Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 15:14

Décidément, la presse française « de l'intérieur » semble décidée à jouer son rôle d'information. Je vous invite à lire cette très intéressante chronique d'Alexandre Adler dans le Figaro de ce matin. 
 
Non seulement, il utilise le terme « Français » au lieu de « Francophone », mais sa conclusion fait chaud au coeur : «  Mais voilà, les Wallons et les Bruxellois n'auront aucune envie de former un État croupion symétrique. Comme chacun devrait le savoir, c'est le 14 Juillet que l'on fête à Liège, c'est à Paris que l'on a sacré Michaux, Marguerite Yourcenar, Simenon et même le prix Nobel de littérature belge, Maurice Maeterlinck, qui jugeait sa langue natale flamande impropre à la littérature. En se choisissant une non-capitale à Namur, en intitulant sa représentation à Paris « communauté française » et non « communauté francophone », nos compatriotes d'outre-Quiévrain nous ont déjà tout dit. Comme Helmut Kohl en 1990, Nicolas Sarkozy a donc toutes les chances de devoir gouverner une France plus grande (...) »
 
Pas mal ! Non ?
 

Qui est Alexandre Adler ?

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de coeur
commenter cet article
25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 12:27
Dans un « Chat » organisé par « La Libre » Olivier Maingain  serait « prêt à accorder des facilités aux Flamands qui s'implantent en Wallonie »... « Cela n'était pas un problème » pour lui... On croirait entendre de l’Armand De Decker… Plus « belgicains que ça »…
 
Du même : « on n'en est pas encore à l'hypothèse d'une indépendance de la Flandre, ni même à une entrée dans le confédéralisme » !
 
De Carl Devos, politologue de l'Université de Gand, interrogé par Christian Laporte (ceci expliquant ça…) : « l'ensemble des Flamands sont loin d'être séparatistes. Les francophones doivent comprendre notre aspiration à l'autonomie. Et se dire que tous les Flamands ne sont pas des Bart De Wever. » Mais : « Il faut qu'en Belgique francophone, l'on se rende compte que le raidissement des positions de ses représentants politiques entraîne aussi un durcissement des partis flamands. Avec le danger de voir croître aussi le nombre de séparatistes. Plus personne ne sait où l'on va et cela a des conséquences graves car le « déboussolement » gagne aussi les élites. C'est le Pr Robert Senelle qui demande par exemple la réunion du Vlaams parlement alors que le VB a fait de même mais avec un tout autre objectif de voter l'indépendance de la Flandre. » (Ha bon ? Je n’avais pas compris ça comme ça...)  Et : « Les partis qui négocient ont déjà mis de l'eau dans leur vin. » Quand même !
 
Un sondage d'opinion réalisé, vendredi soir, par la chaîne de télévision VTM, auprès de 1.300 Flamands, indiquait que 45,8 % d'entre eux désiraient que la Flandre proclame son indépendance.
 
Ce samedi matin… Douze pour-cent des Wallons et 38,8% des Flamands sont partisans d'une indépendance respective de la Wallonie et de la Flandre, montre un sondage Ivox réalisé vendredi pour le compte de Vers L'Avenir et Het Nieuwsblad 

La RTB(f) profite du décès de l’ancien Premier ministre Raymond Barre pour ressortir une interview (de 1993 !) dans laquelle ce dernier déclare que la France n’a pas l’intention d’annexer la Wallonie... Sans commentaires sur les circonstances ni les raisons de ces propos. Pouvait-il déclarer autre chose ? Officiellement, la Belgique est un pays voisin et allié de la France au sein de l’Europe. Imaginons le tollé diplomatique que des propos différents auraient suscités… Tout est bon pour entretenir la fiction d’une unité impossible.  On ne colmate que les brêches qui risquent de céder. Le barrage se place là où le courant est fort. 
La chaîne belgiciste s’est par ailleurs peu étendue sur la carrière politique et universitaire de l’ancien premier ministre.
 
L’équipe nationale de hockey a perdu un match capital (paraît-il, j'avoue ne rien y connaître). Tous les joueurs seraient francophones. A la RTB(f) on les a vu chantant la… Brabançonne. Cela a dû méchamment les handicaper pour l'entraînement vu le temps que cela leur a pris pour l’apprendre…
Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 12:27
IJzerbedevaart.jpeg





Gageons que cette 80ème  édition qui se déroulera dimanche sur la plaine de Dixmude collera surtout à l'actualité et mettra plus que jamais l'accent sur l'émergence d'un Etat flamand… 

Les circonstances s'y prêtent bien !


Pour ceux que ça intéresse : 10h30 : Messe 
                                         11h30 : Discours 
                                         Entrée (?) : 9 euros
Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 18:16
France24CT.jpg 

Ce soir à 19h15, j'ai participé au débat en direct sur France 24.

Loïck Berrou et Gauthier Rybinski recevaient Jan Jambon, député NV-A au parlement belge, Armand De Decker, président du sénat belge, moi-même, et Peter Vandermeersch, rédacteur en chef du journal Het Standaard.

Débat évidemment organisé dans l'urgence en fonction de l'actualité. 

J'ai trouvé les journalistes très très bien informés. C'est de bon augure !

Sympa aussi de leur part d'avoir mis ma photo sur leur site...

Pour revoir le débat, cliquez sur l'image !
 
Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 12:32
Au moment où la tension devient presque palpable entre les négociateurs de l'orange bleu, Jules Gheude m'envoie la traduction de l'édito : « Les Pays-Bas souhaitent la bienvenue à la Flandre » de Dirk Castrel dans « Gazet van Antwerpen »
 
Pour deux Néerlandais sur trois, une réunion des Pays-Bas et de la Flandre est une idée séduisante. Quatre sur cinq se prononcent en faveur d’une coopération plus intensive. C’est ce que révèle une enquête commandée par la chaîne néerlandaise commerciale RTL. C’est fort aimable de la part de nos voisins du Nord, mais 83% d’entre eux sont finalement convaincus que la Belgique ne va pas se scinder et qu’elle restera un Etat indépendant.
 
Dans un sondage internet organisé hier par ce journal, 45% des participants, soit moins de la moitié, sont toutefois partisans d’une fusion de la Flandre avec les Pays-Bas. Une large majorité voudrait que la Wallonie aille à la France. Presque 60% pensent que les fusions seraient positives tant pour la Flandre que pour la Wallonie. Un sondage vaut ce qu’il vaut, mais il confirme généralement une tendance.
 
En Wallonie, un mouvement rattachiste existe dejà depuis plusieurs années et il mène campagne pour l’annexion à la France. Les rattachistes ont même créé un parti politique, qui s’est déjà présenté quelques fois aux élections. Sans succès. Le taux des adeptes reste extrêmement minime. Le mouvement est un phénomène marginal sans influence, considéré comme une sorte d’association folklorique. Cela ne gêne nullement les rattachistes, convaincus qu’ils sont que les oppositions flamando-wallonnes finiront tôt ou tard par rendre impossible la formation d’un gouvernement fédéral. Il faudra alors discuter, entre gens raisonnables, du partage des biens. Ensuite, l’annexion de la Wallonie à la France s’avérera être le meilleur choix. Reste à savoir si une extension de territoire avec une région qui n’est pas tellement brillante sur le plan économique, suscite l’enthousiasme à Paris.
 
En 1945, un Congrès national wallon proclama témérairement l’indépendance de la Wallonie. Il s’agissait d’un congrès de circonstance et sa décision, qui fit grand bruit à l’époque, est restée lettre morte. Depuis lors, quelques ténors socialistes wallons ont fait remarquer, en périodes de haute tension communautaire, que la Flandre ferait bien de chanter un ton plus bas, sinon l’annexion à la France pourrait être davantage qu’un rêve. Cela n’a guère fait impression. (…)
 
Même sans avoir percé notre technologie de pointe institutionnelle, les Néerlandais auront en attendant bien compris que la Belgique est un pays complexe où, par exemple, la formation d’un gouvernement peut s'éterniser, comme c’est à nouveau le cas aujourd’hui. (…)
 
Aujourd’hui ou au plus tard demain, nous saurons si un accord est atteint sur le schéma de Leterme (…) On doit enfin connaître la couleur. 

Nous attendons maintenant un sondage semblable en France...
Repost 0
Published by Jules Gheude & C. Thayse - dans Actualité
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 12:31

Les dernières péripéties commencent à faire réfléchir.

 
Après les avis des professeurs Senelle (Gand - constitutionaliste) et Paul Van Orshoven  (KUL - Droit public) (qui pense qu'un vote à la majorité simple peut suffire aux députés Flamands pour sortir de l'Etat belge (88 élus sur 150). et que cet acte serait légal et légitime. Il se réfère pour ça au fameux "serment de jeu de paume" qui vit les représentants du peuple français décider de son avenir à la majorité simple), la Libre publie ce matin des avis forcément plus prudent de leurs collègues francophones qui craignent une crise institutionnelle très grave… 
 
Un petit résumé des positions :
Pour Hugues Dumont, professeur de Droit constitutionnel (Faculté universitaire Saint-Louis), « Dès qu'un gouvernement est démissionnaire et c'est bien le cas de l'actuel gouvernement Verhofstadt II, il n'est plus en mesure d'utiliser son droit d'amender ni de sanctionner une loi. On oublie trop souvent qu'une loi n'est pas seulement l'œuvre de la Chambre et du Sénat, mais qu'il est aussi l'œuvre du gouvernement, c'est-à-dire du Roi (sic !) et des ministres. Quand un gouvernement a démissionné, il ne dispose plus de la cohérence qui lui permet d'être un acteur dans ce concert à trois voix. » Selon cette thèse – « conforme à la pratique » (Laquelle ? C’est une situation inédite !), on ne peut donc pas faire passer une loi scindant BHV avant la formation du prochain gouvernement.
 
Marc Onkelinckx-Uyttendaele a une vision un peu différente. Pour lui, le Parlement est en état de fonctionner. La Chambre et le Sénat peuvent dès lors voter une proposition de loi. « Mais », nuance-il, « et pour autant que les francophones restent unis, il est clair que la procédure de la sonnette d'alarme, qui n'a été utilisée qu'une seule fois depuis 1970, sera mise en œuvre. Cela aura pour effet d'empêcher l'adoption du texte. Le gouvernement sera alors tenu de donner un avis dans les 30 jours. Mais comme il est actuellement démissionnaire et qu'il est en affaires courantes, il ne pourra pas résoudre la crise. La mécanique est alors complètement bloquée. » 
 
Et si les députés flamands devaient passer en force ? demande le journal.  Marc Onkelinckx-Uyttendaele est alors clair : la Belgique se retrouverait dans une crise de régime grave. « Le but de la sonnette d'alarme est de permettre au gouvernement de faire l'arbitrage, parce que les francophones y sont représentés de manière égale. Si on profite du fait que le gouvernement est en affaires courantes et qu'il ne peut pas jouer son rôle d'arbitre pour passer en force, cela s'appelle un coup d'Etat. Dans ce pays, tout est toujours possible. Mais quand même. Cela compromettrait par ailleurs grandement les négociations d'un futur gouvernement. On aura sans doute une nouvelle dissolution des Chambres et ensuite de nouvelles élections. Et dans ce cas, on aurait des élections qui seraient d'une tout autre nature que celles du 10 juin. Ce serait probablement le devenir du pays qui serait en jeu. »
De nouvelles élections sont-elles possibles ? « C'est en effet la Chambre des représentants qui juge de la validité d'une élection. Il n'y a pas une juridiction qui puisse empêcher la tenue d'un tel scrutin. »
 
Allons, même si les partis traditionnels feront tout pour éviter le recours à de nouvelles élections, les indépendantistes flamands ne pourront que progresser dans leur projet. 
 
Comme François Perin l'avait prédit en son temps, un jour viendra où on devra constater l'impossibilité de former un gouvernement. Le blocage (et pas bloquage comme l’écrivent certains...) devient de plus en plus important. C’est ce que constate également Gendebien (président en fonction du RWF) dans une carte blanche au « Soir » dans laquelle il prêche - comme désormais beaucoup de citoyens agacés - pour un divorce, mais, sans suggérer ce qu’il faudrait faire après… 
Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 18:20

Je ne voudrais surtout pas vous déprimer davantage par ce temps pluvieux, mais si par curiosité vous preniez le temps de calculer vos impôts 2007 ICI,  vous comprendrez que le blocage actuel des négociations, prélude à une évolution péjorative de la Belgique, ne peut être à terme qu'une bonne chose pour chacun d'entre nous.

Repost 0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 06:03
Le plat de résistance servi au repas de réunion des partis francophones hier était… de l'agneau !
Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Clin d'oeil
commenter cet article
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 12:22

Si j’étais inquiet pour la survie de la Belgique, je me poserais quand même des questions. 
Ecoutant les propos de Baudwijn Van Peteghem, l’invité de Matin première aujourd’hui, je me risque à faire une métaphore de la situation politique de « ce pays »…
 
C’est un peu l’histoire de ce mari infidèle qui dit à son épouse (qui a sacrifié sa carrière et ses plus belles années pour lui payer ses études) : « si je te trompe et que je te quitte pour une plus jeune et plus jolie, en emmenant la maison et les sous, ce n’est pas pour te faire de la peine, c’est pour me faire plaisir ! »…

Il faudra faire avec…

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Clin d'oeil
commenter cet article
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 12:46

Rien de bien neuf pour celles et ceux qui suivent l'actualité mais...

L'agence BELGA nous informe que la pression fiscale exercée sur les bas salaires en Belgique est la plus forte de tous les pays industrialisés, selon une nouvelle enquête comparative réalisée par la Commission européenne(Je ne l'ai pas touvée...).  La Commission européenne a examiné, grâce à des tests, quelle était la pression fiscale exercée sur les bas salaires de 24 pays.
 
Il apparaît qu'en Belgique la différence entre ce que l'employeur paie et ce que le travailleur touche après les charges sociales et l'imposition s'élève à 49,2% des coûts salariaux. Il s'agit du pourcentage le plus élevé de tous les pays examinés par la Commission européenne. C'est intolérable, car cela ne tient pas compte des impôts régionaux, taxes communales, et autres ponctions de TVA sur des dépenses incompressibles comme eau, électricité, et produits de consommation usuels, évidemment.

 
Plus la pression fiscale sur les bas salaires est forte, moins grande est la motivation des chômeurs peu qualifiés à trouver un emploi.
 
 
Et pendant ce temps là... à Val Duchesse ou ailleurs...

Repost 0

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...