Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:41

8 octobre 2010

 

 

Un plan A comme avenir !

 

La Belgique « de papa » est bel et bien morte. Le fédéralisme à la belge basé sur une confusion entre Régions et Communautés que les négociateurs ont essayé d’adapter jusqu’ici vient encore de montrer ses limites. Ce qu’on peut considérer comme un plan de sauvetage mitonné difficilement pendant plus de cent et quelques jours n’a mené nulle part, comme on pouvait le prévoir.  Les objectifs poursuivis, plus que contradictoires, rendaient en effet  illusoire tout accord équilibré. Certes, il y a bien eu quelques avancées ou pistes évoquées que d’aucuns, qui n’ont pas intégré l’évolution de la Belgique, obligée de se désunir pour prolonger son existence, considèreront comme des concessions. 

 

Le fait est qu’à l’heure actuelle, on n’est clairement nulle part.

 

Heureusement, les entités fédérées assument, malgré des compétences incomplètes et à géométrie variable, les missions qui leur ont été déléguées.   

 

L’option d’une Belgique communautaire - à défaut de rester commune - est dépassée, les Régions doivent maintenant prendre le relais.

 

Si aucune volonté de se doter d’une vision et de règles communes et – enfin ! – cohérentes ne se manifeste, il sera vain de continuer à imaginer des bricolages institutionnels en saupoudrant - surtout du côté wallon et bruxellois –  les compétences entre Régions et Communauté. La « fédération Wallonie-Bruxelles » – nouvel avatar de la Communauté dite française et Belgique résiduelle – dont certains rêvent sous forme d’un hypothétique « plan B » n’est  évidemment qu’une chimère.

 

L’unique façon d’en sortir et de répondre aux questions essentielles (économiques, sociales et culturelles) pour les citoyens est d’oser poser La question pertinente : « veut-on encore réellement  faire quelque chose ensemble ? » Et sur quelles bases cohérentes ?

 

Indépendamment des aspects institutionnels, il est plus que temps, de prendre vraiment en compte la défense des intérêts des Wallonnes et des Wallons, et permettre à toute personne habitant en Wallonie de bénéficier d’un environnement physique, psychique, économique et social, le plus favorable possible. Pour cela, il faut  mettre fin en priorité et une fois pour toutes aux Communautés linguistiques en tant qu’institutions distinctes en confiant toutes leurs compétences, ainsi que ce qu’il sera cohérent d’enlever du niveau fédéral, parce que transférables aux entités mieux adaptées pour les gérer et plus proche des citoyens : les quatre Régions qui doivent être égales en souveraineté et en droits.

 

Nous sommes attachés à l’homogénéité linguistique de notre territoire arrachée en son temps par le Mouvement wallon, et pensons qu’il est essentiel que la même règle s’applique aux autres. Ainsi, que le  néerlandais soit  la seule langue officielle reconnue et acceptée en Flandre et  l’allemand, dans  la Région germanophone, rendra les choses plus claires et plus simples pour les citoyens de ces territoires.  Quant à  la Région bruxelloise, seule région du pays que l’Histoire et la Constitution ont reconnue comme région bilingue où le français et le néerlandais sont langues officielles, elle doit logiquement disposer des moyens de continuer à fonctionner dans le respect et la cohabitation harmonieuse de ces deux cultures. Nous plaidons donc pour confier en priorité aux Régions les compétences de l’enseignement et des matières personnalisables comme la culture ou le tourisme sans oublier les matières sociales. Il n’y a plus à l’heure actuelle aucune raison de maintenir l’échelon communautaire.

 

Les quatre Régions, autonomes, égales en droits et en compétences, pourront ensuite, ensemble  décider de ce qu’il conviendra de confier à un niveau fédéral et de déterminer quelles solidarités elles souhaitent maintenir entre elles,  en fonction des besoins objectifs  de leurs populations.

 

Face à la dissolution accélérée de l’Etat belge, nous avons la conviction profonde que la meilleure manière de répondre aux défis du 21ème siècle est de recréer un projet politique durable et cohérent au départ du niveau régional. En particulier une Wallonie conforme aux valeurs morales, facteurs d’une forte cohésion sociale, économique et culturelle  qui ont fait notre Peuple   

 

Une société wallonne, disposant d’une situation géostratégique exceptionnelle et unique dans l’espace européen, sûre de son identité et maîtresse de ses moyens pourra œuvrer à une  coopération équilibrée avec les Régions et Etats voisins.

 

 

 

http://www.rassemblementwallon.be

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Alex Remacle 12/10/2010 12:18



Claude, tu dis que la Fédération Wallonie-Bruxelles est une chimère, un projet irréaliste.


Pourtant, le Rassemblement wallon dit :


Claude Thayse 19/10/2010 13:16



Nous sommes républicains...


Pour faire simple, notre proposition se base sur le principe de territorialité.  Dans ce cadre, les états négocient leurs relations deux à deux. Il semble qu'à l'heure actuelle, un certain
nombre de citoyens sont encore partisans de liens entre les futures anciennes régions de Belgique. Soit. Notre point de vue est de considérer que ces régions sont à mettre sur le même pied que
les autres états voisins.


La priorité c'est de sortir la wallonie du piège belge. ensuite, nous pourrons négocier d'égal à égal, dans la dignité avec tous nos voisins la meilleure manière possible de vivre ensemble.



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...