Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 05:23

J’ai bien aimé l’article d’Isabelle Philippon dans la dernière édition du « Vif » du 7 novembre.

Elle y dresse un portrait sans concessions de Jean-Marie Dedekker et à travers lui de la fascination des médias pour ce genre de personnage au faux « parler vrai ». Ce sont des batteurs d’estrades et donc, on aime à les inviter pour le spectacle sans se rendre compte qu’on s’en fait leur complice en leur offrant une tribune dont ils sortent toujours gagnants. S’adressant à ce qu’il y a de pire en nous.

A une époque où la « pipolisation » de la politique, par l’aristocratisme partisan ou le vedettariat, a exacerbé une incompréhension entre dirigeants et dirigés plus grande que dans d’autres pays, du fait de la complexité des institutions, il faut s’attendre à tout et à voir surgir des « sauveurs-simplificateurs », des démagogues,  qui vont aggraver cet éloignement. C’est vrai, la Belgique est administrée plutôt que gouvernée par une demi-douzaine de gouvernements et parlements, tous compétents en presque tout. Prendre des décisions y est plus difficile qu’ailleurs. Et la particratie (partitocratie en français) est reine. La fonction de président de parti est en réalité plus importante que celle de ministre, voire de Premier ministre fédéral. Ces importantes personnalités contrôlent, de fait, tous les pouvoirs, tant au niveau fédéral qu’à celui des entités fédérées.

Conséquence, les partis pèsent plus que les gouvernements. Une logique féodale et de vassalisation où les dérives et autres pistons ou sinécures sont nombreux, même si ce nombre est exagéré dans les esprits du fait du manque de transparence du système. Le désamour d’avec la classe politique est en proportion de ce sentiment. Terreau fertile pour la croissance de l’extrême droite ou du populisme qui n’est qu’une droite extrême.

Et pourtant, s'il faut reconnaître un - faux - mérite au populisme, c'est celui  de rendre le discours politique plus largement accessible. En simplifiant les enjeux, ceux-ci deviendraient lisibles et, de ce fait, susceptibles d’être débattus. À outrance. Or,  la simplification est-elle vraiment compatible avec la nuance et la complexité ?

Chez nous, l’extrême droite venant de montrer son vrai visage - lamentablement, mais qui va s’en plaindre ? - il reste le populisme (ou la démagogie, mais il semble être devenu politiquement incorrect d'utiliser ce terme...). L'extrême droite ne devait ses succès que grâce à l'image tribunicienne-populiste du FN de Le Pen. Plus grave et aussi plus dangereux est le populisme d’exportation du sieur Aernoudt - ce fonctionnaire flamand sans emploi qui vient nous dire qu'il vaut mieux que les Wallons ne s'occupent pas eux-mêmes des choses sérieuses... - ou le populisme endogène dont heureusement une grosse part est noyée dans les appareils de partis. Qui oserait dire, en effet, que certains messages ne sont pas inspirés par l’obsession d’obtenir ou de garder un acquis électoral ?
Rappelons nous le fameux « Nous ne sommes demandeurs de rien »… Mais il y en a bien d’autres en pire... L'autophobie, la haine ou le mépris de soi, qui fait dire à certains que les wallons, incapables, seraient mieux dirigés par d'autres qu'eux-mêmes, quand ce n'est pas simplement par des... Flamands ! La candidature d'Aernoudt  est indirectement une manière de nous faire la leçon et de nous inviter à nous conduire comme des colonisés...

Et alors ? Il faut dire la vérité, donner des contre-exemples et dénoncer ces gens de chez nous qui font encore mieux dans le mépris des nôtres que les pires des Flamands.
La gangrène du régime est telle qu’un résultat cumulé du Vlaams Belang et de la Lijst De Dekker inférieur à 50 % en Flandre sera considéré comme une grande victoire de la démocratie par les médias de langue française ! Est-ce une raison pour baisser les bras ?
Non, il faut dire et redire que voter pour l'extrême droite, la droite extrême ou les populistes, c'est se tromper de colère.

Revenons à l’article du Vif pour épingler quelques citations :

« Le populisme, c’est prendre des engagements que l’on sait impossibles à appliquer afin d’en tirer un bénéfice immédiat. »
« Le populisme, c’est aussi désigner des « coupables », en appeler au « bon sens populaire ».
« Le propre du populisme, c’est d’adapter son discours en fonction de sa cible ».
« Le populiste, lui, se présente en redresseur de torts, se montre partout et attire les caméras sur sa seule personne »

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Bainville 16/11/2008 19:27

Monsieur, Il se fait que je m'appelle Manuel Bainville, et que ayant vécu à Bruxelles, j'habite Maintenant Montréal.

Claude Thayse 16/11/2008 19:41


Alors, je vous prie d'accepter mes excuses !


Bainville 16/11/2008 18:33

Déranger, viser juste ?  On peut aussi s'attirer la critique lorsque l'on passe les bornes, ce que vous avez fait dans le présent cas.  Quant au soi-disant pseudo de circonstance, vous mettez en cause la personne qui écrit ces lignes et vous vous dispensez de répondre sur le fond.  Je m'aperçois que tout devient facilement une question personnelle avec vous.  Décidément, je suis déçu, sincèrement déçu.  Pour votre gouverne j'ai créé ce pseudo car je ne voyais pas de raison d'intervenir sur votre blogue dans la passé bien que j'en fusse un lecteur assidû. Vous sous flattez d'avoir un lectorat -dont je suis- vous pouvez aussi accpeter qu'il ne soit pas d'accord avec vos écarts.

Claude Thayse 16/11/2008 19:15


Mais Cher Monsieur, j'accepte la critique et en plus, vous en conviendrez, je la publie. même quand l'auteur ne veut pas se faire connaître et peut donc être n'importe qui. Dans ce cadre, choisir
"Bainville", aux talents d'analyse historique reconnus certes, mais également membre actif de l'"Action française"...
A propos de cette photo, l'original a bel et bien également été présenté, sans commentaires, lors d'une émission récente de la RTB(f) consacrée à JM De Dekker, avec une autre audience. Ce
qui a géné le journaliste dont j'ai ombré les traits par respect pour son image puisqu'il a du ensuite démentir avoir un engagement politique auprès de l'un ou l'autre parti représenté à
la tribune. En cliquant sur l'image, vous pouvez aisément retrouver l'original qui est en ligne. Mais soit, je me range à vos arguments concernant la modification du cliché... qui ne visait pas à
l'assimilation des deux personnes, mais bien au risque - si vous relisez le texte - d'assimilation des discours.
Maintenant, si je comprends aisément votre irritation, permettez-moi cependant de défendre mon droit d'opinion. J'ai par ailleurs la prétention de connaître assez bien le fonctionnement de
certaines organisations politiques. Et estimer avoir le droit d'en critiquer les travers ou les dérives. Organiser un débat avec JMDD et y utiliser les mêmes arguments que lui ne me parraissait pas
être une bonne chose.  Vous aurez compris que je ne fais pas partie de ceux qui mettent systématiquement en avant - mais sans les nier - les malheurs ou les dysfonctionnements pour faire
avancer une cause qui m'est chère.
Je pense au contraire que les qualités de la Wallonie sont de meilleurs arguments en faveur du rattachisme.

Ceci dit, je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises et il le sait, j'ai beaucoup d'admiration pour certains des aspects du combat politique qu'a mené PHG. J'en ai également pour ses qualités
d'analyste et de plume. Mais il a également des défauts et eu des comportements ou fait des choix dont je n'accepte pas les conséquences humaines et politiques.
Devant la lecture que je fais de l'actualité, je ne peux me taire et espérer me tromper.


Bainville 15/11/2008 21:24

Si, comme vous le dites la photo de PHG et de DD est libre de droit et donc dans le domaine public, pourquoi avez-vous pris soin de masquer le modérateur ?  La modification d'un cliché dans le domaine public dans un but éditorial -lequel est manifeste ici et vise à assimiler les deux personnes - est de nature à mettre en jeu le droit à l'image de ceux-ci, que la modification porte sur leur représentation ou sur tout autre élément du cliché.En outre, j'observe que, dans un billet précédent, vous avez effectué un parallèle désobligeant entre PHG et Daniel Féret, repris de justice notoire.  Je lisais jusqu'ici vos billets avec un réel intérêt et souvent avec bonheur, ce ne sera plus le cas.  Il faut savoir ne pas aller trop loin Monsieur Thayse.

Claude Thayse 16/11/2008 18:17


Bainville ? Un pseudo de circonstance ?

Décidément ce billet semble être fort dérangeant... Aurais-je donc visé particulièrement juste ?


Jacques Cécius 15/11/2008 10:31

J'ai oublié de signaler le débat sur le rattachement à la France, organise à Theux le 12 décembre, Centre culturel, 20 heures.

Claude Thayse 15/11/2008 12:01


Voilà qui est fait !


Jacques Cécius 15/11/2008 10:29

Il faudrait parler également d'un autre populiste : Rudy Aernnoudt (La Libre) du 14.11

Claude Thayse 15/11/2008 12:00



Je n'en parle pas ? Relisez le billet...



« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...