Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 11:34

Communiqué du Mouvement du Manifeste Wallon

Le Mouvement du Manifeste wallon s’est intéressé, au cours de ces derniers mois, au difficile cheminement du projet de réforme du Ministre J.C.MARCOURT, touchant le « Paysage de l’enseignement supérieur et universitaire ».

Au lendemain de l’accord obtenu par le Ministre de l’Enseignement Supérieur avec les Recteurs des six institutions universitaires principales de l’espace Wallonie-Bruxelles, le MMW, a analysé en Conseil d’administration  la substance de ce récent  accord, à la lumière de sa revendication, toujours confirmée, d’une régionalisation de l’Enseignement ; et il entend faire connaître sa forte déception à cet égard, au vu de la conclusion des multiples concertations.

Tout en reconnaissant avec satisfaction que de réelles avancées sont par ailleurs acquises, notamment pour faire admettre par tous la nécessité d’un dialogue et d’une coopération plus intenses et concrets entre les différentes institutions et réseaux d’enseignement supérieur et universitaire, le Mouvement du Manifeste wallon entend se distancier de la manière la plus nette , des orientations et principes directeurs adoptés mentionnés ci-après ; ils trahissent en effet, selon le MMW, une volonté claire de préservation du modèle de gestion politique et organisationnel COMMUNAUTAIRE de ce type d’enseignement, bien plus qu’ils ne font apparaître une réelle émergence d’un nouveau modèle de structuration REGIONALE  ET  INTER-REGIONALE, modèle que le MMW considère comme bien plus prometteur, en termes de dynamisation et de transversalité, dans la perspective du redressement wallon et bruxellois :

1. L’organe supérieur de coordination mis en place, qu’est l’Académie unique ARES, instituée dans un but de recherche permanente de qualité et d’excellence, est exclusivement conçu et organisé selon la configuration communautaire traditionnelle, sans prévoir aucun espace réel pour une vraie coordination universitaire wallonne préalable ;

2. La distinction territoriale entre l’enseignement présent dans le Brabant wallon et celui en place en Région bruxelloise , distinction initialement introduite avec clairvoyance dans le projet ministériel, a été finalement fortement gommée par le Ministre, sous la pression principalement de l’Université Catholique de Louvain, institution agrippée  à sa seule compréhension communautaire traditionnelle de sa mission et de sa gestion ;

3. Les pôles géographiques ou « académiques », destinés à permettre dans l’espace des regroupements d’institutions d’enseignement supérieur, sont définis en fonction d’un découpage territorial passéiste et purement conventionnel de la Wallonie, scotché aux désuètes limites de provinces, dans une large méconnaissance des nouvelles unités territoriales de base que sont les bassins de vie et les bassins scolaires ; de cette médiocre appréhension du paramètre territorial, découle, à titre d’exemple, un isolement inacceptable de l’espace d’enseignement correspondant à l’actuelle Province de Hainaut, espace censé remplir à lui seul, contre toute raison, la double fonction de pôle et d’ « inter-pôle »  d’enseignement supérieur et universitaire…

En conclusion, pour ces raisons principales, le Mouvement du Manifeste wallon entend exprimer ses nettes réserves quant aux potentialités de la nouvelle ‘architecture’ esquissée, et ce, eu égard aux objectifs primordiaux du développement régional, du relèvement sensible du taux de réussite des étudiants, et d’une démocratisation vraiment accrue de l’accès des jeunes à ce type d’enseignement.

Le MMW appelle donc à une reconsidération approfondie du projet de réforme dont il est question, et ce , dans l’intérêt même tant du niveau de qualité de l’enseignement, de la recherche, et de la gestion des institutions elles-mêmes, que des populations étudiantes concernées et de la redynamisation du tissu socio-économique des Régions.

                                                    Pour le Conseil d’Administration du Mouvement du Manifeste wallon,

                                                                                                                  Jean LOUVET , Président

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Invités
commenter cet article

commentaires

Wallon 06/08/2013 13:14


Messieurs, Je vous salue et profite de l'esprit de cet article pour vous faire tenir copie d' une brève correspondance tenue entre l'éditeur Yoran Embanner et moi.


En fait, cet article  est plutôt à caractère privé mais je n'ai pas d'autre adresse.


Il s'agit en fait de soutenir auprès de responsables politiques et académiques wallons l'opportunité d'introduire comme manuel d'Histoire de la Wallonie (autant pour le primaire que le
secondaire) Histoire de de Wallonie, écrit par Yannick Bauthière et Arnaud Pirotte. Monsieur Thayse connaît bien le sujet puisqu'il l'a postfacé.


Ne serait-il pas urgent d'enseigner à nouveau l'Histoire de Wallonie (sans esprit mesquin naturellement) et de transformer (pour commencer) la RTBF en une radio de Wallonie et une radio
de Bruxelles ( à chacun ses nouvelles).


Bien à vous. 


Bonjour Yoran,


  


Le conseiller n'est jamais le payeur, selon le dicton.


  


Les auteurs du présent livre appartiennent à l'enseignement en Wallonie; demandez leur de
réfléchir à du "lobbying" auprès de responsables politiques wallons régionalistes convaincus.


  


Nous allons, entre autres, vers des élections régionales en 2014 (comme chez
vous en France pour l'Europe). C'est peut-être le moment de parler d'un nouveau manuel d'Histoire de la Wallonie; actuellement les historiens, enseignant tant en niveau primaire
que secondaire, doivent se débrouiller sans manuel.


  


Les Wallons sont orphelins de leur Histoire.


 


Bien à vous.


 


Paul


 


 



De : Yoran Embanner [mailto:yoran.embanner@gmail.com]
Envoyé : lundi 5 août 2013 10:21
À : Coche Paul
Objet : Re: Yoran Embanner : demande d'informations





Bonjour Paul ,
et merci pour cette remarque , ce sera corrigé ds la prochaine édition . Quand? Je ne sais pas car je suis déçu par les ventes , vous souhaitant de bonnes vacances ,
  ez leal
     Yoran





Le 5 août 2013 09:23, Coche Paul a écrit :


Voici l'ensemble des informations fournies par l'expéditeur du mail :

Nom Prénom : Coche Paul
Société : néant

Email : p.coche@base.be
Tél. : 00 32 37 67 78
Fax : néant

Adresse :
5 avenue Nekkersgat
1180 Bruxelles
Belgique

Message :
Bonjour, Messieurs, je viens de terminer la lecture de "Histoire de Wallonie", écrit par Yannick Bauthière et Arnaud Pirotte et imprimé chez Yoran Embanner. Très bon livre recadrant bien
les faits et les événements. Félicitations. Un détail toutefois, en page 68, sous le titre "Une terre latine dans l'Empire germanique", une inversion funeste, de la 12e ligne à la 15e
ligne: le roman n'est pas l'ancêtre de l'allemand et le tudesque ne descend pas du latin (?). Beaucoup de lecteurs traduiront mais cela surprend. Bien à vous. P. Coche





--
Cordialement/ A galon

Dominig Coëtmen  (Yoran Embanner)

http://www.yoran-embanner.com/

tel / fax : 00 33/2 98 56 10 11
GSM    : 00 33/6 61 23 47 88


 


 

Wallon 18/02/2013 19:24


Monsieur Thayse, je veux bien esssayer comprendre le MMW mais je ne parviens pas à suivre sa démarche présente.


Pour vous répondre, permettez-moi de partir de votre article précédent "La fin d'un certain monde". "c'est le moment de dire de redéfinir un vrai projet wallon et de dire avec Danton "De
l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace".


 Je vais d'abord me référer à l'article de Monsieur José Fontaine, daté du 16 février, "La Vaste Expérience du Québec" et rappeler qu'avant de voir nos provinces comme des témoins du passé,
elles sont d'abord nos départements issus de la Première République et du Premier Empire. Ensuite, leur côté passéiste relève de la mentalité "belge" bloquée aux 19e et 20e
siècles.


Plus important, comme l'écrit très justement Monsieur Fontaine:"Il manque à la Wallonie une grande ville comme Montréal. Il y a bien Bruxelles, mais Bruxelles, c’est la capitale de la Belgique.
Aussi étrange que cela puisse paraître, lorsque la Wallonie est devenue une Région autonome en 1980, beaucoup pensaient qu’il fallait en placer les institutions à Bruxelles notre « vitrine sur le
monde ». (...) Certes, il ne fait pas de doute que Bruxelles est une grande ville, très majoritairement de langue française. Mais elle n’est pas une vitrine de la Wallonie sur le monde. C’est
même une sorte de drame (...), car, à Bruxelles, la Wallonie est totalement invisible." (...) "Les Wallons ne peuvent tout de même pas continuer à s’identifier à une Belgique qui, pour les deux
tiers de leur existence collective, n’est plus qu’un état d’âme."


Dès lors, pour suivre Danton, avant de penser aux frontières de nos "départements", commençons par dépecer Bruxelles de ce que le Hainaut a besoin pour reconstruire sa richesse intellectuelle.
Cela me fait horreur d'entendre ou de lire qu Bruxelles "rapporte" alors qu'elle ne possède pratiquement plus d'insdustrie mais seulement des "bureaux", des sièges de sociétés
wallonnes, flamandes et internationales. En fait Bruxelles, depuis le 19e siècle, concentre et phagocyte les avoirs des autres Régions. Lorsque cette agglomération aura été réduite à sa
réalité économique et humaine, les Wallons ne feront plus de complexe à son égard. Quand Louvain en Woluwé sera déménagée dans le Roman Païs auprès de son alma mater et que le
Hainaut aura récupéré les deux tiers de l'ULB et de tous ce qui existe d'institutions créées à Bruxelles par des Wallons depuis la construction de ce funeste royaume, alors la critique du
MMW deviendra pertinente. Mais pas avant !

Claude Thayse 12/08/2013 16:10



Lorsque vous écrivez : "En fait Bruxelles, depuis le 19e siècle, concentre et phagocyte les avoirs des autres Régions".   En fait, vous avez
à la fois raison et tort. 


Raison et tort, parce que la Belgique a toujours favorisé le développement  d'un axe Bruxelles -Malines- Anvers. Et que le
pouvoir décisionnel s'est toujours concentré à Bruxelles. Relisez Quévit qui parle à ce propos d'une politique de type pillage colonial de la Wallonie.

Mais il est très impolitiquement correct de le dire et encore plus de l'écrire.  La puissance de la propagande médiatique concentrée entre les mains de "francophones" (Flamands et
bruxellois) qui occupent les fonctions de communication au seain des moyens audio-visuels (tant électroniques qu'écrits) est telle que nous crions dans le désert . Mais, certes, ce n'est pas une
raison pour baisser les bras !



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...