Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 10:58

Certains néo-rattachistes - surtout bruxellois - viennent de découvrir grâce au site de l'ultra belgicain FDF une déclaration de Vincent de Coorebiter du CRISP à la libre Belgique : « Si on finit avec cette double exception que constitue BHV sur le plan électoral et judiciaire, on verra toutes les frontières – administrative, judiciaire et électorale – coïncider. A ce moment, effectivement, la voie est ouverte à cette règle de droit international, dominante pour ce que j’en sais, selon laquelle en cas de scission d’un pays, les frontières intérieures reconnues servent de base aux nouvelles frontières extérieures des Etats qui résultent de la scission. »
 
Rien de bien neuf, évidemment. J'avais publié une
carte blanche dans "Le Soir" sur ce même sujet en... février 2005 (!). Et à la relecture, il n'y a rien à y changer.
 
Si je peux comprendre l'attachement du FDF et de ses électeurs à la « Belgique de papa » et son regret de voir le fait régional ainsi que la volonté d'émancipation du Peuple flamand (pour ne parler que de lui) bouleverser leurs croyances, je comprends moins le point de vue de ceux qui se disant rattachistes (ou réunionistes) craignent la disparition de
ce dernier verrou.
Actuellement, ces limites chevauchent et contredisent celles des régions linguistiques et des Etats fédérés de Flandre et de Bruxelles. Il faut sortir de cette situation. La Flandre, comme Bruxelles ont toutes deux droit à des frontières claires et stables... Ainsi que la Wallonie !
A la proposition défendue par le FDF de «  lien territorial avec la Wallonie », je préfère l'expression, s'il le faut et que les habitants des communes flamandes de la périphérie bruxelloise en décident ainsi, de « frontière commune ».
 
Le choix des mots n'étant pas innocent, ce serait plus clair. Pour plagier le slogan du FDF (alors fédéraliste) d'il y a quelques annés : « Chacun, maître chez soi ! ».
Evidemment, ce serait là une nouvelle déception pour les tenant de l'ancienne Belgique. Ou plutôt d'une Belgique à l'ancienne...

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

André Schreurs 06/12/2009 12:38


La frontière entre la Flandre et la Wallonie est bien plus que linguistique. En fait - n'ayons pas peur des mots - c'est une frontière ethnique, appelée à devenir une frontière d'Etat.
Toutes les ethnies du monde sont des nations en devenir qui aspirent à se structurer en Etat indépendant. Un bel exemple est celui du "Kurdistan", ce pays des Kurdes à cheval sur la Turquie et le
nord-ouest de l'Irak. Dans la littérature du Mouvement wallon, comme dans les ouvrages de sociologie, on n'hésitait pas à qualifier notre frontière linguistique de "frontière ethnique" (Cf
Nouvelle Revue Wallonne, organe du Congrès national wallon, tome III, pages 85-92; Travaux du Séminaire de sociologie de la Faculté de droit de l'ULG, Ouvriers flamands immigrés en
Wallonie, 1951, p.VIII-XII). On n'héitait pas davantage à qualifier d"immigrés" les Flamands établis en Wallonie et les Wallons établis en Flandre...


Claude Thayse 06/12/2009 17:29


En effet. Depuis, les horeurs du nazisme et de la haine ethnique sont passés par là. Le "politiquement correct" importé du puritanisme hypocrite américain a subtilement changé le sens des mots pour
cacher une réalité qui dérange.


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...