Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 15:50
Paris. L’Assemblée nationale a adopté ce mercredi, sans surprise, la proposition de loi UMP qui remplace le contrat première embauche (CPE) et porte sur "l'accès des jeunes à la vie active en entreprise". Cela suffira-t-il ?
Singulière situation quand même, cette loi promulguée pour ne pas être appliquée. Dérangeant, ce groupe parlementaire qui se substitue au gouvernement... En France en tous cas. En Belgie-que, ce sont les présidents des partis de la majorité qui décident de tout. Et plus personne ne s’en formalise plus depuis longtemps. Certainement pas les journalistes.
 
Rome. La courte victoire de Romano Prodi ne résoudra rien. La fracture droite-gauche ne fera qu'aggraver le mal-être des 58,6 millions d'Italiens déjà confrontés à une crise profonde, tant morale qu'économique. L'Italie de 2006 s'inquiète de son déclin, cherche sa place dans l'UE, s'interroge sur des sujets fondamentaux (religion, famille, immigration…). Il faut donc trouver, rapidement, des solutions au désordre. Romano Prodi, chef de file d'une coalition (neuf partis) pour le moins hétéroclite, hérite d'une situation compliquée au possible. Il doit d'abord veiller à la cohésion de son Union, qui regroupe aussi bien d'anciens démocrates- chrétiens que des ex-communistes ou des Verts. Bonne chance. En face, son charisme aidant, Berlusconi a déjà, à deux reprises, en 1994 et 2001, réussi à rassembler autour de lui non seulement les patrons, les entrepreneurs - ils sont 4,5 millions en Italie contre 2 millions en France - les commerçants et les artisans, mais aussi tous les laissés pour compte de la mondialisation, ces Italiens peu instruits vivant dans les campagnes, à portée de leurs téléviseurs…
 
Rien que dans ces deux pays, il y a la même défiance envers les institutions, les élites et les partis politiques. Et ailleurs ?
 
La « Libre Belgique » donne en pâture aux internautes un forum sur un thème drainant des propos souvent simplificateurs, parfois odieux : « Pourquoi la France va mal ». La France, et pas un autre pays. Significatif ? Non, très belge finalement !
 
Ce sont nos démocraties qui sont en crise. Les crises, de la représentation politique, de la protection sociale, sont générales. Simplement nos médias locaux mettent l’accent sur ce qui se passe « ailleurs ». Et la France est plus visible parce que plus proche, tout ce qui la touche nous touche aussi. Nous vivons - et c’est bien normal - à son rythme.
 
Tout l’Occident est frappé. Si Bush se maintient au pouvoir aux Etats-Unis, c’est qu’on n’a pas encore pu, en face, rassembler (un new new deal ?) et redonner confiance en l’avenir. Partout, les messages sont troubles, ambigus. Les droites hésitent à défendre des positions libérales pendant que les gauches tentent la quadrature du cercle en essayant d’incarner à la fois les salariés et les entreprises, incapables de réinventer les protections sociales face à la mondialisation économique.
 
Les symptômes sont nombreux. Succès du parti des pensionnés en Israël, crise des banlieues un peu partout (oui même en Angleterre!), invention du « social-conservatisme » en Pologne, montée des intégrismes, et surtout, retour des démagogues.
 
Non la crise n’est pas plus profonde en France, elle y est plus visible parce qu’il y a dans ce pays une plus grande tradition d'intérêt pour la vie publique qu’ailleurs. Ça s’appelle la citoyenneté !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...