Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 07:21

C'est dans l'hebdomadaire Knack, pour Joëlle Milquet, "avec un peu de bonne volonté, la réforme pourra être décidée après les élections du 7 juin".
Sa recette ? 
Elle est simple :  "pour mener avec succès des négociations institutionnelles, il faut aller s'asseoir avec les présidents de partis loin des caméras, dans un château ou ailleurs"... Et tout peut être réglé en un week-end ! 

Les conditions de réussite ? 
Ce dossier doit être discuté exclusivement au sein du cercle fermé des présidents de partis et certainement pas  avec les ministres régionaux ou d'autres représentants des régions. Le fédéralisme ? Connais pas !

Trois réflexions :

Si c'était si simple, pourquoi ne pas l'avoir fait avant le 7 juin ? (La réponse est dans la question)

Il y a quelques temps, j'ai écrit dans
un billet où je m'interrogeais sur le populisme,  que "s'il faut reconnaître un - faux - mérite au populisme, c'est celui de rendre le discours politique plus largement accessible. En simplifiant les enjeux, ceux-ci deviendraient lisibles et, de ce fait, susceptibles d’être débattus. À outrance. Or,  la simplification est-elle vraiment compatible avec la nuance et la complexité ?" Je ne change pas d'avis. Il n'y a pas de solution simple aux situations complexes, ça se saurait.

Par ailleurs, ces propos montrent tout son mépris pour la démocratie (y compris pour les élus de son parti) et les vertus du débat démocratique. Quelques personnes, douées certainement pour prendre et occuper le pouvoir dans leur parti respectif (un ami dirait : "des tueurs", parce qu'on n'arrive pas là "sans avoir beaucoup de sang (virtuel !) sur les mains") s'arrogeant le droit d'être "compétents en tout" vont décider pour tout le monde. N'est-ce pas là une définition de l'absolutisme ? Autre nom du mal qui a rongé ce spectre de pays : la particratie.
Le rôle du politique doit être revu. Des démarches citoyennes comme celles des Etats généraux de la Wallonie ou encore du Mouvement du Manifeste wallon vont dans ce sens. Rendre aux citoyens le droit de faire ds choix et d'être maîtres de leur destin collectif. Nous en sommes décidément bien loin en Belgique. L 'État ne doit pas d'abord être le détenteur de la violence légitime, mais surtout, comme l'a écrit Jean-Marc Ferry, le détenteur de l'éducation, légitime !

Ce n'est pas nouveau, ce mépris de madame Milquet  a déjà été stigmatisé par Jean-Emile Humblet (ici, à propos de la culture et des Wallons), ancien sénateur et militant wallon lors d'une intervention qui se retrouve sur Youtube :

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Carnet de campagne
commenter cet article

commentaires

francolâtre 22/03/2009 18:05



Une dépêche de l'Agence France Presse nous apprend que:Régionales: Pécresse bat Karoutchi à la primaire UMP en Ile-de-France (sources UMP)


Incroyable! En France, ils font des primaires pour désigner les candidats! Et un an à l'avance! Que pensent MM. Di Rupo, Reynders, Michel ou Mme Milquet de ce flagrant déni de démocratie?

Claude Thayse 22/03/2009 19:48


Quelle horreur, en effet !


denis 19/03/2009 16:55

Les bonnes vieilles méthodes du PSC  n'ont pas été remisées aux archives lors du changement de nom de ce parti, au main d'une femme qui n'est pas la démocrate qu'elle prétend être. C'est l'art d'étrangler la poule sans faire de bruit (stronner l'pouille sin fé d'brû, comme l'on dit dans le namurois).Denis Dinsart

Claude Thayse 19/03/2009 17:39


Hé oui...


denis 19/03/2009 16:48

Avez-vous lu la profession de foi francophile de Daniel Ducarme dans "lesoir" de ce matin?

Claude Thayse 19/03/2009 17:39


Oui ! Je trouve qu'il vieilli bien ! ;-)


lerusse 18/03/2009 08:30

Cher M Thayse,Qui sont les fondateurs de "WALLONS". Ce parti réunissant des réunionistes, des adeptes de la Wallonie indépendante et de l'association Wal-Brux, comment , à l'heure du choix, éviter les querelles intestines entre ces trois tendances et l'éclatement de ce parti ? Enfin, comment s'inscrire à ce parti ? Merci

Claude Thayse 20/04/2009 09:47


Vous y retrouverez Didier Melin et moi-même.

Pour plus d'information, je vous invite à consuulter leur site : http://www.listeswallons.net/campagne2009/


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...