Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 12:11

 

On connaissait l’expression « franse perversiteit », « porteuse de tous les vices », qui sous-tend la pensée d’une grande partie du mouvement flamand canal historique et de l’idéologie nationaliste belge.

 

Il y a mieux… ou pire ! Jugez-en à propos d’un article de la Dépêche du 17 octobre dernier…

 

Le viticulteur et négociant bordelais Guillaume de Tastes vient de connaître une étonnante déconvenue. Les États-Unis ont refusé d'importer les bouteilles de son château Haut-Gay à cause d'un poème des Fleurs du Mal de Baudelaire imprimé sur l'étiquette ! « Mon importateur m'a indiqué que les vers de Baudelaire étaient considérés comme de l'incitation à la débauche par le Bureau of Alcohol, Tobacco Firearms and Explosives, qui contrôle les produits qui pénètrent aux États-Unis » explique le producteur de ce bordeaux supérieur.

 

Les vers extraits de « l'Ame du vin », ne sont pourtant pas vraiment audacieux :

    Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles

    Homme, vers toi je pousse, ô cher déshérité

    Sous ma prison de verre et mes cires vermeilles

    Un chant plein de lumière et de fraternité

    Puis, en toi je tomberai, végétale ambroisie

    Grain précieux jeté par l'éternel Semeur

    Pour que de notre amour naisse la poésie

    Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur

 

À l'origine, Guillaume de Tastes cherchait un moyen pour que ses bouteilles se distinguent parmi les autres sur les rayons. « J'ai d'abord eu l'idée de la couleur orange, mais j'avais aussi envie de faire saisir au consommateur la philosophie avec laquelle je fais mon vin. J'ai choisi ce poème parce que je trouve que plus on le lit, plus il devient beau » explique-t-il. Mais l'administration américaine ne badine pas avec ce qu'il est permis de faire figurer sur une étiquette ! « J'aurais dû m'en douter » admet le négociant.

 

En attendant, ses bouteilles se vendent avec Baudelaire, en France, en Belgique, en Grande-Bretagne (Dont on connaît le choix assez classique dans les restaurants : « N’importe quel vin pourvu que ce soit du rouge et du Bordeaux »…) en Russie ou en Chine. Mais pour expédier ses 3 000 cols aux États-Unis, il a dû supprimer les vers des étiquettes. « Il était arrivé la même chose à Mouton-Rothschild avec son millésime 1993, avec un dessin de Balthus qui représentait une jeune fille nue » rappelle-t-il.

 

La référence est flatteuse et cette mésaventure lui donne aussi un motif de satisfaction. « Cela fait parler de Baudelaire et de mon vin » admet le viticulteur. Pour les prochains millésimes, il prévoit de continuer à orner ses étiquettes de poèmes et envisage la création d'un concours. « Cela offrirait un bon support aux poètes » estime-t-il. Les vainqueurs gagneraient ainsi une distribution internationale… sauf aux États-Unis !

 

A moins de choisi un des magnifiques poèmes de… George Bush glorifiant la guerre en Irak… Histoire d’y faire… un carton !

 

Bref, Bacchus, Balthus, Baudelaire personae non gratae chez les WASP du « cachez ce sein que je ne saurais voir ». Que n’eussent-ils dit si M. Tastes eût cité le poème dans lequel Baudelaire chante sa belle métisse, « molle enchanteresse » : « La très chère était nue, et connaissant mon cœur, elle n’avait gardé que ses bijoux sonores… » !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Pour la petite histoire...
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...