Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 12:08

Il est parfois utile d’aller voir ce qui se passe ailleurs...
Avez-vous déjà entendu parler de la
« Business Route 2018 for Metropolitan Brussels » (à vos souhaits !)?

Cette plate-forme née de l'initiative des trois organisations patronales Beci-UEB (Bruxelles), Voka-Comité Brussel et l'Union Wallonne des Entreprises (UWE), avec le soutien de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), cette feuille de route présentée début avril vise à doper le dynamisme économique de Bruxelles et de sa grande périphérie, en ce compris certaines régions des provinces du Brabant flamand et du Brabant wallon. Au total, le « grand Bruxelles » ainsi délimité s'étend sur 35 communes et compte une population de près de 3 millions d'habitants.

Ces gens ont compris que l’attirance économique d’une ville est liée à son impact culturel et relationnel. C’est ainsi que parmi les projets il est prévu de fonder un musée d'art contemporain à Bruxelles, sorte de phare architectural et culturel, créant un effet "Bilbao-Guggenheim" à l'instar du musée qui a mis la cité basque sur les cartes touristiques. Doter Bruxelles d'un centre pour les médias de "calibre international" et de programmes d'études de haut niveau sur l'Otan et les affaires européennes ou encore fonder un centre d'accueil des Bric (pour Brésil, Russie, Inde et Chine) afin d'encourager les entreprises de ces pays à forte croissance à s'installer dans la ville. Plus curieusement (mais c’est aussi une certaine forme de culture, ou en tous cas, ça fait parler de la ville) l'organisation à Bruxelles lors de la prochaine décennie d'un « événement planétaire » (sic !) comme la Coupe du monde de football… (Enfin si d’ici là la Belgique existe encore…)

 

Il est tout à fait normal qu’une ville cherche à développer son attirance économique en se faisant connaître par des organisations ou des constructions de prestige qui la rende séduisante. Les villes wallonnes qui, grâce à la politique économique de la Belgique, ne sont plus des pôles de développement devraient sérieusement y réfléchir et s’en inspirer. Quitte à bousculer un peu les opinions publiques. Pensons aux ratages que sont le non-achèvement de l’environnement de la gare Callatrava à Liège ou le refus du projet de l’architecte Botta de construction du nouveau Parlement wallon en bord de Meuse à Namur…

 

Maintenant il s’agira également d’être vigilant. Cette plate-forme est un bel outil de développement économique pour Bruxelles. Espérons que ces retombées pourront profiter aux régions des Brabant flamand (là, je n’ai aucun doute…) et du Brabant wallon impliquées. Et surtout ne pas tomber dans le piège de confondre hinterland (qui est une notion économique) et région politique en utilisant ce projet à des fins bassement politiques pour ramener les projets d’annexion de communes du Brabant wallon à la Région de Bruxelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

José Fontaine 02/09/2009 18:50

Bravo Claude. Je crois que l'on doit être choqué par cet article que j'ai mis sur TOUDI en rapport avec un autre de Guy Duplat il y a dix ans, qui se réjouissait de la guerre du Kossovo (ou Kosovo, je crois que les deux orthographes existent) dans la mesure où elle permettait de "relativiser" les problèmes communautaires. C'est bien ce que fait B.Delvaux contre, dit-elle, le "populisme" (?) et en se réjouissant que l'on envisage le problème de Bruxelles d'un point de vue autre qu'identitaire et politique. Fameuse manière de rejeter le populisme que de le faire sur la base d'un programme patronal (même si les patrons ne sont pas antidémocratiques, ce n'est pas d'abord eux qui portent cette dimension), et, au surplus, de rejeter la politique finalement. Cela semble exagéré de le dire mais ce texte fait songer aux partisans de l'Europe qui comptent sur les nécessités économiques pour voir celle-ci s'unir et souhaitent également se débarrasser du politique. En outre, je ne me fie pas à ce texte qui met en cause les Flamands mais qui ne dira jamais rien sur ceux qui veulent que les travailleurs wallons allant à Bruxelles y payent leurs impôts. Il y a dans ce texte un incroyable mépris, une inattention foncière aux difficultés de la Wallonie et une sorte de conviction qu'il vaut mieux l'abandonner à son sort. Je ne sais pas à quel point Le Soir se rend compte à quel point il est parfois répugnant.Et on ne s'en sortira pas en disant que ma prose révèle un sentiment antibruxellois implicite, car, bien entendu, on le dira. Les dirigeants wallons sont trop couillons pour de temps à autre dire que la façon dont certains Bruxellois veulent renforcer Bruxelles est meurtrière pour la Wallonie, alors que l'on sait bien que le problème wallon est né aussi d'une centralisation belge excessive, surtout dans un pays à superficie si réduite qu'elle permettrait une juste répartition des forces, des richesses etc.Oui, c'est effrayant de lire ce que B.Delvaux écrit, effrayant... 

Claude Thayse 03/09/2009 08:27


Je parle de phénomène d'apoptose dans un billet publié ce matin...


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...