Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 12:05

Dans le journal gratuit " Metro" de ce vendredi, Jules Gheude rappelle fort opportunément "qu'il ne manque plus que BHV à la Flandre pour accomplir son homogénéité. Il ne reste que cela pour transformer la Flandre en une véritable nation avec un peuple, une langue et un territoire. Plus rien ne pourra leur empêcher de proclamer unilatéralement leur indépendance.",

Je partage évidemment ce point de vue que j'ai développé à plusieurs reprises dans des cartes blanches. Mais, ayant quelques minutes, j'aimerais pousser la réflexion un peu plus loin. Très brièvement et par une seule question, rassurez-vous.

La démarche flamande est logique : un peuple, une langue, un territoire, ce qu'on appelle "le Droit du sol" étant un principe républicain. C'est sur cette base que se sont construites toutes les nations du Monde. En tous cas, celles qui ont un avenir.

S'il existe bien des confédérations d'Etats (la Suisse en est un des plus vieux exemples), existe-il quelque part sur cette planète un Etat où la cohabitation de deux peuples et de deux langues (ou plusieurs ?) est vraiment harmonieuse ?

Et si vous avez une minute, ce vendredi, répondez au sondage sur le site du journal (en bas, à droite).

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

denis 09/06/2008 13:24

Quelles instances interviendraient dans le cadre de la scission et de la fixation  de frontière entre la flandre d'un côté et bruxelles et la wallonie de l'autre. Dans la périphérie:- Un référendum à l'échelle communale pour les communes à faciltés;- et pour les autres communes de H.V à forte présence francophone mais ou il ne sont pas majoritaire, ... quel découpage géographique pour ce référendum??Merci pour votre éclairrage.

Claude Thayse 09/06/2008 14:15


Si la scission ne se fait pas de commun accord, On peut tout imaginer.
C'est pour cette raison que laes Flamands sont pressés. Une fois la scission acquise, il ne sera pas possible de revenir en arrière. Le Droit international faisant jurisprudence.


Olivier Salomé 08/06/2008 09:52

Quelle est la signification précise du "Droit du Sol" et en particulier jusqu'où doit-on remonter dans le temps? Est-ce que ce principe légitime, par exemple, la revendication du "mouvement flamand" de reprendre la Flandre Française, arrachée par la France de Louis XIV à la fin du 17ième siècle aux Pays-Bas Espagnols? J'avoue être un peu perdu dans ce domaine.

Claude Thayse 09/06/2008 10:00


Je pense, mais je ne suis pas un spécialiste, qu'il faut remonter au principe du "Pré carré" qui a été complété par la définition de la Nation issue de la Révolution française. Principe qui veut
que l'unité se fait sur un territoire et est librement consentie. Certes, ça ne s'est pas passé tout seul au cours des temps.


francolâtre 07/06/2008 23:29

A propos de sondage, tout le monde, côté francophone, glose aujourd'hui sur celui du Laatste Nieuws révélant qu'à peine un Flamand sur trois fait encore confiance à Leterme. Assez bizarrement, une autre question, capitale, du même sondage est passée sous silence: or, plus d'un Flamand sur deux se déclare favorable au séparatisme. Une première! 

Claude Thayse 09/06/2008 09:33


Bizarrement ? Vous trouvez ?
Dans notre société de désinformation, je trouve ça plutôt classique. La presse belge francophone est sous contrôle.
Dans les "Guignols de l'info", ils terminent leur rétrospective de la semaine par "Vous croyez toujours ce qu'on vous raconte à la télé..."


André Schreurs 07/06/2008 19:35

Vous avez tout-à-fait raison. Le "droit du sol" est un principe républicain et la République française ne reconnaît aucune minorité sur son sol. Il ne faut pas confondre la "protection" des "minoritésé" avec la reconnaissance de langues, ou plutôt de dialectes régionaux. C'est l'usage généralisé du français qui a bétonné la nation française. Il est absurde d'opposer "droit du sol" et droits de l'homme"; en France, les deux concept cohabitent harmonieusement.

Claude Thayse 09/06/2008 09:31


Evidemment. merci d'avoir si joliment reformulé !


Pierre 06/06/2008 18:03

Vous me paraissez bien pessimiste aujourd'hui.N'est-ce pas vous qui il y a peu disiez qu'on sentait comme un frémissement y compris dans les grands partis et que certaines idées y feraient leur chemin ??Je n'ai certes pas la faculté d'analyse qui est la vôtre mais je crois plutôt (d'ailleurs je l'espère) que bloqué dans son impasse, le gouvernement mette la clé sous le paillasson dès l'automne. Re informateur, re conciliateur, re machin-à-teur, re formateur et re impasse.Elections au printemps 2009. Renforcement des idées nationalistes en Flandre et blocage encore plus ferme pouvant déboucher sur une prise de décision du parlement flamand.Le plus difficile sera derrière nous à ce moment car tout est dans la prise de conscience.Mais je rêve peut-être un peu ???

Claude Thayse 09/06/2008 09:29


Pessimiste ? Vous trouvez ?
Si un optimiste est un pessimiste mal informé (;-)) je ne suis simplement que réaliste. Par ailleurs, je partage tout à fait votre analyse (vos prévisions ?) sur l'avenir. Il est clair que la
situation est en train de si bloquer complètement... à mois que je n'ai vu juste sur la stratégie des présidents des partis traditinnels.
Enfin, j'ai eu ce WE la confirmation qu'un membre important de la direction du 1er parti de la Communauté française fait la même analyse que nous !


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...