Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 11:02
Selon le baromètre conjoncturel réalisé au terme du troisième trimestre, avec près de 1.019.000 habitants, la population bruxelloise représente 9,4 % de la Belgique.
En 2005, 22.783 emplois ont été créés sur son territoire, ce qui correspond à 23,7 pc des emplois créés en Belgique. Il s'agit d'une croissance de 3,48% contre 1,51% pour la Flandre et 2,62% pour la Wallonie.
 
On y constate que les emplois créés au sein de la Région bruxelloise ne bénéficient qu'à concurrence de 14 % aux Bruxellois, 71 % étant attribués à des navetteurs en provenance de Flandre et 15 % en provenance de Wallonie. Ce qui fait dire à Charles Picqué, ministre-président bruxellois, que Bruxelles est un moteur pour l'économie du pays.  Concluant qu’il convient de faire en sorte que l'emploi créé à Bruxelles revienne aux Bruxellois. Logique de sa part, nous sommes en campagne électorale et il sera candidat à Bruxelles. Signe supplémentaire qu'il n'y a plus d'unité institutionnelle.  
Quatre confirmations :
- Le chacun pour soi remplace clairement le principe (républicain !) de solidarité entre les régions. 
- Le rôle des métropoles comme pôle de développement semble bien être confirmé. Notre problème en Wallonie, c’est que les principaux pôles sont situés à l’extérieur de notre territoire. Comme Brabançons wallons, nous le vivons, ainsi d’ailleurs que les nombreux bruxellois immigrés dans notre province qui font chaque jour la navette vers Bruxelles.
Ailleurs,  Maëstricht, Cologne, Lille, Valencienne et Luxembourg sont aussi devenus de puissants moteurs de développement local.
- Le virus de pensée terriblement bien implanté qui veut « qu’il faut  savoir parler flamand » pour trouver un emploi pénalise les Bruxellois, comme les Wallons, puisqu’on constate que 71 % des nouveaux emplois ont été attribués à des navetteurs en provenance de Flandre ! Le faible taux de demandeurs d’emploi dont se gargarisent les Flamands tient bien au fait que grâce aux effets de ce virus, les recruteurs leur attribuent systématiquement la préférence et souvent sans raisons concrètes. Un Wallon ou un Bruxellois francophone ne peut pas être vraiment bilingue, un Flamand l’est par nature
- Le seul remède consiste à sortir du cadre belge pour retrouver la solidarité d’un Etat véritable. Permettant aussi de retrouver du bon sens en matière de qualifications linguistiques nécessaires ou simplement utiles pour occuper un emploi. Il n'y en a qu’un : la réunion de nos deux régions, Bruxelles et Wallonie, à la France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Un peu de Bon sens 12/11/2006 18:53

Tout a fait d'accord avec l'analyse qui vient d'être faite, même si il convient de nuancé un peu...
Il est dit que la majorité des emplois profitent aux Naveteurs de Flandre... Il convient de rappeler que les communes Flamandes, dortoirs des  naveteurs Bruxellois, acceuillent bon nombre de familles Francophones... (que ce soit dans les communes à facilités, ou à Beersel, Overijse,Merchtem, ...) dans les statistiques donc, ont dit il est vrai que les emplois vont aux "Flamands", il conviendrait de dire aux habitants de la région flamande.
Le Gros problèmes de Bruxelles, comme de nombreuses villes, est le fait qu'elle héberge sur son territoire les personnes n'ayant pas les moyens de résider allieurs... ont concentre donc dans de nombreux quartier toute la misère...
Les communes plus présentables elles, de part leurs prix font fuir les candidats acquéreur, vers la périphérie proche ou plus lointaine...
Il faut également prendre en compte le fait qu'un chomeur "Bruxellois" une fois réinséré sur le marché du travail quitte la région pour aller s'installer en périphérie, située en Flandre ou en Wallonie...

Claude Thayse 13/11/2006 08:23

Cher 213.49.132.67,
Toute généralisation est, en effet, abusive !
Il n'empêche qu'à l'occasion de rencontre de "travailleurs" à Bruxelles, dans les organismes à vocation publique (ministères, bureaux de poste, banques, assurances, hôpitaux...) ou privées (magasins...) il devient de plus en plus exceptionnel de tomber du premier coup sur quelqu'un de langue française...  et donc habitants de la Région flamande. Avec ou sans facilités.

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...