Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 12:50
Dans un des forums (fora ?) (*) de « La Libre », une intervention, sous le titre « Salauds de Français », relate l’anecdote suivante : La fillette de 11 ans d’un liégeois installé aux Etats-Unis d’Amérique interrogée sur l'histoire de la Belgique par son enseignante américaine, aurait notamment répondu au sujet des langues : "On parle le français en Belgique parce qu'après l'invasion française, ils nous ont interdit de parler le belge."....
 
Evidemment, déferlement immédiat de commentaires xénophobes de la part de courageux anonymes qui ont fait de l’anti-France leur ordinaire.
 
La réaction de cette enfant mérite pourtant réflexion. Comment en est-elle arrivée là ? Est-elle si extraordinaire ? Est-ce étonnant ?
 
Dans les médias ou les cours d’histoire, on parle d’invasions, d'occupations, de régimes et de périodes...
Pour les plus récentes et allemandes (1914-18 & 1940-45) les termes d'invasions et d'occupations sont de mise. Peut-être parce qu'on se souvient (encore un peu) des exactions commises. Et qu’à l’époque, la Belgique avait une existence officielle. Reconnue par la Communauté internationale.
 
On y utilise aussi généralement le terme d'occupation française (plus rarement d’invasion, je le reconnais volontiers) pour parler des années comprises entre 1792 et 1815 mais, par contre et fort curieusement de période hollandaise  pour les années suivantes (1815-1830) ou de période espagnole, période autrichienne, etc... pour les années antérieures.
 
Et pourtant :
Pour les Espagnols, par exemple, c'est effectivement fort ancien, il n'y avait que des sujets à l'époque, pas encore de conscience citoyenne ou de sentiment d'identité collective. Ceux-ci n'apparaîtront qu'après 1789. L'Europe et singulièrement nos régions n'étant que des champs de batailles. Des croisements d'influences pour les princes prédateurs qui se partageaient des territoires.

Mais, en ce qui concerne les Autrichiens et les Hollandais, ils ont été bel et bien été chassés par des patriotes et, pour les derniers occupants, avec l'aide (23 déc. 1832) des troupes françaises du maréchal Gérard. (C'est historique. On lui décerna même le titre de « libérateur de la Belgique » et fut nommé Grand Croix de l'ordre de Léopold tandis que la Chambre – belge - lui vota une épée d'honneur en or !)
 
Si les Français, eux (et on peut discuter des circonstances défensives qui les ont amené à intervenir en 1792), ont aussi été « chassés », c'est par les troupes coalisées des despotes d'ancien régime. Et contre l’avis des populations. Celles de Wallonie en tous cas. (C'est historique aussi... Rappelons-nous les Namurois (et les Namuroises !) qui ont héroïquement couvert la retraite du corps d’armée de Grouchy vers Givet en 1815 en retenant les Prussiens de Blücher...).
 
Bref, le choix des mots n'est jamais innocent. Ni le contexte dans lequel ils sont utilisés. Ceux qui ont étudié les techniques de propagande le savent bien. "Période" a un caractère moins péjoratif, moins agressif qu'occupation évidemment. Plus doux, plus... naturel, plus... anodin, en somme !
 
Curieux ?  Non, c'est voulu !
  
(*) Peut-être devrait-on plutôt parler de « foirum » pour ce qui est souvent un défouloir de l’anti-politisme primaire ou de la xénophobie ordinaire sous courageux couvert d’anonymat…

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

David Descamps 04/05/2007 14:00

Les français ont été également chassés par les patriotes belges, aidés par les autrichiens.

Les français ont pillé notre beau pays, ont massacré notre peuple, ont détruit de magnifiques bâtiments comme la cathédrale de Liège, ...

Je rappellerai 3 phrases éloquentes de nos charmants voisins :

"Tout ce qui se trouve en Belgique doit être amené en France, il faut dépouiller le pays." Lazare Carnot.

"Nous levons des contributions en numéraire, nous prenons tous les grains et fromages, nous employons tous les chevaux du pays, nous prenons toutes les étoffes, draps, toiles et marchandises. Nous épuisons enfin ce pays de toutes les manières." Rapport du 13 octobre 1794 au Comité de Salut Public par : de Briez et Hausman.

"La Belgique, est un pays immensément riche sous tous les rapports. Elle est la véritable ressource pour la restauration de nos finances."
Commissaire Bouteville.

On peut dire que c'est bien une occupation que nous avons dû subir en Belgique

Claude Thayse 08/05/2007 12:29

Tout dépend du contexte. Les territoires de la future Belgique servaient à l'époque de lieux de rassemblement pour les troupes des despotes d'ancien régime qui voulaient renverser la révolution. Sans vouloir excuser les excès de la révolution  (dont les Français ont été les premières victimes), suite à l'annexion de nos territoires à la République (annexion demandée par les patriotes... belges !), puis à l'Empire,  nos régions ont connu une période de développement sans commune mesure avec ce qu'on avait connu antérieurement. Toute notre société reste basée sur les apports français de cette époque. Je pourrais vous citer d'autres propos allant en sens inverse des vôtres. Comme quoi, l'Histoire ne se lit souvent qu'au travers de filtres. Pas simple d'être objectif.

François 23/02/2007 12:23

C'est tout à fait pertinent ce que vous écrivez là. La sémantique peut s'avérer une arme redoutable.

Claude Thayse 23/02/2007 13:59

Merci !

Jacques DefroyÚre 22/02/2007 17:05

C'est vrai que les termes sont rarement innocents, dans un petit sujet que j'ai produit sur www.dailymotion.fr concernant Wallonie et Bruxelles , j'utilise le terme d'annexion pour la période hollandaise  et c'est bien comme cela que je considère cette occupation.
J.Defroyère

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...