Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 17:37

Vous qui me faite la gentillesse de suivre ce blog depuis le début devez être étonnés du "ralentissement" de ma production. Il y a à ça deux raisons, une personnelle, liée à un petit problème provisoire de santé m'empêchant d'utiliser le clavier de l'ordinateur comme je le voudrais et l'approche des élections régionales qui m'impose d'éviter de publier des billets qui pourraient favoriser un parti particulier.

Mais revenons au sujet du présent billet.
Je suis toujours effaré, mais pas surpris du manque de culture historique de nos concitoyens.  Pas surpris, parce que je suis de plus en plus persuadé que c'est le résultat d'une volonté politique, celle de créer un Etat (état ?) belge à tout prix, même au mépris de l'Histoire. La création du mythe belge est à ce prix. Tous les nationalismes en ont fait autant, avec des bonheurs divers. Ici, c'est une opération vouée à l'échec mais poursuivie avec - il faut le reconnaître - une belle persévérance et surtout beaucoup de moyens. C'est pourquoi, il faut saluer ceux qui font oeuvre utile en allant à contre-courant de la pensée unique qu'on nous impose. C'est le cas de deux personnes que j'apprécie beaucoup ; dans un domaine que j'aborde peu par méconnaissance du sujet, celui du pouvoir de la finance, superbement décortiqué par
Marco Van Hees (*) ou sur un plan plus wallon, de José Fontaine dont je ne partage pas toujours toutes les idées, ni les choix politiques, mais dont beaucoup d'articles de sa revue en ligne "TOUDI" méritent le détour.
Il vient ainsi de mettre en ligne
des archives fort intéressantes, par exemple sur le gouvernement provisoire wallon de 1950, un entretien avec René Lévesque, ou encore pourquoi Namur a-t-elle été choisie comme capitale de la Wallonie .

Evidemment, tous ces textes peuvent être jugés comme "orientés", mais n'est-ce pas toujours le cas ?

On ne peut aimer que ce que l’on connaît. L’enseignement et plus spécifiquement les leçons d’histoire, doivent pousser à l’étude de sa propre région. La connaissance et la compréhension de la région peuvent constituer un levier pour un meilleur avenir pour la Wallonie. Le sort de la Wallonie se trouve entre les mains de l’enseignement.  Jean Pirotte, en  1998 a écrit que "Si la Wallonie reste ignorée ou mal aimée des Wallons eux-mêmes, il y a peu de chances qu’elle en vienne à se dynamiser et à devenir attractive".

(*) licencié en sciences politiques (ULB), est fonctionnaire au SPF Finances, délégué syndical CGSP, journaliste pour l'hebdomadaire Solidaire, 3ème candidat aux européennes sur la liste PTB+ (je viens de l'apprendre) et, auteur de plusieurs ouvrages :

- C’est pas nous, c’est eux – Les fondements idéologiques de l’anti-tiermondisme, Editions Dialogue des Peuples, 1990 ;
- La fortune des Boël – Un énorme patrimoine, une immense dette sociale
, Editions Aden, Bruxelles, 2006 ;
- Didier Reynders – L'homme qui parle à l'oreille des riches
, Editions Aden, Bruxelles, 2007 ;
- Le Frankenstein fiscal du Dr Reynders – Tout ce que vous n’auriez jamais dû savoir sur les intérêts notionnels, Editions Aden, Bruxelles, 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de coeur
commenter cet article

commentaires

Res Publica 19/04/2009 20:28

Si vous êtes, comme vous l'avez répondu à Snow, "tout à fait sur la même longueur d'onde à propos de l'indispensable unité et du droit de tendance", la conclusion semble couler de source.Il n'y a donc aucun argument justifiant la division des réunionistes.Sur plusieurs listes électorales concurrentes, par exemple.La réunion fait la force ...

Claude Thayse 20/04/2009 09:34


Relisez attentivement la réponse à Monsieur Snow.
Il n'y a, en effet, aucun argument rationnel.
Qu'en pensent les autres ?


Res Publica 19/04/2009 18:06

En quoi votre correction de votre texte initial en change-t-il le sens ?Ma question était (et reste) : ne souhaitez-vous pas le succès d'un parti particulier (ou "en" particulier si vous préférez) ? "En particulier" si ce parti est réunioniste ?Vous semblez revendiquer une certaine neutralité à l'approche de ces élections. C'est du moins ainsi que je comprends la citation reprise dans mon premier message.Elections qui mettront en présence un parti réunioniste (le RWF est à ce jour le seul parti réunioniste à avoir publié ses listes) face à de nombreux partis belgicains.Ne serait-ce pas la moindre des choses qu'un réunioniste déclaré tel que vous ne fasse justement pas preuve de neutralité et affiche ses préférences ?D'autant que les divergences entre les diverses tendances réunionistes/rattachistes sont à ce stade totalement secondaires (cfr l'article du Vif).A moins que les inimitiés entre certains membres de ces différentes tendances ne soient plus importantes que la cause commune qui devrait les rassembler. Ce qui serait irresponsable.J'avais oublié lors de mon premier message : je vous souhaite sincèrement un prompt rétablissement.Ainsi que quelques éclaircissements ...Bien à vous,RP

Claude Thayse 19/04/2009 18:33


Soit, je sortirai bientôt de ma neutralité ! Et, rassurez-vous, certainement pas en faveur d'un parti opposé à mes convictions. D'autant plus - et ça ne semble pas émouvoir grand monde - qu'un
parti d'extrême droite va se présenter sous le nom trompeur de "Wallonie d'abord". Ce qui est inacceptable et contraire à toutes les valeurs du Mouvement wallon. Et aux miennes.
Dans l'attente, je vous invite à relire ce billet : http://www.claude-thayse.net/article-26549791.html et ma réponse à Monsieur
Snow.

L'article du Vif était détestable !

Et surtout, restons réalistes, ne me donnez pas (ni à mes écrits) l'importance que je n'ai pas, ni n'ai jamais revendiquée !


Snow 19/04/2009 17:05

Bonjour Claude, la santé va t'elle mieux ? En ce qui concerne un certain parti que je connais bien étant sur les listes électorales de celui-ci, j'aimerais connaître les raisons de ta rancoeur à l'encontre de celui-ci. Cela pourrait éclairer quelques questions que je me pose à son sujet.Mon objectif est simple mais essentiel, c'est la fusion de la "communauté française"(pas l'institution du même nom) avec la France. Ce parti peut être un tremplin pour y arriver et diviser nos forces par des querelles de personnes ou d'idéologies ne peut qu'amener la ruine de notre oeuvre. Il est toujours possible au sein d'un même parti de créer des tendances différentes, aile gauche, aile droite, etc ... mais pour toi, ce n'est peut-être pas possible.

Claude Thayse 19/04/2009 18:24


En théorie, tu as raison ! Et en pratique aussi... mais pour ta conclusion.
Je me suis déjà expliqué, il n'y a aucune rancoeur de ma part. C'est quoi, cette histoire ? Ne nous trompons pas. J'ai quand même le droit de penser librement... ou autrement, non ?
Pourquoi serait-ce de la rancoeur ? En psycho, on appelle ça de la projection. Si la lecture de pensée existait, ça se saurait !
J'ai encore eu le plaisir de déjeuner hier midi avec la vice-présidente du parti (et à cette fonction depuis 1999 !) sur les listes duquel tu te présentes. Nous sommes tout à fait sur la même
longueur d'onde à propos de l'indispensable unité et du droit de tendance.
Je m'applique à agir en libre-exaministe. Ce qui explique peut-être que j'ai toujours eu de sérieuses difficultés à suivre les "vérités révélées" de certains gourous et d'apprendre à anonner
les cathéchismes...
Téléphone moi un de ces jours.


Res Publica 19/04/2009 11:19

"...l'approche des élections régionales qui m'impose d'éviter de publier des billets qui pourraient favoriser un parti particulier."Faut-il comprendre que vous ne souhaitez à aucun prix le progrès d'un certain parti réunioniste lors de ces élections ?Si vous avez lu l'article du Vif de la semaine dernière "le bal des rattachistes" (si ce n'est pas le cas, il y a un fil sur Vox à ce sujet), vous avez sans doute constaté que les différences entre diverses tendances réunionistes sont totalement secondaires.Les inimitiés seraient-elles à ce point tenaces ... ?

Claude Thayse 19/04/2009 15:38


La phrase corrrecte était : "un parti en particulier"... De quelles inimitiés parlez-vous ?


benoit 17/04/2009 18:46

Et donc, seule l'identité flamande pourra mettre fin à ce pays. Rien à attendre des partis francophones ni de "leur" presse; rien à attendre non plus du RWF je le crains. Bref, on verra après les élections, en espérant un blocage

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...