Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 10:50
Le Professeur Hugues Dumont des Facultés universitaires Saint-Louis publie aujourd’hui une carte blanche dans la « Libre Belgique ».
 
Revenant sur le docu-fiction  "Bye bye Belgium", il estime prudemment que « les Flamands favorables à une sécession sont minoritaires mais indiscutablement en croissance et présents au sein de tous les partis traditionnels flamands, de manière explicite ou larvée». et que « les francophones ne peuvent rester la tête dans le sable ».
 
Il relève ce que tout citoyen conscient peut observer. « Une des grandes questions qui vont se poser après les élections législatives fédérales de 2007 - et probablement aussi après les suivantes - sera celle de savoir pendant combien de temps les partis francophones seront capables d'opposer une réponse négative à des demandes flamandes comme la scission de l'assurance maladie, des allocations familiales et de la politique de l'emploi, si la formation du gouvernement est subordonnée à des concessions majeures dans ces domaines vitaux». Estimant peu probable, mais non impossible, le risque d'une sécession unilatérale de la Région flamande qui ne pourrait se présenter que dans ce type de circonstance...
 
Il appelle les citoyens francophones bruxellois et wallons à se montrer plus exigeants à l'égard de leurs mandataires politiques. Relevant des « erreurs de jugement gravissimes sur ce que l'Europe pourrait nous apporter en cas de scission du pays, comme on en a encore entendues lors du débat qui a suivi la fiction, et qui devraient être sanctionnées électoralement. L'Europe n'est pas construite, ni aujourd'hui ni demain, pour ôter à l'Etat belge la peine d'exister. Ce n'est pas elle qui va gérer la Région bruxelloise. Le scénario d'un "Brussels DC" n'a pas un atome de crédibilité ».
Joli, non ?
 
Il relève que « certains mandataires francophones sont prêts à tomber dans les pièges du CD & V quand celui-ci joue sur les mots en vantant les mérites du confédéralisme ». Si ,je peux le suivre quand il écrit que « les francophones de Bruxelles et de Wallonie ont le droit d'exiger de leurs responsables politiques un minimum de rigueur dans l'usage du vocabulaire institutionnel », je suis plus septique sur sa proposition « d’exiger de leur part un engagement ferme sur l'avenir souhaitable de la Belgique au cas où elle devrait se passer de la Région flamande, espérant que le scénario d'un Etat fédéral associant Bruxelles et la Wallonie puisse réunir le plus large consensus »… Il y a une bien meilleure solution.
 
Il stigmatise à juste titre les partis francophones quand ils proclament, comme ils viennent encore de le faire, qu'ils ne sont demandeurs de rien. "Ce qui n'abusera que les naïfs, ce que les Flamands ne sont pas". Ceux-ci n'ignorant évidemment pas les problèmes structurels des Régions bruxelloise et wallonne (oubliant curieusement de citer celle-ci....). Avant de s’égarer, hélas, dans le rêve fumeux d’une réforme des règles électorales et plus particulièrement de celle chère à Ecolo, de circonscription unique sur laquelle j’ai déjà donné un avis précédemment. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Jacques Audeval 12/01/2007 11:02

Amusant, E. Di Rupo vient de déclarer qu'il n'est pas opposé à une circonsription unique pour la Chambre... Par contre, il n'est toujours "demandeur de rien" !

didier 10/01/2007 15:08

J'ajouterais à ce débat sur une possible "circonscription fédérale unique et bilingue" ceci:
Il est inconvevable que les Flamands (politiques et citoyens), que la seule présence de panneaux routiers en français le long de leurs routes rend malade, acceptent ce genre de "trucs" institutionnels. Ce serait une réforme trop fondamentale pour la Flandre d'aujourd'hui, et elle irait à contre-courant des évolutions institutionelles des 45 dernières années...
Nous n'en sommes plus là. Il est trop tard. Les écolos se fourrent le doigt dans l'oeil, obnubilés qu'ils sont par une Belgique telle qu'ils voudraient qu'elle soit, mais telle qu'elle n'est plus (ou n'a jamais été, c'est selon)
 

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...