Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 00:00

 « Le chemin appartient à celui qui marche »… Lao Tseu

 

Je remarque, ici ou là, que d’aucun s’étonnent des propos tenus hier soir par Bart De Wever : « C'est une nation, monsieur. C'est un peuple, une Communauté, une démocratie. On a un territoire, une histoire et des valeurs communes »… Et pourtant, n’est-ce pas la réalité ? Certes, le terme « nation » regroupe beaucoup de choses différentes. La définition de De Wever est une définition générique pouvant s’appliquer à des nations devenues Etats comme la France, l’Allemagne – mais pas la Belgique et ses avatars, extérieur (BENELUX) et intérieur (Fédération Wallonie-Bruxelles... embryon de "Belgique continuée"...) – ou à des Etats en devenir comme l’Ecosse ou… la Wallonie  et qui sait (?) même... Bruxelles ! Renan n'a-t-il pas écrit : "la nation est une conscience morale collective »… ?  

 

Il n’y a dans ses propos là rien de choquant. Aucune provocation, juste le constat froid et logique d’un fait. Un constat que les membres du Mouvement wallon ont fait depuis longtemps. La Flandre est une nation (1). Souhaitons lui bonne fête et j’ajouterais volontiers et très sincèrement : « bon vent ! ».

 

J'ai supprimé la suite de ce billet. Je m'étais inspiré d'un texte que je pensais personnel d'un correspondant qui - jusqu'ici - s'était toujours montré fiable. Or, il s'est avéré qu'il ne s'agissait pas d'une production personnelle, mais d'un copier-coller tiré du forum de La "Libre Belgique"  : Que vous inspirent les differents scenarii de reforme institutionnelle ? et publié sous le nom de guido naets (08/07).

Une partie de ce texte semble depuis avoir été (mal ) ré-écrite sous forme de courriel pour servir la propagande de certains membre de l'extrême droite flamande - en particulier - mais aussi de partis politiques démocratiques  et a créé quelques remous dans la presse en cette période assez creuse de vacances .  

 

Belle manipulation, en tout cas. Un "remake" local du faux "protocole des Sages de Sion" en quelque sorte..  

 

Après avoir évidemment tiré les oreilles de ce correspondant, j'en ai profité pour lui suggérer d'éviter de s'inspirer des fora des journaux - pourtant surveillés par des modérateurs - ainsi que ceux qui prétendent parler de politique. Ils sont le plus souvent remplis de bêtises de type "propos de café du commerce" proférés par des ignares ou pire encore, noyautés par des propagandistes de toute sorte généralement courageusement anonymes... C'est ainsi qu'il y a quelques années, le FN de Le Pen aurait donné à ses membres la consigne d'envoyer des "réactions de lecteurs" au journaux pour diffuser leurs idées. l'irruption de la possibilité de réagir aux articles publiés facilite cette pratique...  

A vous qui alimentez ma réflexion et me connaissez, j'avoue ne pas avoir pris - cete fois ci - le temps de la vérification nécessaire sur sa véritable origine sans compter qu'il contient quelques erreurs,  en particulier historiques.

Comme quoi, il n'y a pas que les journalistes qui relayent des fausses nouvelles.

 Qui m'incitera à encore plus de prudence à l'avenir..

 

Ma conclusion reste valable. Les partis francophones ont une fois de plus joué avec le feu. Ils ont joué et perdu en croyant gagner. Il reste à en tirer les conclusions. Et passer à la vraie « négoscission ».

 

Ce n’est pas la première fois qu’on joue avec le feu. La fête nationale flamande permet de rappeler que la Belgique est ainsi bâtie sur des mensonges et que ceux-ci se retournent parfois cruellement sur leurs auteurs.

C’est Léopold Ier, dont on n’oubliera pas qu’il a combattu dans les armées du Tsar contre la République et l’Empire, qu’il nous a été imposé par les Anglais, qui a voulu commémorer cette « victoire belge » (*) contre « l'envahisseur étranger », évidemment français (**). Ses successeurs doivent se mordre des doigts de cette fausse bonne idée.

 

Objet de manipulation, l’Histoire a parfois de ces ironies…

 

(1) lire le beau coup de gueule de Jean-Maurice Dehousse : http://www.larevuetoudi.org/fr/story/vive-la-nation

(*) Quels belges ? Quelques « communiers » flamands et des mercenaires venus d’autres comtés…dont des inévitables « Anglois »… Les belges ? Ça n’existait pas à l’époque.

(**) Jusqu’à la revanche… : http://www.claude-thayse.net/article-1623589.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Yves Pierlot 27/07/2011 13:13



Je suis rattachiste et tout le monde le sait. mais cautionner la NV-A dont beaucoup de membres sont des descendants d'anciens collabos pro-nazis est tout autre chose, d'une part. D'autre part,
écrire que la Région de Bruxelles-Capitale reçoit 500 millions d'euros de trop est incorrect. Mais que la Flandre veuille mettre la main sur elle est une certitude. Je reconnais les agissements
tactiques d'Elio Di Rupo mais cela sera très éphémère. Les choses changeront rapidement. Que la Flandre soit une Nation, ce n'est pas un problème mais la Wallonie ne le sera jamais. En tout état
de fait, elle n'aura qu'une seule porte de sortie et la plupart d'entre-nous en est consciente. Question de temps simplement mais je préfère quand même anticiper. Vive la République, vive la
France!



Claude Thayse 27/07/2011 16:42



Pourquoi les fils devraient-ils payer éternellement les fautes des pères ?


Bien avant que De Wever ne le croise lors d'une conférence, c'est Roger Nols ancien député-bourgmestre FDF aujourd'hui décédé  de Schaerbeek qui a été le premier à inviter Jean-Marie Le
Pen... Comme quoi...



denis dinsart 14/07/2011 14:24



Merci de m'avoir préciser votre pensée.


 


 



denis dinsart 14/07/2011 08:17



Pour impensable que cela soit pour nombre de Flamands, l'existence d'un Region Bruxelloise égale aux Régions Wallonne et Flamande est légitime. Non?



Claude Thayse 14/07/2011 09:07



Evidemment, l'existence d'une Région bruxelloise égale aux autres est tout à fait légitime. De même qu'une Région de langue allemande.


Dans ce billet, je prenais volontairement la position d'un observateur flamand pointu. Mais peut-être ne l'ai-je pas suffisament explicité...


 



francolatre 12/07/2011 17:28






Crise: Dehousse donne une leçon à Demotte sur le mot "nation"




NAMUR 12/07 (BELGA)





Le premier ministre-président wallon, Jean-Maurice Dehousse (PS), a tenu mardi à donner une leçon d'histoire à son successeur Rudy Demotte (PS) à propos du mot "nation". Interrogé à propos de
l'utilisation du mot "nation" le 11 juillet par le président de la N-VA, Bart De Wever, M. Demotte a répondu qu'il jugeait cette idée dépassée, héritée du XIXe siècle.


"Le susdit Ministre-Président de la Région wallonne vient de proférer ce que par pure politesse, on appellera une ânerie monumentale, qui lui vaudrait d'être busé dans n'importe quelle
université digne de ce nom", a souligné M. Dehousse dans un communiqué.


Le mot "nation" est déjà utilisé dans la Bible et c'est sous les cris de "Vive la Nation" qu'ont eu lieu les révolutions française ou américaine. Au sortir de la IIe Guerre mondiale, quand
les Etats du monde ont voulu se donner un semblant de principes et de structure communs, ils l'ont fait à travers la "Charte des Nations Unies", héritière de la "Société des Nations". Quant
au socialisme, dont se revendiquent tant M. Demotte que M. Dehousse, il remonte lui aussi au XIXe siècle.


Et l'ancien ministre-président de rappeler les mots de François Perin en 1980 selon qui il n'existait en Belgique qu'une nation: la nation flamande.


"C'est même une des causes du 'mal belge' que la nation flamande existe dans toute sa plénitude alors que la nation wallonne n'existe pas, pour une foule raisons dont les niaiseries de trop
de ses dirigeants, perdus dans le campanilisme comme Hannibal à Capoue", a ajouté M. Dehousse.


Par la même occasion, M. Dehousse s'en prend à la façon dont les discussions communautaires sont menées. Il regrette l'absence du ministre-président wallon et de la Communauté française à la
table des discussions. "La parole est confisquée par la junte des présidents de parti. En quelque sorte, c'est la démocratie occultée". NBA/(ALN)/





Claude Thayse 12/07/2011 18:13



Je découvre votre message auquel j'ai déjà répondu dans le billet.



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...