Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 06:44

Drapeau de la Francophonie La compagnie allemande des chemins de fer a annoncé vouloir renoncer aux anglicismes qui pimentent ses annonces et publicités en réponse de critiques d’usagers et de députés. C’est ainsi que les mots « hotline » (renseignements téléphoniques), « flyer » (brochure), par exemple, seront désormais bannis.

Cette nouvelle AFP est importante. (texte complet)

Comme je l’écrivais depuis quelques années, les Allemands reviennent de beaucoup plus loin que nous, mais ils pourraient bien rattraper vite, dans le contexte du recouvrement de leur sentiment (orgueil) national…

La Deutsche Bundesbahn serait-elle en avance sur la S.N.C.F. ? (*)

Nos luttes associatives françaises, et certains de nos succès (article 2 dans la Constitution, loi Toubon, Aéroports de Lyon…) ont souvent été invoqués comme des modèles à suivre chez eux par nos correspondants allemands du Verein deutsche Sprache


A noter que le ministre des Transports a récemment interdit le recours aux anglicismes dans son ministère, bannissant notamment lez « task force » (groupe de travail) et ‘inhouse meetings » (séminaires)…

 

(*) NDLR :Et ne parlons pas des services publics belgeois en pleine acculturation… puisque même la poste dont la langue internationale officielle est le français s’exprime de plus en plus en anglais… quand ce n’est pas carrément du « franglish »… même en Wallonie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Albert Salon - dans Invités
commenter cet article

commentaires

Mike Guillaume 24/02/2010 09:16


Ach Paris! Quand les Français (ou les francophones) se mettent à préférer l'allemand, on peut s'attendre à un grand moment d'histoire...
Lol. Euh, pardon, Mdr.
Bitte!


Benoît OLEFFE 19/02/2010 22:28



Ne s'agit-il pas d'une bataille d'arrière-garde que d'essayer en vain de lutter contre
les anglicismes ? Ne serait-il pas plus ambitieux de se battre en donnant plutôt l'envie aux jeunes de langue française


d'utiliser de nouveaux mots qui seraient plus tendances que les mots anglais qui remplacent des mots français actuels jugés ringards ?


 


Plutôt que de nous obliger à utiliser des mots qui sont le plus souvent plus longs que leurs homologues anglais, on pourrait
inventer


de nouveaux mots français aussi courts que les anglicismes.


 


Exemples:


 


centimes > cent > rond (je n'ai plus un "rond" à la place de "cent")


aéroport > airport > garvion (contraction de "gare" et de"avion")


 


Benoît 



Stéphane Dohet 19/02/2010 12:14


La Poste belge... ou devrait-on dire "The Belgian Post" (certaines sociétés dérivées portent partiellement déjà ce nom). C'est vrai que tout se fait en anglais là-dedans. La grande excuse est la
pluralité des langues en Belgique, l'anglais se veut alors neutre, tellement neutre qu'il n'est compris ni par les usagers ni par les employés noyés dans un baragouin d'Operational Platform
Managers, de Cash On Delivery, de Mail&Retail, de Proof Of Delivery... C'est généralement du jargon interne, ramené à des acronymes, mais rien de français en tous les cas.

Parfois, les avis de passage des facteurs sont carrément en néerlandais même au coeur de la Wallonie, quand la version française est en pénurie, en toute grande illégalité. Mais pourquoi s'étonner,
car si elle parle de plus en plus anglais, la Poste belge est avant tout dirigée par et pour les Flamands. Dernière anecdote, la Belgique est divisée en deux zones pour le traitement des colis :
une zone A à Anvers et une zone C à Charleroi. On pourrait penser que ces zones respectent les frontières régionales ? MMMh presque, si Charleroi traite bien les colis destinés aux provinces
wallonnes de Liège, Hainaut, Namur et Luxembourg, c'est Anvers qui traite, outre la Flandre, Bruxelles et le Brabant-Wallon (car repris sous le code postal 1XXX).


Claude Thayse 19/02/2010 12:33


Merci Stéphane pour toutes ces précisions ! Utiles !


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...