Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 23:35

Depuis le W.E. et la double intervention d'un Picqué en fin de carrière (moment propice pour enfin dire la vérité) et celle de Bart De Wever on ne parle plus que du "retour du Plan B"..

 

Un "plan B" unissant dans une même fiction Bruxelles (bilingue - où donc les Flamands sont aussi chez eux -  et même multiculturelle si pas multicommunautaire ! ) à la Wallonie (de langue française) ne serait évidemment qu'un pis-aller.

 

C'est, dès le départ, un machin voué à l'échec.

Les différences sociologiques, culturelles et économiques sont telles que ça ne pourra jamais fonctionner.

 

Bart De Wever parle d'un confédéralisme par la révison (application) de l'article 35 de la constitution. Il est suivi par une majorité de Flamands. Soit ! C'est un fait.

 

La Wallonie qui a été la deuxième puisance économique du monde par tête d'habitant au début de siècle dernier a beaucoup souffert de la Belgique et du pillage en règle de ses richesses. Pillage de type colonial... au profit de Bruxelles et de la Flandre. (Lire Quévit à ce propos). C'est un autre fait.

 

La bonne proposition à faire, c'est d'accepter et négocier le confédéralisme, mais un confédéralisme à quatre.

 

Quatre Etats-Régions démocratiques, économiquement développés, libres et égaux en droits, capable de passer des accords de coopération sans contrainte et sur pied d'égalité sur les sujets les intéressants avec les nouveaux Etats isssus de l'ancien royaume de Belgique, ainsi que des alliances avec les pays voisins dont certains sont loin de nous être hostiles, d'autant plus qu'ils ont compris l'intérêt - pour eux comme pour nous - de la position géostratégique exceptionnelle de la Wallonie sur ce continent. Nous ne sommes plus au XIXème siècle.

Cette proposition de confédéralisme à quatre, c'est pas nouveau, le Rassemblement wallon, depuis 2007, suivi ensuite par d'autres comme Van de Lanotte par exemple, défend ce projet qui aurait le mérite d'assurer une transition (une fin ?) en douceur.

 

Les Wallons ne doivent pas avoir peur de l'autonomie. Les transferts sud-Nord" se sont poursuivi jusqu'au milieu des années '80 alors que le PIB de la Flandre a dépassé celui de la Wallonie en 1956 !

L'exemple du Brabant wallon, (ci-devant arrondissement de Nivelles de la province unitaire du Brabant) dont le redressement éa été spectaculaire depuis la scission de la province unitaire du Brabant est là pour montrer qu'autonomes, ce qu'ils font eux-mêmes, les Wallons le font mieux.

Enfin, la régionalisation, certes trop tardive, complétée partiellement par le fédéralisme, malgré ses insuffisances (et sa complexité, à quoi bon garder cette Communauté dite française sans territoire, ni moyens, ni identité, ni vision d'avenir ?) a permis à la Wallonie d'éviter la catastrophe économique. Allons plus loin !

 

Et Bruxelles ? (Certains m'accusant de ne pas aimer cette ville région... Alors qu'il ne s'agit dans mon esprit que d'une volonté de non ingérence que je souhaiterais partagée. De quel droit, moi, Wallon, pourrais-je dire ce qui serait bon pour ses habitants ?)

Les Bruxellois tiennent évidemment fortement à leur spécificité et un statut d'Etat « ville libre internationale » n’est donc pas à exclure et n’a absolument rien de fantaisiste (à condition que ce ne soit pas un "district européen, zone de non-droits). Après tout, Berlin est bien enclavée dans un Länder... ce qui ne pose aucun problème.  Et l'Europe, ou ce qui en tiendra lieu demain, veillera  comme aujourd'hui à l'application des traités sur la libre circulation des homme et des marchandises. Il n'y a donc aucune crainte à avoir là non plus. Mais c'est à eux à faire leur choix.

 

Un plan B est synonyme d'échec, de solution de rechange quand quelque chose n'a vraiment pas marché. Et si on réfléchissait une bonne fois pour toute à une véritable "réingéniérié institutionnelle". Tournons-nous vers l'avenir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...