Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 06:24

Jacques Attali vient de publier sur son blog et sous le titre : "La Wallonie Francaise ?", le billet suivant. Certes, il y a quelques approximations (il y a bien un gouvernement - je pense que ce billet date de juillet -  et écrire que la Wallonie n'est pas viable montre que la propagande belgo-flamande est très efficace... Mais passons...) , mais le dernier paragraphe mérite votre intérêt.

Une fois de plus, le gouvernement belge est tombé ; et  les partis flamands, lancés dans une surenchère entre eux avant les  prochaines élections , avancent des exigences d'autant moins acceptables  que, pour beaucoup de Flamands, un refus wallon serait une bonne nouvelle,   précipitant la naissance d'un Etat flamand, ni belge, ni néerlandais.  

La goutte qui pourrait faire déborder le vase est la question des 6 communes dites «  à facilités  linguistiques » limitrophes  de Bruxelles. Elles sont  géographiquement incluses  en Flandre  mais pas linguistiquement  : alors Bruxelles est à 85% francophone,  les communes  voisines  le sont aussi   ; deux d'entre elles,   Linkebeek et Rhode St Genèse , le  sont  même à  70 et  88%. Or, les  Flamands veulent inclure ces 6 communes  dans leur unilinguisme.  Cela y  entrainerait   la fermeture des écoles francophones, quand elles existent,  la fin du droit de vote en faveur de partis francophones,  et  la fermeture des services publics et judiciaires  dans la langue de Molière. Déjà,  trois   bourgmestres  francophones  de ces communes se voient refuser le droit d'entrer  en fonction bien qu'élus au suffrage universel, parce que  la  Flandre  refuse de confirmer le vote.  Si les Flamands  tentent  ainsi  d'imposer aux francophones  voisins de Bruxelles de vivre en flamand, et considèrent Bruxelles comme leur seule capitale,  les  Wallons   ne pourront l'accepter et cela en sera fini de la Belgique. 

 La Belgique  est un grand acquis de l'Histoire : comment espérer en  l'unité  de  l'Europe si  s'effondre celle de la Belgique   ? Mais la situation en arrivera  peut-être  bientôt à un point de non-retour ; et les  Wallons, comme les Bruxellois,  doivent  savoir ce que fera la France  s'ils décident de rompre avec la Flandre, ou si la Flandre  divorce : soutiendra-t-elle  encore une Belgique devenue imaginaire,  ou une Wallonie non viable ?

A mon sens, sans faire campagne pour le rattachement de la Wallonie,  la France devra bientôt dire publiquement  que,  si, par malheur, la Belgique venait à se défaire, cela pourrait etre  de son intérêt    d'accueillir  la Wallonie et de voir accorder à  Bruxelles un statut de district  européen, indépendant de la Flandre. Le prix à payer pour la France  serait surement plus faible que ce que cela lui  rapporterait, ne serait-ce que par l'augmentation  de  ses droits de vote dans les institutions européennes.  C'est un beau débat. Qu'il commence !!!!! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Attali - dans Invités
commenter cet article

commentaires

Renaud Lachamp 10/09/2008 19:26

Le Billet de Jacques Attali n'a qu'un mérite : c'est celui ....d'exister et d'inviter l'équipe au pouvoir ( et quelle équipe ! ) à prendre ses responsabilités ou, à tout le moins, de montrer que la France n'est pas indifférente à la partie qui se joue à ses Frontières . Il ne lui semblepas inutile de le faire ,quand on sait par exemple l'abandon ( culturel )dont a pâti le Val d'Aoste de la part de la République, sitôt le refus exprimé par les Américains en 1946 d'un rattachement de ce petit territoire de 122.000 habitants.  On pourrait ajouter, que, sans le dire explicitement, Attali a probablement saisi que l'abcès purulent et le point de fixation qui devraient précipiter la fin de l'Etat Belge se situent à Bruxelles et notamment en périphérie. Je ne reviendrai pas, pour ma part, sur cetaspect des choses dont nous avons débattu tant et tant de fois .  Pour le reste, rien de neuf sous le soleil de Satan, si ce n'est , bien entendu, que les négociations ( mais peut on encore parler de négociations )qui s'ouvrent sont sans issue. Enfin j'en fais le pari raisonnable sans trop prendre le risque de me tromper... 

Claude Thayse 11/09/2008 10:46


Ce billet a LE mérite d'exister !


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...