Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 13:14

Annoncé dans "De Morgen" puis mis sous le boisseau par le préformateur, le coup de la scission des allocations familiales est un coup de maître pour les Flamands.

Du point de vue flamand, l'appartenance à une communauté est indissociablement liée à l'appartenance à une Région, la seule exception étant basée sur les choix linguistiques des habitants de la Région bilingue de Bruxelles.  Cete matière communautarisée, les « néo-Flamands bruxellois » risquent de se révéler nombreux demain. Les populations les plus faibles économiquement (mais pas seulement elles)  vont évidemment se précipiter pour se déclarer néerlandophone pour avoir droit à des prestations sociales plus élevées. Comme c’est déjà le cas dans d’autres domaines comme le sport amateur.

Il est à noter que cet accord de principe ne date pas d'hier : les « Francophones » ont déjà dit à maintes reprises dans le passé être prêts à discuter de la scission des allocations familiales. Sans qu'il y ait eu- jusqu’ici - toutefois d'accord qui se dessine sur les modalités de la scission.

 

Le Morgen qui diffusé l’information nous informe également que « le financement fédéral se poursuivrait, mais une partie des allocations seraient régionalisée ou... communautarisée ». Le principal point de discussion porte en effet sur le niveau des compétences: la N-VA veut transférer les allocations familiales vers les Communautés. Comment vont réagir les partis francophones ? Régionaliser pour ne pas exclure Bruxelles ? Ou céder ? Le silence imposé par Di Rupo est un signe.

  

Toujours pour la presse, la scission des allocations familiales doit faire partie d'un grand « paquet » visant à réformer l'Etat. Curieusement, on ne parle pas (encore ?) du tout des pensions, domaine dans lequel la Wallonie est contributrice nette aux recettes de la sécurité sociale. Il y a plus de retraités en Flandre qu'en Wallonie où la vitalité démographique est comparable à celle de la France. Vitalité qui est une des plus grande d’Europe.

En d’autres termes, si on maintient le régime des pensions dans le fédéral, ce sont les Wallons qui vont supporter majoritairement les retraités de Flandre.

C’est un risque, rappelons nous la lamentable négociation sur le refinancement des Communautés qui n’a pas tenu compte des projections démographiques et qui a mis l’enseignement à Bruxelles et en Wallonie dans une situation financière intenable. A un point tel que la Wallonie a du venir au secours des Institutions bruxelloises. Ce qui risque d'être le cas égalment demain pour les allocations famillialles.

 

Les Flamands travaillent sur une base communautaire. Il en va curieusement de même du parti pourtant bruxellois FDF... Et, hélas, par contagion, ces alliés objectifs, entraînent les partis "dits francophones" sur le même terrain. Il suffit de lire les conclusions lamentables du groupe de réflexion initié par Arena en son temps. Groupe dit « Busquin-Spaak » dont je parlais ICI

 

La seule façon de leur résister efficacement, c'est d'organiser au plus tôt les partis politiques à Bruxelles, en Wallonie et en Région de langue allemande sur base régionale.

Tant que des structures wallo-bruxiennes comme PRL, le MCC, Ecolo, le PS, le CDH etc... continueront à fonctionner sur base communautaire - comme les Flamands - il n'y aura de solution gagnante que pour ces derniers. Et hélas, je ne pense pas qu’ils vont évoluer. La tendance lourde a plutôt été de marginaliser systématiquement les régionalistes.

Pourtant, les acquis les plus positifs du fédéralisme ont été le fait des revendications régionalistes.

 

Plutôt que la poursuite d’un fédéralisme (ou un confédéralisme ne jouons pas sur les mots) déséquilibré et conflictuel, la meilleure solution à court terme serait une vraie réforme de l’Etat Belgique en quatre Régions libres et égales en Droits, libres de s’associer deux à deux ou avec d’autres Etats voisins. Mais pour ça, il faut sortir de la logique communautariste.

 

PS : Je partage complètement l'avis de Robert Collignon publié dans la DH de ce dimanche : http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/319180/plutot-que-le-senat-supprimons-la-chambre.html

 

(*) Si la Wallonie dépendait du régime social français, comme nos structures de population sont voisines, on pourrait imaginer une amélioration des prestations au titre de la branche famille, car les prestations françaises pour cette branche sont très généreuses (ce qui explique le dynamisme démographique).

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Jean-Sébastien 25/07/2010 21:18



Comique cette proposition de scission des allocations familiales. Pour les fonctionnaires fédéraux, on fait comment ? Qui verse les allocations familiales ? Sur base de quelle région ? Celle où
ils travaillent ou celles où ils habitent ? Et s'ils déménagent et vivent à l'étranger comme beaucoup de fonctionnaires fédéraux d'origine wallonne qui s'installent en Lorraine, en
Champagne-Ardennes ou dans le Nord-Pas de Calais (si, si, ...) ? A se demander si Di Rupo a préparé tout cela ou bien s'il improvise...



Claude Thayse 26/07/2010 08:22



Ils ont prévu qu'une partie resterait fédérale... ça doit être la réponse...


A moins... qu'on ne se décide à tout transférer aux Règions. Il n'y aura alors plus de fonctionnaires fédéraux. Finalement, c'est peut-être eux, le dernier ciment...


;-)



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...