Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 09:54

Les « partis francophones » (*) semblent avoir réalisé qu’avec ou sans la N-VA, tous les partis flamands veulent une avancée significative. De Wever qui n’est pas historien pour rie a tiré les leçons de l’Histoire et ne se limitera pas une réformette de l’Etat. Et ses élus au Parlement comme ceux qui rêvent d’être ministres n’ont d’ailleurs pas peur des élections.

On se souvient de la phrase de Di Rupo : «« Vu les résultats électoraux en Flandre, nous savons que le centre de gravité de la Belgique se déplacera du fédéral vers les entités fédérées. Mon souhait est que cela puisse se passer d'une manière qui va stabiliser le pays au bénéfice de la grande majorité des Belges »…

 

Avez-vous remarqué qu’il s’agit là, mine de rien, d’une belle récupération du principe de confédéralisme, tellement décrié par les mêmes jusqu’il y a peu ?

 

C’est à la fois triste et grave.

Le pire est sans doute à venir quand ils nous annonceront qu’ils travaillent à une Belgique rééquilibrée…stabilisée sans oser dire pour combien de temps ? Solution temporaire imposée par la force des choses, on entrera dans le confédéralisme comme on est entré dans le fédéralisme… à reculons.

Que de temps et d’énergie perdue à refuser de se rendre compte d’une réalité que le Mouvement wallon a clairement démontrée depuis plus d’un siècle maintenant. Il y a plusieurs peuples qui sont piégés sur un même territoire. Alors qu’une solution simple et équilibrée, préservant les choix d’avenir existe dans l’immédiat.

 

Beaucoup de commentaires laissés sur ce blogue reprochent aux citoyens de ne pas se rendre compte de ce qui se passe. Mais comment leur en vouloir, si ceux qui doivent, non pas les représenter, mais les informer ne font pas leur devoir ?

 

Comment, sans passer par eux, faire connaître ou faire prendre conscience de l’ampleur de la manipulation des foules ?

Non, il n’y a jamais de prise de recul par rapport à la réalité révélée. Les schémas caricaturaux (*) sont plus pratiques et donnent bonne conscience. Ils sont simples à manier. La plupart des dirigeants acceptent l’idée que le public est trop idiot pour comprendre une réalité toujours jugée complexe et surtout décrite comme telle. Puisque ce même public fera toujours nécessairement des impasses sur ce qui le concerne directement et apparemment le moins. Il restera à lui distiller des schémas prémâchés qu’il n’aura plus qu’à avaler.

 

Ce sont des minorités qui font ou faisaient bouger les choses. Hélas, chez nous, depuis la prise du contrôle des médias par les partis l’impossibilité légale (et de fait) de concourir au jeu démocratique, les minorités ne parviennent plus à se faire entendre.

 

Attendons-nous donc à des propos lénifiants et simplificateurs dès que la phase actuelle de dramatisation sera terminée et qu’un accord équilibré provisoirement définitif nous sera vendu – à « notre »grand soulagement. Prolongeant l’existence d’une certaine Belgique. Le « préformateur » se muant en un.. prolongateur. A moins que... Di Rupo n'ayant intégré que la séparation est ineluctable 
et  joue le jeu en faisant sembant d y croire encore pour laisser l'initiative de la rupture aux Flamands et negocier la separation tout en restant officiellement  demandeurs de rien. Vous y croyez, vous ?

 

 

(*) Curieux paradoxe, non ? Ils sont organisés sur base communautaire, mais sont ou seraient, ou encore se diraient (en tous cas dans leur dialogue avec les Flamands) plutôt partisans de régions… Et en tous cas, Ils se présentent comme les défenseurs des régions de Bruxelles et de la Wallonie. N’y aurait-il pas là des arrière-pensées ?  Quand on sait que par ailleurs ils rêvent depuis longtemps d’une mini-Belgique continuée composée de Bruxelles et de la Wallonie … Oubliant par là le caractère bilingue de Bruxelles où les Flamands bruxellois sont aussi chez eux. Calcul politique ? Ou bien ne se présentent-t-ils en régionalistes que - seulement - pour défendre Bruxelles ? Lisez ceci qui montre bien que le souci régionaliste actuel n'est que de façade

 

(**) Les Wallons sont paresseux, les Flamands travailleurs, les francophones opprimés, la Wallonie « rouge » en déficit, la Flandre riche et bien gérée, le fédéralisme est un échec, le confédéralisme est le fédéralisme des cons, la sécurité sociale belge est une des meilleures du monde… et j’en passe. Vous en voulez encore ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

francolatre 13/08/2010 19:42



Tout en m'exposant à récolter un point Godwin, l'actuelle façon de négocier de Bart De Wever, telle qu'elle nous est rapportée par la presse, me fait penser, allez savoir pourquoi, à un certain
chancelier avant les accords de Munich.



Claude Thayse 22/08/2010 09:47



L'assertivité est souvent payante...



Baré 12/08/2010 20:07



C'est très bien vu, excellent.


Di Rupo ne fait pas cela pour être Premier, ou alors il est vraiment très aveuglé par le pouvoir ! Non, il fait ce qu'il peut pour faire croire qu'il peut négocier quelque chose, et devenir le
maître en Wallonie. Ce qui ne devrait plus trop tarder à arriver. Car la haute finance mondiale verra là où il y a le gain ou la perte, pas les détails, et l'urgence pécunière décidera, vite. On
parie ?



Claude Thayse 12/08/2010 20:48



"The show must go on" comme disent les anglo-saxons...



francolatre 12/08/2010 15:23



Effectivement, les dernières indiscrétions portent à croire que Di Rupo est prêt à tout pour devenir Premier ministre et que les francophones devraient se contenter
de la circonscription unique si chère à leur coeur de Belges en échange d'un tombereau de couleuvres à avaler. Coïncidence, au moment où on dit adieu à André Lagasse, la Flandre pleure une
héroïne, une obscure échevine de Beersel qui fut la première en 1973 à alerter le Conseil d'Etat sur l'outrecuidance d'un conseiller communal qui avait prêté serment en français... et obtint gain
de cause. A chacun ses grands hommes.



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...