Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 10:21

L'hystérie collective qui s'est emparée des médias à propos de ce nouveau président des Etats Unis d'Amérique dont on connaît finalement très peu de chose sur son véritable projet politique m'effraie un peu.
Quel sera le changement ? Car il ne faut pas se faire d'illusions, les américains resteront eux-mêmes. Un président n'a pas beaucoup d'influence sur la réalité du monde. Nous sommes dans des systèmes complexes.
Il est vrai qu'après Bush, rien ne peut être pire !
Mais restons réalistes, Obama n'est quand même pas un Mitterand. Son élection n'est pas une révolution. Attendons de voir...

En attendant, je vous offre
cette vidéo de Christophe Barbier qui m'avait échappé au moment de sa parution.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Torsade de Pointes 05/11/2008 23:20

M. Stéphane Dohet:
«Mais nous dit aussi que faute de rattachement, la Wallonie restera toujours proche de la France, et les deux pays seront de toute façon associés au sein de la confédération européenne. Notre objectif premier est donc bien de nous séparer de la Flandre.»
 
Je peux vous retourner l’argument: pourquoi vouloir se séparer de la Flandre, puisque, même séparés, nous resterons toujours proche d’elle, et que de toute façon, Wallonie et Flandre seront associés au sein de la confédération européenne.
 
Et puis, serons-nous, en tant que francophones, mieux lotis dans cette Europe, non point confédérale, mais fusionnelle, qu’on nous prépare? Croit-on vraiment ici que les Européens du nord, p.ex., nous soient plus favorables que ne le sont les Flamands? Décidément, je ne comprends pas que des réunionistes, dont on peut supposer qu’ils sont attachés à la nation française, puissent encore — par habitude, conformisme, désir de faire le beau, que sais-je encore — défendre une seule seconde ce Grand Mâchin européen, qui démontre chaque jour qu’elle déteste les nations, en particulier la nation française, et qui n’a rien de plus pressé que de les dissoudre. Rien à faire: les Flamands sont et resteront les croquemitaines, et les Européens, s’illusionnent les Wallons, sont nos alliés. Mais au moins le site de la commune de Fourons est-il bilingue, alors que les sites de l’UE, en grande majorité unilingues anglais, sont un camouflet permanent pour notre langue, sans que personne ne s’en formalise. Tenez, aujourd’hui encore, je découvre ceci:
http://www.youthweek.eu/

Il s’agit du site qui accompagne une ‘semaine de la jeunesse européenne’, que le Grand Mâchin organise à nos frais aux fins de sa propre propagande, et qui est entièrement et exclusivement en langue anglaise. Pas la moindre trace de français. Est-on d’accord?

Torsade de Pointes 05/11/2008 23:20

M. Stéphane Dohet:
«Mais nous dit aussi que faute de rattachement, la Wallonie restera toujours proche de la France, et les deux pays seront de toute façon associés au sein de la confédération européenne. Notre objectif premier est donc bien de nous séparer de la Flandre.»
 
Je peux vous retourner l’argument: pourquoi vouloir se séparer de la Flandre, puisque, même séparés, nous resterons toujours proche d’elle, et que de toute façon, Wallonie et Flandre seront associés au sein de la confédération européenne.
 
Et puis, serons-nous, en tant que francophones, mieux lotis dans cette Europe, non point confédérale, mais fusionnelle, qu’on nous prépare? Croit-on vraiment ici que les Européens du nord, p.ex., nous soient plus favorables que ne le sont les Flamands? Décidément, je ne comprends pas que des réunionistes, dont on peut supposer qu’ils sont attachés à la nation française, puissent encore — par habitude, conformisme, désir de faire le beau, que sais-je encore — défendre une seule seconde ce Grand Mâchin européen, qui démontre chaque jour qu’elle déteste les nations, en particulier la nation française, et qui n’a rien de plus pressé que de les dissoudre. Rien à faire: les Flamands sont et resteront les croquemitaines, et les Européens, s’illusionnent les Wallons, sont nos alliés. Mais au moins le site de la commune de Fourons est-il bilingue, alors que les sites de l’UE, en grande majorité unilingues anglais, sont un camouflet permanent pour notre langue, sans que personne ne s’en formalise. Tenez, aujourd’hui encore, je découvre ceci:
http://www.youthweek.eu/

Il s’agit du site qui accompagne une ‘semaine de la jeunesse européenne’, que le Grand Mâchin organise à nos frais aux fins de sa propre propagande, et qui est entièrement et exclusivement en langue anglaise. Pas la moindre trace de français. Est-on d’accord?

Stéphane Dohet 05/11/2008 15:29

Cet édito est somme toute positif. Il rappelle que le rattachement ne peut se faire qu'après référendum (dans les deux parties concernées), donc avec une certaine assise populaire. Mais nous dit aussi que faute de rattachement, la Wallonie restera toujours proche de la France, et les deux pays seront de toute façon associés au sein de la confédération européenne. Notre objectif premier est donc bien de nous séparer de la Flandre.

Claude Thayse 05/11/2008 17:43


Oui, bien sûr. Nous séparer au plus tôt. Mais pas n'importe comment et pour faire n'importe quoi. Jean-Sébastien Jamart vient de publier une analyse fort intéressante sur le devenir des dépouilles
de la Belgique. J'y reviendrai.


Fred 05/11/2008 14:14

"Mais restons réalistes, Obama n'est quand même pas un Mitterand."Personnellement, Mitterand, et nos présidents français de manière générale ne me motivent pas beaucoup...Par contre, sans être Obamaniaque, je trouve que vous minorez l'importance de l'évènement! Cette élection révèle un vrai changement sociologique et acte ce changement au niveau du pays: la transition progressive d'un Etat 'éthnicisé' vers un Etat métissé. Rien d'étonnant à ce que la communauté hispanique, grande représentante de ce métissage, se soit également mobilisée pour Obama (Obama ne symbolise pas que la communauté noire).  Il s'agit vraiment d'un évènement important; que la politique future d'Obama soit ou ne soit pas un changement, cela n'enlève rien à la portée de l'évènement.Maintenant, je peux comprendre votre effroi, lorsqu'on voit que la Belgique a abouti au contraire d'un processus de métissage constructif entre Wallon et Flammand, si j'en crois les différents blogs sur l'avenir de la Belgique.Ma perception et mon expérience des relations entre communautés est très différente.

Claude Thayse 05/11/2008 17:41


Tout à fait d'accord sur l'importance sociologique de l'événement. Pour la politique voyons sur pièce.
Oui, l'élection d'un métis est un pas en avant. J'attendrai maintenant l'élection d'une femme, noire, homosexuelle, hispanophone et athée. Là, ce sera un véritable changement. Ici, nous avons
surtout le résultat d'une bonne campagne de maketing.

J'ai un souvenir ému du 10 mai 81... Même ici, les gens s'interpellaient dans les rues.

Et... Saviez-vous que que les Français, bien avant les Américains, ont été à deux doigts d’avoir un métis à l’Élysée sans que d’ailleurs l’éventualité fit frémir quiconque ! C’était en 1968 et le
Sénat était alors présidé par Gaston Monnerville.Ce petit-fils d’esclave né en Guyane le 2 janvier 1897, élève brillantissime à la faculté de droit de Toulouse, sous-secrétaire d’État aux colonies
en 1937 et 1938, était devenu sénateur du Lot (Gauche démocratique) en1948. Élu à la présidence du Sénat le 4 octobre 1958, au tout début de la Ve République. Pendant les événements de 1968, quand
le président de Gaulle s’éclipse à Baden-Baden, il s’en faut de peu qu’il n’assure la présidence de la République par intérim comme le prévoit la Constitution... Mais ça, c'est la petite
histoire.


Luc PETIT 05/11/2008 12:44

Sympa dans l'ensemble...Mais quand même transparaît la notion du coût de l'opération : comme si la Wallonie n'était qu'une charge supplémentaire pour la France ! Et pourquoi la dislocation de la Belgique serait-elle un échec de l'intégration européenne ? Allez, mon cher Claude Thayse, il est temps de remettre les pendules du Sieur Barbier à l'heure ! 

Claude Thayse 05/11/2008 17:39


La propagande flamando-belgicaine a bien marché. Il est vrai que ça fait des années qu'on présente la Wallonie comme une quasi Allemagne de l'Est. Or, je me souvient avoir comparé dans les années
70-73 le nombre de journées de travail perdues par provinces (les régions n'xistaient pas encore vraiment) entre la Flandre et la Wallonie ramené au nombre d'habitants. Et alors que la RTB(f) nous
bassinait tous les jours dès qu'une entreprise avait des difficultés en traitant les Wallons de géviculteurs, on n'a jamais parlé de ce qui se passait en Flandre.
C'est cette image que nous avons de nous-même. Elle a été créée de toute pièce.


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...