Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 12:15

L'événement (Que dis-je ? le séisme !) majeur d'hier (*), la retraite sportive de Justine Henin, n'a pas tout à fait occulté la visite des trois délégués du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe. A ce propos, certains journalistes et hommes politiques pêchent par omission en parlant de « Représentant du Conseil de l'Europe » à propos de ces émissaires venus en mission de suivi de la démocratie dans trois communes de la périphérie bruxelloise. 
  

Certes, le Conseil de l'Europe a toujours reconnu l'importance de la démocratie aux niveaux local et régional et s'investi dans la promotion (le terme est important) d’une autonomie locale qui réponde aux besoins des citoyens partout où ils se trouvent. Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux – qui n'est qu'une instance mineure - a ainsi recommandé l’élection directe des bourgmestres sans intervention d'une tutelle (Ce que la Wallonie applique). Rien d'étonnant donc aux propos jugés négatifs des trois envoyés du Congrès. Gageons que le rapport de « de monitoring » ira dans ce sens. L'interview de Michel Guégan (curieusement qualifié uniquement de « Breton » et pas de « Français » …) ce matin à la RTB(f) montre toutes les limites de ce genre d'exercice. N'étaient ses propos à titre personnel interprétés différemment des deux côtés de la frontière linguistique il est resté extrêmement prudent, neutre même, ne sortant pas du cadre local et des termes de sa mission et faisant appel à la modération et au bon sens pour le reste. Il est vrai que dans la culture politique française, les politiciens ont une vision de service au Peuple. Ils se considèrent comme les élus de tous, sans distinction… Ce qui est en contradiction avec la culture politique locale communautariste et partisane difficile à assimiler pour un démocrate.
 

Pendant ce temps, « l'International Herald Tribune » et les autres journaux du groupe ( le « New York Times »  et le « Boston Globe ») exprimait son inquiétude (pour être gentil) sur l'avenir de la Belgique : « The fight over BHV "will be seen as the start of the war between the Flemish and the French-speakers," he said. "The Flemish people are becoming more self-aware and more decisive. We've been ruled long enough by the French people, and our time has come. It may take 10, 20 or 30 years. But this Belgium will become superfluous. » et sur ce qui s'y passe :  « This combination of national pride, rightist politics, language purity and racially tinged opposition to big-city mores and immigration is a classic formula these days in modern Europe, a kind of nonviolent fascism.  »
 

Charte du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe  

Charte européenne de l'autonomie locale 
 

(*) Qui dira encore que les journalistes, comme les politiciens, ne s'intéressent pas aux « vrais problèmes des gens ». La preuve ? Entre vingt et trente minutes consacrés aux JT du soir (RTB(f) et RTL-TVi) à la conférence de presse de la championne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Damoisiaux Firmin 26/05/2008 14:47

On a annoncé la visite de ces 3 émissaires, d'accord.Mais on a très peu parlé de leur rapport en ce qui concerne la dictature qui sévit dans ces communes où ils ne fait pas bon être francophone!Quelqu'un peut-il me tenir au courant de ce qui ressort de leur visite?

Claude Thayse 26/05/2008 16:29


Ils vont rédiger un rapport...

Et voici une réponse :



BRUXELLES 27/05 (BELGA)




Michel Guégan, le rapporteur du Conseil de l'Europe sur la situation des trois bourgmestres non-nommés de la périphérie bruxelloise, a relevé dans ce dossier cinq "manquements" à la Charte
européenne de l'autonomie locale, mardi à l'ouverture de la 15e session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe, à Strasbourg.


Comme il l'avait déjà fait à l'issue de sa mission menée en Belgique les 13 et 14 mai derniers, M. Guégan a pointé du doigt le délai déraisonnable de l'absence de bourgmestre nommé dans ces
trois communes, qui "entrave la bonne marche de la gestion de la commune".


Il a également stigmatisé l'obligation de parler le néerlandais au Conseil communal de ces communes à majorité francophone, au motif qu'elle ne serait pas "de nature à encourager la
participation à la vie politique locale".


M. Guégan a par ailleurs souligné la "disproportion" existant à son estime entre les infractions reprochées aux bourgmestres et la sanction qui en découle, mais aussi la "tutelle forte"
qu'exerce l'autorité régionale flamande sur ces communes et qui, à ses yeux, "frôle une ingérence du pouvoir exécutif".


Il a enfin critiqué l'absence de ratification par la Belgique de la convention-cadre sur la protection des minorités, contrairement à ses engagements.


Le Bureau du Congrès a transmis lundi à la Commission institutionnelle de cette institution les éléments du rapport Guégan. La Commission décidera par la suite de rédiger une recommandation au
Comité des ministres, d'ouvrir une procédure de monitoring sur la Belgique, "ou les deux", a indiqué M. Guégan.


Paraissant soucieux d'affirmer sa légitimité dans un contexte belge qu'il a qualifié lui-même de "sensible et délicat", le rapporteur a souligné que le respect de la Charte de l'autonomie
locale avait été "notre seul objectif durant notre mission".


Michel Guégan s'était rendu les 13 et 14 mai derniers en périphérie bruxelloise pour "clarifier la situation" des communes à facilités de Linkebeek, Crainhem et Wezembeek-Oppem, dont le
ministre flamand Marino Keulen (Open Vld) refuse de nommer les bourgmestres au motif qu'ils ont envoyé des convocations électorales en français et autorisé des Conseillers communaux à parler
français au Conseil communal.


Evoquant l'absence de recours des trois bourgmestres devant le Conseil d'Etat, M. Guégan a relevé qu'ils avaient entrepris une dernière tentative auprès de M. Keulen afin d'être nommés. Mais il
leur recommande, en cas de nouveau refus ministériel, d'intenter un recours devant cette juridiction.


La réticence des trois bourgmestres à lancer une telle procédure est liée au fait que ce recours serait traité devant la seule chambre flamande.


Dans une allusion à cet élément, M. Guégan a souligné l'importance selon lui qu'il existe en Belgique à ce niveau un organe judiciaire "indépendant et impartial", dont la composition des
chambres refléterait l'équilibre des communautés. ./.BPE




Pierre 16/05/2008 11:45

A propos de cet épisode de la guerre 14-18 durant laquelle les hommes ne comprenant que leur patois ont pu payer de leur vie le fait que les officiers ne parlaient que le Français, il est non de rappeler que le verbe "BARAGOUINER" provient de cette époque.Embarqués dans la fournaise de Verdun, de la Somme ou de la Marne, les soldats bretons ne comprenaient pas non plus un traitre mot de Français.En langue bretonne, pain se dit "bara" et vin "gwin". A l'heure de la soupe, les tirailleurs bretons qui réclamaient leur pitance ont donc transmis ces mots aux autres et la langue française a de ce fait créé le mot "baragouiner" pour signifier quelqu'un qui parle "petit nègre".Heureusement qu'il n'y avait pas trop de soldats flamands parmi les poilus français.... de quel mot aurions-nous du user actuellement en place de baragouiner ???

Claude Thayse 22/05/2008 14:53


Et oui. Malgré les souffrances que ça a causé, le fait de faire du français la langue unique de la République a permis de grans progrès sociaux et certainement de sauver des vies.
Mais c'était une autre époque. Pour en discuter sereinement, il faut se remettre dans le contexte. C'est ça la démarche historique. Sinon, c'est de l'exploitation politique à des fins de propagande
partisane. 


Olivier 15/05/2008 21:03

A propos de l'article de l'Herald tribune, l'argument du secrétaire communal de Liedekerke selon lequel son grand-père aurait été commandé en français durant la première guerre mondiale est des plus fallacieux.   Vous souvenez-vous de cette fable ?
http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Loup_et_l%E2%80%99Agneau

Claude Thayse 16/05/2008 08:19


Oui, l'histoire a souvent été arrangée...
Beaucoup de soldats, dans les différentes armées, ne parlaient encore que leur patois à l'époque. Il est vrai que pour beaucoup - mais ne peut-on généraliser ? - ce fût un drâme.
A part les Flamands qui ont usé ces arguments dans un but d'émancipation et de différenciation, ça n'est jamais devenu un problème politique majeur... ailleurs.


Olivier 15/05/2008 20:44

En ce qui concerne les JT (RTBF et RTL),  je pense que la qualité est médiocre , en particulier celui de RTL qui mise tout sur le sensationnel. Dans le même ordre d'idées, ces quelques phrases extraites d'une chanson d'Arno, un flamand comme on les aime :Je ne veux pas être grand Ils ne savent plus ce qui est vrai ou faux Ils doivent parler à Dieu pour être beaux Le soir ils regardent la télé La télé dit la vérité

Guillaume 15/05/2008 16:43

De Standaard nous apprend que la Belgique n'enverra plus de représentant dans la commission du conseil de l'Europe. En fait, le représentant actuel est Marc Cools (MR) qui a fait part de la non-nomination des bourgmestres et à la fin du mois sa candidature doit être validée mais ses collègues flamands vont la bloquer et donc la Belgique n'aura plus de représentant dans la commission chargé du respect de la charte de la démocratie locale.http://www.standaard.be/Artikel/Detail.aspx?artikelId=DMF15052008_081&ref=rss

Claude Thayse 16/05/2008 08:21


Il y a dix représentants - si mes souvenirs sont bons - venant de Belgique au Congrès. Furlan de Thuin et un autre MR (Borsu ?) doivent également en faire partie. La liste doit être sur le site du
Conseil.


« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...