Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 12:00
Article repris avec l'autorisation du site « Vivre en Wallonie » ASBL 

Schizophrénie mode d'emploi : Le recours en conflit d'intérêt comme seule parade au délitement de la Belgique ou comment désamorcer les pétards mouillés...

Ce n'est pas la première fois que ça arrive, le phénomène n'est pas nouveau. Retenez-nous, ou on fait un malheur. C'est la menace par l'absurde. On vous prévient. On va le faire. A vous d'user des procédures prévues pour contrer nos inconvenances de groupe linguistique majoritaire par le nombre. On appelle ça conflit d'intérêt ou encore sonnette d'alarme.

Vous nous avez déjà fait le coup. Le fameux coup de force BHV. Grandiose. Le panache à l'état pur. Le mauvais scénario, cent fois annoncé et joué mille fois plus mal que prévu. Le sourire arrogant d'une extrême-droite triomphante, d'une majorité flamande déterminée qui laisse planer le doute de la résignation. Et puis des francophones qui se lèvent, outrés, abandonnant une salle de commission devant des caméras qui n'attendaient que ce moment. On aurait pu croire qu'on en resterait là et que le recours en conflit d'intérêt de la Communauté française ne constituerait pas un précédent.

C'était sans compter sur les ressources inépuisables de l'absurde au pays du surréalisme. Il y eut une récidive. Et voici qu'aujourd'hui, après une crise de renommée internationale où l'Europe entière commença enfin sérieusement à envisager la fin de la Belgique, comme ce fut souvent le cas, on s'installa dans un provisoire à caractère relativement permanent. Les délais s'estompèrent, les positions, essentiellement flamandes, se mirent à revêtir un caractère plus relatif et moins empressé. Et voilà qu'on avance l'idée qu'on n'envisagera aucune réforme de l'Etat avant les élections régionales de 2009. Sage initiative. Il faut s'accorder un temps raisonnable pour ce qui sera peut-être l'ultime et la plus déterminante de nos réformes institutionnelles. Et les citoyens méritent mieux qu'un gouvernement en affaires courantes.

Mais il faudra tout de même que le citoyen intègre quelques nouvelles donnes. Insensiblement, de nouveaux acteurs se sont substitués aux premiers. Le Premier Ministre s'est déchargé en plusieurs temps du contentieux communautaire. Exit l'Octopus. Place aux médiateurs royaux. Et puis, glissement sensible aussi pour ce qui concerne l'initiative. Place désormais au Président du Gouvernement flamand. Le dialogue de Communauté à Communauté, cher aux Flamands, rendu plus facile par les restructurations institutionnelles francophones, va reprendre. L'Octopus nouveau est arrivé.

Et tant pis pour la préférence francophone pour traiter de région à région. Tant pis pour l'affirmation de trois régions. Plus Bruxelles se voit reconnaître comme région à part entière par la Wallonie, plus la Flandre veut mettre celle-ci sous tutelle. Et à ce sujet, que les francophones ne se fassent aucune illusion. La Flandre n'admettra jamais qu'on touche d'une quelconque manière au territoire de Bruxelles.

De toute façon, on a le temps d'en parler, puisque rien ne se passera avant l'été 2009. C'est tellement évident, que le vice-premier ministre francophone décide de désormais se consacrer à sa campagne électorale, renvoyant dos à dos ses responsabilités fédérales et la réflexion institutionnelle. Ensuite, le Président du MR, du haut de son no man's land communautaire, décrète haut et fort que, de toutes les manières, tous les maux proviennent de la Wallonie.

Bien. On souffle jusqu'en 2009. Pas si sûr. D'abord, parce qu'en Flandre, on a de plus en plus de peine à reconnaître la « voix autorisée ». Et, que lorsque le ton s'y fait modéré, il est immédiatement nuancé par une incitation à la prudence. Amis francophones, nous allons vraisemblablement aller trop loin, alors, de grâce, vous connaissez la procédure. Nous ne pouvons maîtriser nos troupes, alors sonnez l'alarme. Il était entendu que BHV serait réglé selon une procédure négociée. Nous, Flamands, préférerons le Parlement.

D'accord. Bien reçu. Même si l'attitude frise l'indécence. Allons-y pour le recours en conflit d'intérêt. Il m'apparaîtrait absurde que ce recours émane du Parlement wallon. C'est au Parlement bruxellois qu'il appartiendra d'introduire un recours en conflit d'intérêt le cas échéant. Symboliquement, c'est l'évidence. Stratégiquement, c'est l'opportunité, vu le rapport de force linguistique à Bruxelles, de répondre à la loi du nombre par la loi du nombre.

Christophe COLLIGNON,
Sénateur de Communauté,
Membre du Parlement Wallon

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Collignon - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

denis 19/09/2008 11:59

C'est d'autant plus agréable à lire que cet article est parue dans un journa français.p5a

denis 18/09/2008 16:56

je peux vous faire parvenir l'article en pièce jointe via votre adresse électronique. Sinon voici le lien:http:/www.ccbelgo-lux.fr/fr/news/vu-dans-la-presse/d.d2923@gmail.com

Claude Thayse 19/09/2008 07:53


Merci !

 Excellente lecture ! On ne mettra jamais assez en valeur les bonnes nouvelles pour notre Wallonie.


denis dinsart 18/09/2008 16:22

Avez-vous lu l'article consacré au "petit miracle Wallons" paru dans "Les Echos"?Même si ce n'est pas paroles d'évangile, de tels propos élogieux à l'égard de la Wallonie font plaisirs à lire.Bien à vous Denis Dinsartz7n

Claude Thayse 18/09/2008 16:43


Non, avez-vous les références ?


Goulven 18/09/2008 14:51

Dans votre "Patience, vous seriez étonné", ceci en fait-il partie?[url]http://www.nordeclair.fr/journal/NE/2008/09/16/EDITOINTERV/ART379726.phtml[/url]Cet  article me fait penser au jeu Othello, il suffit d'un petit pion bien placé, et toute une ligne change de couleur....

Claude Thayse 18/09/2008 15:40


Jusqu'il y a peu, les partis traditionnels refusaient de reconnaître ceci : "J’ai pu le constater quand je travaillais au bureau du PS à Bruxelles : pour la première fois, des études sont
faites par les partis politiques sur le coût de la séparation. Cela prouve bien que cette hypothèse n’est plus jugée comme quelque chose d’utopique." Ils l'avouaient sous le manteau.
Les choses progressent.
Dès qu'une masse critique sera eatteinte...


Chaos Theory 15/09/2008 15:20

Quelle erreur...Bien sur que non, il ne faut surtout plus introduire un queconque recours... laissez donc les flamands aler... jusq'au bout de leur logique? A voir s'il sont capable d'assumer et se mettre au ban des nations...et encore.. le feraient-ils que nous n'en serions pet etre pas plus malheureux!Méfions nous quand même des régionaliste de tout crin..; souvent baron de leur petit fief, ils ont peur... que le peuple demande son rattachement suite à l'éclatmement... raison réelle pour laquelle nos barons locaux tiennent à conserver mère belgique...

Claude Thayse 15/09/2008 15:44


Patience, vous seriez étonné...


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...