Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 11:17

Le 28 mai, j’écrivais « Un duel entre les deux premier a toujours l'avantage pour ceux-ci de faire oublier les autres et de drainer vers eux des voix qui sans ça se seraient portées ailleurs malgré l'appel à soutenir la progression annoncée d'Ecolo ». Les sondages ne s’étaient pas trompés, ils ont simplement contribué à resserrer les rangs durant les quinze derniers jours de la campagne. Ils ont donc bien joué leur traditionnel rôle stabilisateur.

 

Mes prévisions à court terme restent valables. En Flandre, les partis de l’ancien cartel, et principalement la N-VA, sont les grands vainqueurs des élections régionales en Flandre. Les électeurs flamands exigent une Flandre plus forte, plus autonome. Si l’extrême droite y recule un peu, la gauche y est réduite à un petit 20 %.

Il est à observer que seuls les partis demandeurs d’une réforme de l’Etat ont progressé. En face, chez-nous et à Bruxelles, rien n’a vraiment changé, la Belgique va donc s’engager dans une période de turbulences puisque il sera très difficile de discuter de la réforme de l’Etat malgré le retour prochain de BHV. Kris Peeters a déjà annoncé qu’il voulait un gouvernement flamand plus combatif.

Après la victoire des « demandeurs de rien » en Wallonie et à Bruxelles on peut s'attendre à de belles gesticulations.

Une élection cruciale pour notre avenir, donc.
 

Malgré le battage médiatique important et un climat favorable à l’idée, ce qui était prévisible, l’option du RWF stagne – ou progresse à peine en pourcentage - dans l’opinion. On peut toujours se dire que les électeurs ont fait ce qu’ils ont l’habitude de faire en période économique difficile, lorsque l’avenir est incertain, choisir le discours des partis qu’ils connaissent. Mais c’est un peu court comme raisonnement.  N'empêche, j'imagine que la faible progression en voix sera considérée là aussi comme une très grande victoire...
 

Une raison importante de se réjouir (mais provisoirement, hélas, la bête n’est pas morte), l’échec des listes d’extrême droite (FN, Wallonie D’abord ! ou encore de la droite extrême nationaliste comme Belgique positif ou BUB…)

 

Pour une première expérience, « Wallons » lancé fort tard, à quelques jours des élections pour ne pas laisser à l’extrême droite l’exclusivité des symboles du combat wallon ne s’est pas mal comporté malgré la confusion (parfois volontairement) entretenue dans la presse avec « Wallonie D’abord ! ». (*)


M. à J. Je ne m'y étais pas intéressé, mais à Bruxelles, les résultats de pro-Bruxsel et du FDF confirment l'émergence du nationalisme bruxellois dont j'ai déjà eu l'occasion de vous parler ici. C'est une donnée dont il faudra tenir compte à l'avenir. En matière de volonté d'annexion du Brabant wallon en particulier.

La campagne pour les législatives est commencée. Mobilisons nous. La roue politique tourne toujours. Mais n'oublions pas que la fatalité triomphe dès que l'on croit en elle (**). 
 

(*) Gregory Goethals, l’animateur du Talk-élections de RTL a avoué à Didier Melin qu’on ne l’avait pas invité plus tôt parce qu’il pensait que « Wallons » était d’extrême droite… Et il n’est pas le seul journaliste dans le cas. Comme quoi, on peut être journaliste et très mal informé… conséquence de la concentration et centralisation des médias ? Seuls "la Libre" et "Le Vif", mais toute fin en fin de campagne ont finalement attiré l'attention sur ce problème.

(**) Simone de Beauvoir

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Fred 11/06/2009 10:12

Que les composantes des mouvances réunionistes ou  autonomistes  soient unifiées ou pas, il n'en demeure pas moins que vos scores même additionnés restent très faibles. Finalement, il faut constater que les francophones, et surtout les bruxellois, ne veulent pas entendre parler d'autre chose que de leur Belgique, qui est déjà vidée de sa substance.Pourtant, quand on voit comment l'orientation de la Flandre se confirme, quand on voit la prise de contrôle de certains pans de l'économie par les français (surtout), il serait quand même judicieux de s'interroger un peu sur le devenir réel de ce pays.Il est important que la mouvance réunioniste ou autonomiste continue à faire son travail d'information. Mais j'ai finalement l'impression que l'avenir des francophones de Belgique se fera sans eux...

Claude Thayse 11/06/2009 10:30


Je pense sincèrement qu'il est peu utile d'additionner les scores des deux formations démocratiques qui se sont présentées.  Il est surtout vain d'en tirer des conclusions.
Si le mouvement était unifié, il ne s'agirait pas d'une addition, mais d'une multiplication en matière de crédibilité. Espérons que les résultats actuels incitent à un rapprochement.
Pour le reste, d'accord avec vous.


Stéphane Dohet 09/06/2009 19:30

En effet, les médias informent mal, et ne cherchent plus à enquêter, se contentant des dépêches toutes faites de BELGA. On fait dans le simplisme. Si se dire Flamand est déjà extrémiste pour certains, se dire Wallon doit l'être tout autant (notamment pour les belgciains de BUB où les rattachistes sont équivalents au FN !). Et donc, si une "Wallonie d'abord" se présente et est reconnue comme d'extrême droite, toute autre formation wallonne sera suspecte. Le combat pour la vérité continue.

Res Publica 08/06/2009 21:50

"Pour une première expérience, « Wallons » lancé fort tard, à quelques jours des élections pour ne pas laisser à l’extrême droite l’exclusivité des symboles du combat wallon ..."Sans vouloir polémiquer, je souhaite vous faire remarquer - mais vous le savez parfaitement - que le site "wallon" ( http://www.wallonie-france-bruxelles.com/election-2009.htm)  affirmait son intention de participer aux élections régionales et proposait un formulaire à compléter beaucoup plus que "quelques jours" avant les élections.Quant à l'argument de "ne pas laisser à l'extrême-droite l'exclusivité des symboles du combat wallon", il est pour le moins surprenant. A moins de nier l'existence d'un autre parti wallon réunioniste ou, pire encore, de considérer qu'il fasse preuve d'indulgence envers ces idées nauséabondes. Ce qui serait pour le moins insultant.J'espère sincèrement que l'union des réunionistes ne restera pas une chimère perpétuelle et que lors des prochaines échéances, la réunion fera enfin la force.Que les inimitiés personnelles seront définitivement oubliées et que chacun pourra exprimer ses nuances et jouer sa "petite musique personnelle" dans un parti uni, solidaire et pluraliste.Bien à vous,RP

Claude Thayse 10/06/2009 10:41


Wallon, qui est une des composantes du cartel, n'a jamais caché son intention de participer aux élections. Et  j'avoue ne pas fréquenter souvent ce site.

Le RWF n'a jamais dénoncé l'existence de "Wallonie d'abord!". La raison en est simple. Gendebien a toujours considéré que les partis qui font référence à la Wallonie (sous-entendu... "Wallingants"
comme dirait leur responsable de la communication) ne chassent pas sur les mêmes terres.  Les résultats électoraux semblent lui donner partiellement raison.

Mais je partage le souci exprimé dans votre dernier paragraphe. Nous verrons ce que l'avenir nous réservera.


francolatre 08/06/2009 15:54



Un député pour 3.000 électeurs. C'est ça la démocratie!Bruxelles: le nombre de votes néerlandophones est historiquement bas


BRUXELLES 08/06 (BELGA)



La plate-forme des médias flamands de Bruxelles "Brussel kiest" (TV Brussel, FM Brussel, et Brussel deze week) a affirmé lundi avoir dénombré quelque 51.811 votes 'néerlandophones' en Région bruxelloise. Il s'agit du plus faible taux de votes émis en faveur des élus flamands (10,7 pc).
A la création de la Région, en 1989, on dénombrait quelque 67.000 voix en faveur d'élus flamands en Région bruxelloise. En 2004, on en a compté 62.516.
Selon "Brussel kiest", une des explications possibles réside dans le fait que le Vlaams Belang a perdu un grand nombre de voix francophones. Le parti nationaliste flamand a perdu quelque 17 pc des voix en sa faveur par rapport aux élections de 2004.
L'autre résiderait dans l'exode d'un grand nombre de néerlandophones vers la périphérie

Claude Thayse 08/06/2009 18:37


Oui... Intéressant, ça expliquerait aussi l'échec de la liste UF dans la périphérie ?


francolatre 08/06/2009 15:45

Bizarre quand même cette dilection de la Wallonie pour le socialisme ou la gauche en général. Il s'agit d'un cas pratiquement unique en Europe où l'on constate que plus le niveau de vie est élevé, plus on vote à droite. Le maintien du PS dans certaines zones du Hainaut et de Liège n'est comparable qu'à des Etats misérables et autoritaires comme le Belarus où la peur du changement est telle que l'on est près à reconduire triomphalement les satrapes locaux pour préserver sa maigre subsistance.

Claude Thayse 08/06/2009 18:35


Je ne partage pas du tout votre analyse. Certaines régions comme la Bretagne, le Nord ou le Pays basque sont traditionnellement à gauche. Méfions nous des généralisations.

Ici, ce qui s'est passé, c'est que les électeurs ont volé au secours du PS. Ce n'est pas la première fois qu les tendances sont inversées par des sondages qui sont de fait assez prédictifs.
"On vole au secours d la victoire ou des perdants", c'est assez courant.
Gauche ou droite, peu importe, ce qui compte ce sont les réalisations; Le modèle social hérité de l'après guerre a été mis en place autant par la droite que par lea gauche et a fait la richesse de
nos pys entre les années 50 et les année 80. Il a ensuite été détricoté aussi bien par la gauche que par la droite.
Il n'y a pas de malédiction, mais "on " aime bien taper sur la Wallonie...
Je préfère une Wallonie de gauche à une Flandre de droite extrême.


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...