Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 05:25
A défaut de succès sportifs, espérant profiter de la trêve olympique, les forces nationalistes belges qui espèrent un apaisement des "tensions linguistiques " (délicat euphémisme !) ne perdent pas de temps pour occuper le terrain médiatique.

Ainsi, la nouvelle campagne de re-belgification et de culpabilisation des Wallons déclenchée suite au sondage encourageant mais conjoncturel du "Soir" et de la "Voix du Nord" dont on a beaucoup parlé bat son plein. Désormais, nous, Wallons, serions en fait des… Flamands ! Après le quotidien portant un nom prédestiné la "Dernière heure", la RTB(f) en a rajouté plusieurs couches…

Faisant écho à une enquête, ils affirment (sans rire)que les Flamands maîtrisent toujours mieux les langues étrangères que les Wallons. La preuve ? 59% des Flamands parlent le français tandis que 19% des Wallons peuvent discuter dans la langue de Vondel. Et alors ? L'utilité n'est pas la même, combien de Wallons ont besoin de connaître le néerlandais ? Et (clin d'œil !) depuis quand le français est-il une langue étrangère ?

Mais il y a pire, au JT de 19h30 de ce mercredi 13 août, la RTB(f) a rappelé d'entrée de jeu l'affirmation de la DH et n'a pas hésité à faire écho à la propagande flamande, reprenant cette vieille antienne que des " Flamands sont venus travailler dans les mines pour prendre les travaux dont les Wallons ne voulaient pas. Wallons qui en ont (évidemment !) profité pour les exploiter. ". Ce qui est évidemment faux.

Tout d'abord, c'est méconnaître scandaleusement la condition ouvrière de cette époque. Ensuite, les Wallons ont été les premiers et les plus nombreux à descendre dans les mines et à souffrir de conditions de travail souvent inhumaine. Si les Flamands et ensuite d'autres nationalités sont venus les rejoindre, c'est parce que l'activité économique a fait appel à l'immigration. Si la Flandre de l'époque était rurale certes, il ne faut pas croire que des "Wallons ruraux" n'ont pas non plus étés contraints de recourir à ces travaux pour survivre. Dans mon petit village de Hesbaye brabançonne - Orbais - pourtant éloigné des sites miniers, j'ai connu bon nombre d'ancien mineurs - y compris dans ma famille - atteints de silicose qui étaient revenus "au pays" après avoir sacrifié leurs jeunes années "al fosse " !

Il est évident que le répit observé actuellement dans la crise existentielle belge n’est qu’apparent et du au fait que la plupart des décideurs sont en vacances à l'étranger.  Aucun apaisement durable n’est en effet prévisible, l'incident des drapeaux de Lennik en est une preuve, et si certain craignent la partition de la Belgique en la qualifiant "d’hypothèse sérieuse", d'autres voient plus loin et s'y préparent, réfléchissent déjà à l'après Belgique. C'est le cas des commissions de préparation des arguments destinés aux Etats généraux de la Wallonie.

Le feu couve toujours et le couvercle (le trio de médiateurs) imaginé par les présidents de partis " demandeurs de rien-nistes " ne pourra aboutir qu'à un "flashover" ou encore à un "backdraft" électoral indépendantiste flamand.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Leon le gentil 28/08/2008 17:35


Je reste persuadé que la classe politique flamande n'est pas separatiste. Je m'explique.
Si Belgique federal, pas de remous mediatique sur la scene politique international mais la Flandre ne peut pas s'emanciper.
Si separation, la Flandre a enfin le champ libre pour ses politiques sociaux- economiques mais cela va creer pas mal de remous au niveau Europe, OTAN, communauté internationale.
Et ca c'est mauvais pour les affaires.
De plus Bruxelles n'est pas encore reflamandisé..Trop grosse perte!
La solution? le confederalisme a la flamande. Dans les faits, on fait comme si on etait separé mais d'un point de vue exterieur a la Belgique c'est toujours la belgique, fondatrice de l'europe, siege des institutions, stabilitée, chocolat biere manneken pis, Waterloo...
Le confederalisme a la Flamande c'est le beurre et l'argent du beurre. Ils le savent tres bien. Le but du CD&V est de vendre cela aux fanatiques du separatismes pour leur montrer que c'est la meilleur voie.
Et quand ce sera fait d'ici quelques temps, ils s'attaqueront au probleme suivant : Reflamandiser Bruxelles.
Comment grace a un savant dumping fiscal qui sera la carotte qui fera bouger le centre de gravite Bruxellois vers la Flandre.
Et que les Bruxellois qui me disent la main sur le coeur que cela n'arrivera jamais regarde la chose en face. Si a l'heure actuelle, dans le climat que l'on connait, certains francophones CONTINUENT de s'installer en Flandres sans pour autant maitriser le neerlandais, c'est pour raison fiscale! Ils en sera de meme pour les Bruxellois.
Quand la reflamandisation de Bruxelles aura atteint le point de non retour, la wallonnie aura atteint son point de non retour aussi que ce soit dans la classe politique ou dans l'opinion publique.Et en rejet de cette Flandre despote egoiste et autoritaire, ce sera la wallonie qui demandera la separation et donc le probleme du poids de la responsabilité de cette balkanisation au coeur d'un parti fondateur de l'Europe ne sera meme plus sur les epaules de la Flandre. Et hop...Troisieme et ultime objectif reussi pour le mouvement flamandA ce moment, la wallonnie sera peut-etre prete pour un rattachement avec la France.C'est mon avis et je le partage..

Claude Thayse 28/08/2008 18:25


Oui... C'est ce qui est sous-entendu dans le Manifeste de la Warrande.


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...