Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 11:12
La loi de Lenz (ou loi de Lenz-Faraday) sert en électromagnétisme et permet de déterminer le sens du courant induit. Elle peut s'énoncer grossièrement comme suit : un changement d'état d'un système électromagnétique provoque un phénomène dont les effets tendent à s'opposer à ce changement.
 
Ou dit aussi plus simplement : l'effet s'oppose à la cause. Et si cette loi (sans entrer dans les détails importants en physique comme le fait que courant induit est dû à la variation du courant inducteur…) pouvait être transposée ailleurs que dans le monde de la physique ?
 
En politique, par exemple… Si un effet renforce la cause qui le produit, on créé ainsi presque un mouvement de type perpétuel… Plus on dénonce la catastrophe où nous mène l’existence de la Belgique, plus le sentiment national belge est sublimé par les médias et les politiciens influençant ainsi les citoyens. Si l'effet s'oppose à la cause, est-ce que s'opposer à l'effet n'est pas une façon de renforcer la cause ? Euh… vous me suivez ? J'avoue que...
 
Tout ça pour dire que si certains militants de la cause réunioniste trouvent que les choses ne vont pas assez vite, il n’y a pas de raisons de se décourager. Les résistances sont nombreuses et normales. C’est que nous amenons un changement de postulat. Un changement de croyance même.
Or il est indéniable que les progrès ont été importants en quelques années. Perçu comme farfelue ou utopique (*) pendant très longtemps (bien avant la création du RWF) ce projet fait maintenant partie des choix d’avenir possibles. En Wallonie certes, mais aussi de plus en plus en France même. A titre d’exemple, lundi dernier j’ai ainsi été invité à participer à un débat sur une radio parisienne (diffusée également dans les régions du nord) où la question de l’attitude que la France devrait avoir lors de la fin de l’Etat belge était clairement évoquée. La question « rattachiste » (le mot a la vie dure depuis 1831 !) a également fait l'objet d'un reportage au JTde France 3 Nord-Picardie avant les élections municipales. Et je ne vous parle pas des messages informels (forcément informels, principe de non-ingérence oblige) que nous recevons d’hommes politiques de premier plan.
 
A nous de continuer à adapter notre communication vers nos concitoyens en balisant notre réflexion par ces quelques postulats de la Programmation neuro-linguistique, outil de modélisation des structures subjectives de l’expérience humaine :
- Le sens de la communication est dans la réponse qu'elle produit. Les situations changent, le même comportement ou la même stratégie ne produira pas forcément le même résultat.
- Plus on a du choix et plus on se met en état de réussir.
- Il n'y a pas d'échec, seulement des expériences et du retour d'information. Ce que nous nommons erreur ou échec est une étape sur le chemin de l'apprentissage, donc de la réussite. A condition d’en tenir compte !
 
(*) Une anecdote : Il y a quelques années, lors d’une séance de récolte de signatures pour pouvoir présenter des candidats aux élections, un professeur d’université, après avoir signé le document, a eu ce propos intéressant : « je signe, mais je ne crois pas que le réunion se fera » ajoutant : « hélas ! ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...