Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 12:10

A l’heure où la cohérence nécessaire entre les questions économiques, sociales et culturelles, de même que la clarté et la visibilité des institutions imposent que ce qui reste de la Belgique se recompose autour de ses composantes régionales, forme de fédéralisme traditionnellement privilégiée par le Mouvement wallon, chacune disposant ainsi de « paquets » de compétences homogènes et complémentaires.

 

Cette recomposition sur base régionale – ou mieux - est dictée par le bon sens. Seuls les inconscients hésitent encore à reconnaître que ce territoire qu’on appelle Belgique est en réalité composé de nationalités différentes et antagonistes là où il y a superposition.

 

La nation flamande est une réalité sociologique, culturelle et humaine. La nation belge n’existe que d’une manière théorique. Le « paradis perdu » de la Belgique unitaire avec déclinaisons boîteuses de cette solution qui font régulièrement surface - comme le bilinguisme généralisé ; celui de la province de l’ancienne province du Brabant ou encore la circonscription électorale unique pour une partie des élus au Parlement fédéral -  ne sont plus envisagées que par un petit nombre de rêveurs nostalgiques. Ce sont évidemment des mirages.

 

C’est pourtant le moment que choisissent les partis traditionnels pour jouer sur l’émotion plutôt que la raison. Nier l’évidence me paraît pas comme particulièrement responsable.  Quelle que soit la façon dont l’abcès actuel sur les communes de la périphérie bruxelloise sera vidé, il est certain que ce dossier brûlant ne sera pas le dernier et que ce qui reste de l’État belge continuera sa progression vers un accroissement des compétences des entités fédérées. La Flandre politique demande avec insistance cet approfondissement des compétences. Le refus obstiné de rendre justice à leurs revendications institutionnelles ne fera qu’humilier les Flamands, les exaspérer et gonfler les rangs des indépendantistes. Je trouve que les partis traditionnels sont suicidaire de mépriser à ce point la volonté des Flamands. Des blessures nationalistes sentimentales peuvent s’infecter méchamment. Je ne suis pas certain que les Wallons s’en sortiront indemnes puisque, en même temps, ils sont ignorés par les partis traditionnels francophones sensés les représenter et surtout représenter leurs intérêts. C’est là que nous a mené le système. Dans une démocratie, le pouvoir est révocable, chez-nous, le pouvoir ne l’est plus.

 

Leur attitude actuelle est proche de celle des mouvements identitaire : « Belges et rien d’autre », tel semble être leur message principal. Effrayant de penser qu’on joue ainsi sur une fibre nationaliste qui ne repose sur rien. Ou plutôt sur une construction méconnaissant l’Histoire, un malentendu quand ce n’est pas simplement du mépris pour nos voisins. Les « Autres ».

 

Ceci dit, il va y avoir une négociation dans laquelle chacun acceptera de perdre un petit peu pour sauver la face. La question, c’est « au détriment de qui ? ». Il est à espérer que tout ne se focalisera pas uniquement sur les « francophones de la périphérie ». En 1980, la grande question était la création de la Région de Bruxelles. On y a sacrifié les Fourons et le financement de l’Enseignement.

 

J’entendais ce matin le candidat écolo bruxellois Olivier Deleuze dire au micro de la RTB(f) :  « Nous, nous sommes prêts à négocier, il faut trouver une solution pour BHV. Vous vous souvenez de Fouron ? C’était aussi une question « très importante ». Aujourd’hui, le problème est résolu et on parle d’autre chose »... Les Fouronnais apprécieront j'imagine !

 

Pour nos élus, l’illusion Belgique vaut bien tous les sacrifices…

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Didier Kuckaertz 13/05/2010 17:59



Cher Claude Thayse,


En 2007, j'ai quitté Ecolo et ai participé à une campagne du RWF... Je vivais à l'époque à Bxl. Je suis retourné vivre à Verviers où je n'ai pas regagné les rangs du RWF. Certains départs et
certaines exclusions du bureau m'avaient déçu. Je comprends aujourd'hui beaucoup mieux les divergences de vue qui traversent le mouvement réunioniste dans le fond comme dans la forme. Ces
divergences sont regrettables, mais inévitables... 


Vous avez raison de dire que ce néo-belgicanisme relève de l'insousiance. Quelle ne fut pas ma stupéfaction ce matin de voir Gilles Van den Burre de B+ candidat d'ouverture chez les Verts...
Figurez-vous que j'y retourne ! A verviers, la gauche laïque d'Ecolo ne semble absolument pas hostile à l'idée du rattachement, du moins mes contacts... Ce positionnement à Liège est surprenant
et décevant. Tout reste à dire et à faire...


Sachez toutefois que mes positions réunionistes n'ont pas varié d'un iota et que tout bien considéré, mieux vaut être réunioniste chez Ecolo, pour faire avancer le débat lentement mais sûrement,
que simplement écolo chez les réunionistes. Je sera ultra-minoritaire, mais on se fait à tout. Il y a fort à parier que les circonstances feront certainement avancer le débat en interne, plus
vite que les quelques réunionistes d'Ecolo à eux-seuls. Je ne manquerai pas de faire valoir mon opinion au moment voulu. Je voulais toutefois savoir si W+ présentera des listes et
si, à l'avenir, la double affiliation sera autorisée comme au RWF... Je respecte Gendebien et ses militants pour leur courage, mais la formule assimilationiste me paraît trop brutale
pour des Wallons si peu préparés au débat, surtout dans ma génération. L'ostracisation médiatique n'aide pas.


Je reste attentif à votre blog, aux écrits de Jules Gheude, à ceux de Didier Mélin et de Jean-Sébastien Jamart et n'hésiterai pas à faire appel à vos lumières si l'occasion se présente. Je
crois me rappeler que vous avez fait un petit passage chez les Verts, au tout début d'Ecolo et que Jean-Sébastien fut membre de cabinet de Thierry Detienne, si je ne m'abuse... Vous aurez plus le
tour pour faire entendre raison aux écologistes au moment où l'occasion se présentera. Car elle se présentera...


Bien à vous


Didier Kuckaertz 



Claude Thayse 15/05/2010 13:23



J'ai toujoiurs eu un petit côté Don Quichotte... Oui, après la disparition du Rassemblement  wallon (dont on sait à qui il faut attribuer la responsabilité), j'ai milité aux Amis de la Terre
avec Brice Lalonde, etc... C'est un peu par hasard que je me suis retrouvé sur la première liste "ecolo" qui s'est présentée aux communales à Nivelles. J'en ai démisionné le soir de l'élection
parce que l'élu de l'époque, Marcel Cheron, a montré tout le mépris qu'il avait pour la Wallonie en chiffonant et jetant fdans un coin le drapeau wallon qui ornait l'arrière sallle de café qui
tenait lieu de local électoral.


Alors, de sensibilité écologiqte ? Oui ! J'ai fait construire ma maison en bois en 1981 et je me chauffe aux énergies renouvelables depuis lors. Ecolo ? Non, certainement pas. L'écologie est une
chose trop importante que pour en faire un enjeu uniquement partisan.


Et je ne crois absolument pas à"l'entrisme" individuel pour faire évoluer un parti politique. Un entrisme de masse ? Oui, alors, ça a une petite chance de marcher.



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...