Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 22:13

Comment comprendre ce curieux message diffusé par les médias : « Catalogne : La coalition nationaliste conserve la majorité mais enregistre une baisse, tandis que la gauche indépendantiste connaît une forte poussée ». ? Les vainqueurs ne sont-ils pas tous portés par la cause indépendantiste ? Y aurait-il de mauvais indépendantistes appelés « nationalistes » et de bons ? Ce qui est intéressant dans le résultat de dimanche en Catalogne, c’est que le mouvement en faveur de l’indépendance dépasse les 60%. Les médias belges trouvent qu’il s’agit là d’un recul (comme ils ont détecté un recul de la N-VA aux communales…). Comme si la perspective de l'indépendance catalane s'éloignait, et concomitamment, ils insistent lourdement sur le fait que la Constitution espagnole interdit tout référendum d'autodétermination.

  

Ils sont évidemment inquiets.

  

Certes, alors que chez nous, on pourrait dire en boutade qu’il n’y a que la couleur des affiches qui différencie les partis traditionnels dits de droite ou de gauche, la situation en Catalogne est fort différente. Cette Région a vécu longtemps sous une dictature sanglante dirigée depuis Madrid.  Les positions des uns et des autres sont assez tranchées. Si la CiU (Convergencia i Unio) qui était le parti dominant dans la coalition de droite sortante a porté le message autonomiste jusqu’ici, elle a aussi permis par son discours parfois ambigu, évitant le mot « indépendance », d’ouvrir un boulevard au vieux (1931 !) parti indépendantiste et républicain de gauche, l’ERC (Esquerra republicana de Catalunya) qui attendait son heure. Voici donc le retour des fils et petits fils des Républicains de 1936, compagnons des Brigades internationales où de nombreux Wallons se sont illustrés. Je ne doute pas qu’ils vont se mettre en mouvement !

 

Reste donc à voir si ces deux partis vont pouvoir s’entendre – et comment ? – pour aboutir à une déclaration unilatérale d'indépendance puisqu’en dehors de cette dernière, il n’y a pas vraiment, entre eux, un socle commun de valeurs et de principes. L’intérêt général, notion qui n’existe pas en Droit belge (ni dans les esprits des politiques en Belgique) va-t-il permettre de réconcilier les courants autonomistes ?

 

Entre une tendance de droite ambiguë sur l’autonomie et proche du libéralisme de la N-VA et une gauche plus intransigeante socialement et défenderesse historique de l’indépendance, je suis curieux de voir qui va mener le bal, mais je parie pour l’ERC.

 

De toute façon, la graine est en terre et on ne reviendra pas en arrière. Les processus d'accès à l'indépendance sont des processus de type cathartiques. Le parti d’Artur Mas a ouvert la voie, l’appel d’air ainsi créé a redynamisé les aspirations. Si je peux me permettre une réflexion, la N-VA de Bart De Wever ferait bien d’en tenir compte. En parlant de confédéralisme au lieu d’indépendance, elle risque également de se voir doublée par sa droite (ou sa gauche?) victime de ne pas avoir su exploiter la dynamique qu’elle a contribué à entretenir.

« On ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens » disait le Cardinal de Retz…

 

Et la Wallonie dans tout ça ? Quelles conséquences cette élection pourrait-elle avoir chez nous ?

 

La fin programmée des transferts financiers, la perspective d’obtenir bientôt de nouvelles compétences, et celle d’une victoire massive de la N-VA aux élections de 2014, font que le temps presse : il faut  que la Wallonie puisse à terme rapide, assurer son avenir en ne comptant que sur elle-même.

 

Dans ce contexte, il est intéressant de constater qu’après Jean-Claude Marcourt, il y a quelques temps, Jean-Pascal Labille, président de la Mutualité socialiste et surtout de la Société Régionale d’investissement de Wallonie (SRIW), ainsi que Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB wallonne viennent coup sur coup de plaider pour une accélération de la préparation des transferts aux régions ainsi que du dépeçage (n’hésitons pas à utiliser des mots clairs) des Communautés, en particulier de la calamiteuse « Communauté-culturelle-française-Fédératio-Wallonie-Bruxelles ». Allant même pour Bodson de parler de quatre Régions… Ce qui rappelle quelque chose !

 

Intéressant, parce que le parti socialiste – en particulier en Wallonie où il reste dominant – semble être figé dans l’attente d’un hypothétique miracle fédéral qui ne viendra évidemment pas. Di Rupo ne sauvera pas la Belgique de papa, Magnette pourra dire ce qu’il veut. La logique des réformes successives de l’Etat affirme clairement le fait régional. Et si la Région est, passage obligé, le berceau de l’autonomie et de l’identité wallonne, on ne passe pas toute sa vie au berceau.

 

Il y a pourtant urgence pour le gouvernement wallon dominé par le PS et qui traîne énormément. C’est Henri Laborit qui, je pense, avait décrit les mécanismes de défense comme la fuite, l'agression ou... l’inhibition. Nos politiques, toutes tendances confondues ont choisi l’inhibition. Effrayant !

 

 A moins que comme l'a montré l'ethnologue Marie Muzard dans son essai : « Ces grands singes qui nous gouvernent », chez les singes, plus l'espèce est évoluée, plus le rôle du chef est limité et l'autonomie importante, en revanche, les espèces les moins évoluées, n'ont pas trouvé d'autre moyens que la hiérarchie struicte pour assurer la cohésion de leur groupe. Dans les partis politiques belges, il semble bien que la créativité soit égale à celle de leurs dominants...

 

Comme il y a urgence à ce que les militants wallons s'unissent et se fassent entendre au sein de tous les partis.

 

En Catalogne, en Ecosse, en Flandre, la dynamique est bien lancée…

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...