Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 06:54

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Lemaire 09/05/2010 09:30



Je partage évidemment ce point de vue mais suis étonné de retrouver Jean-Jacques Jespers dans les signataires.


Lors d'une rencontre à l'ULB, il y a bientôt dix ans c'est vrai, en compagnie de l'inamovible Philippot,  il avait justifié l'usage de la clé d'Hondt pour départager les tribunes électorales
entre les partis déjà représentés au Parlement, évacuant complètement l'aspect conservateur et inéquitable du dispositif. Depuis, la clé d'Hondt a été remplacée par un système évolutif qui repose
sur l'arbitraire du conseil d'administration de la RTBF et donne le même résultat. Le débat de l'an dernier "entre petites listes sélectionnées" était du plus haut comique (si on fait abstraction
de l'insulte démocratique). Comme si une idée politique n'en valait pas une autre avant une élection. Et je ne plaide pas ici pour l'extrême droite, qui est un excellent moyen pour les partis,
pour les médias et pour les juges (souvenons-nous de Christian Panier) de mettre tous les petits partis dans le même sac, qu'on qualifiera d'autant plus facilement "d'anti-démocratique". Il est
vrai que pour ceux qui appellent "occupation française" (le terme d'occupation n'étant pas choisi par hasard) la période ayant suivi la Révolution de 1789, toute atteinte à l'unité belge peut
être considérée comme une entorse à leur conception de la démocratie.
Car la démocratie c'est
1 Le respect des droits de la personne et des libertés fondamentales
2 L'organisation d'élections libres
3 L'égalité de droit des citoyens
C'est sans aucun pour mieux dissimuler les entorses qu'une monarchie particatique peut faire endurer à notre citoyenneté que les penseurs du régime insistent tant sur le premier point (qui mérite
bien sûr de l'attention, mais pas au point de sacrifier les autres)


Trois ans de crises communautaires semblent ne donc pas suffire à mettre ce sujet au centre des discussions. Le buzz sur l'abstention (le vote étant obligatoire, elle ne saurait prendre chez nous
des proportions comparables à celles des autres pays) sera donc sans doute suivi de débats "socio-économiques", comme ils disent.


Souvenons-nous qu'en 2008, alors que la sécession flamande se matérialisait au Parlement, une Commission Wallonie-Bruxelles fut mise sur pied. Les conclusions favorables à une régionalisation
rendues par Spaak et Busquin (en plein été!) n'ayant pas eu l'heur de plaire aux communautaristes de la bande des quatre, elle eu droit à un enterrement de première classe à l'Automne et ne fut
même pas évoquée lors des régionales de 2009.


L'habileté des organisateurs de débats consiste bien souvent à rejeter certains sujets parce qu'ils n'appartiennent pas aux compétences du parlement en cours de réelection. Le sujet de la
répartition des pouvoirs entre régions, communautés et état fédéral étant par définition commun à ces suffrages, il est traité à la marge, quele que soit l'élection, et jamais approfondi.
L'excuse supplémentaire étant "qu'il ne faut pas briser l'unité des francophones", qu'il faut "défendre le pays".



Jean-Sébastien Jamart 08/05/2010 14:35



La manière d'organiser les élections dans ce pays est lamentable, très peu démocratique. La publication du formulaire A3 (modifiée !!!) hier après-midi seulement par le SPF Intérieur (à une
semaine de l'échéance) montre bien que le régime veut éviter une dispersion des voix.


Un recours devant le Président du Tribunal de 1ère Instance avec les autres petits partis et le soutien de la Ligue des droits de l'homme (avocat Dermagne, co-signataire de la carte blanche) me
semble indispensable pour marquer le coup. Exiger soit un délai supplémentaire pour l'authentification des signatures, soit la suppression de cette exigence bureaucratique.


Sur mon blog j'évoque aussi la possibilité d'alerter l'OSCE qui ignore certainement ces blocages administratifs. Aux Pays-Bas, les élections aussi sont anticipées mais les électeurs et les
candidats ont 3 mois pour se faire une opinion ou s'organiser.



Stéphane Dohet 08/05/2010 13:04



Les partis alternatifs n'avaient déjà quasiment pas d'accès aux médias (en tout cas, un temps d'antenne ridicule comparé aux 4 grands), maintenant ils ne seront même pas sur les bulletins de
vote. Même le PTB n'a pas reçu le parrainage des élus, comme les autres années. Nos dirigeants auraient-ils peur de quelque chose ?



Claude Thayse 08/05/2010 13:19



La réponse est clairement "OUI !". Ainsi, une formation essentiellement "souverainiste" wallonne est créditée de 5 à 10 % des voix en Wallonie. d'après les sondages organisés par les grands
partis "francophones"  et qui resteront évidemment confidentiels.


C'est la panique, un sauve-qui-peut pitoyable et pathétique !



Yves Pierlot 07/05/2010 15:52



De fait, ce ne sera pas facile pour les nouveaux venus. Les délais impartis sont très courts et favorisent les partis "habituels". Je ne pense pas voir de grands changements en Wallonie mais
l'enjeu est, sans contest, en Flandre. Tout se passera là-bas.



Claude Thayse 08/05/2010 13:19



Ce ne sera sans doute qu'une étape...



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...