Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 12:56

Intéressant ce retour de BHV (et très bon dessin de Kroll dans "Le Soir") !

Comme prévu, la symbolique émotionnelle qu'ont cultivée tous les partis flamands se retourne aujourd'hui contre eux. Impossible désormais de faire machine arrière, à moins de perdre la face. A preuve, l'intervention du plus pur style : "Retenez-moi, sinon je fais un malheur !" du sénateur Vandenberghe ce dimanche sur une chaîne de télévision "francophone".

Depuis 1830, le Mouvement flamand et les discours identitaires sans nuance les ont amenés au point de rupture. Pas simple d'être acculés à se montrer chaque jour "le meilleur flamand".

Les temps semblent bien désormais venus pour eux d'aller plus tôt que prévu au bout de leur logique et, évidemment, de risquer de ne pas réaliser complètement leur véritable agenda, à savoir la mise en coupe réglée de l'état belge et leur prise d'indépendance lorsqu'il n'y aura plus rien à en tirer.

A moins... A moins qu'en face, cédant au bluff, on ne leur donne le coup de main permettant de sauver provisoirement la Belgique. Rien ne dit qu'in extremis, nos politiques n'entreront pas dans ce jeu de dupes. Ce matin, à la RTB(f), le ministre de la Coopération retrouvait des accents dignes des politiciens de années '60 qui, traitant les problèmes communautaires de faux problèmes en leur préférant les vrais problèmes des gens (*) ont par aveuglement fait rater le processus de fédéralisation qui aurait pu sauver leur Belgique. Idem pour la ministre de l'emploi lors du congrès de son parti. Seuls les écolos semblent, à l'heure actuelle, se montrer fermes. Mais c'est logique, ils sont dans l'opposition et le font pour gêner le gouvernement, sans risques.

A moins que ce ne soit le bon moment pour négocier. C'est-à-dire éventuellement accepter des sacrifices des deux côtés. Nous, Wallons, avons ainsi déjà donné en acceptant il y a quelques années de sacrifier les Fouronnais (dont je salue le combat et accessoirement un mayorat, celui de José Happart, qui il est vrai qu'il en a été bien récompensé) en échange de la création de la Région bruxelloise. Les Flamands étant cette fois demandeurs (et détail amusant, de territoires leur appartenant..) c'est une occasion à saisir, la politique étant un rapport de forces...

Sinon... La constitution spécifie qu'une province peut être divisée par une simple loi. Les partis flamands, poussés par leur Peuple (**), s'ils sont logiques avec eux-mêmes, doivent voter la scission de BHV (Après tout, il suffit de 5 minutes, et même pas de courage). Et en tirer toutes les conséquences... Et elles seront nombreuses, tant locales... qu'internationales.
Nous n'avons pas à en avoir peur.

(*) Les gens, pas les citoyens... Et comme si tout n'était pas lié...

(**) A la question : "BHV splitsing nu ?" ("scission maintenant"), 87% des internautes ont répondu : "oui !" sur le site Internet du journal (dit modéré) "De Standaard".
 


M. à J. : La revue de presse de Jules Gheude de ce 28 avril sur "Debout la Wallonie" sous le titre :  « Poker menteur, roulette russe et clash en vue »

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Thierry (BXL) 28/04/2008 22:36

C'est vrai que ça en devient franchement risible cette histoire. Mais bon.. maintenant ou le 15 juillet pour la grande rupture? Pourquoi pas tout de suite, cela va surtout couvris le 1er ministre et son gouvernement de ridicule.

Claude Thayse 29/04/2008 08:49


Mais le ridicule ne tue pas en politique belge...


Renaud Lachamp 28/04/2008 22:20

La politique de la Flandre ( il convient bien de la qualifier ainsi, puisqu'il y a  consensus en son sein concernant " l'idée nationale " et le territoire qui doit lui correspondre ) est aussi hallucinante que grotesque. Si les politiciensdes factions Francophones ne valent pas cher en terme idéologique , ceux de Flandres ne valent guère mieux . Voici un nouveau vaudeville communautaire qui en dit long sur l' incapacité du Nord à baliser le chemin qu'elle entend emprunter pour " faire de la Belgique"  sans....Belgique.Car ne nous n'y trompons pas : le pharisien Leterme ainsi que les autres partis démocratiques de Flandre n'ont qu'une idée en tête : parvenir à l'autonomie économico-budgétaire complète sans en payer le prix diplomatico-politique d'une scission pure et simple. Il lui faut donc louvoyer, tenter de ramener les brebis Francophones égarées, et et leur faire avaler de nouvelles couleuvres .Ce chemin étroit, je fais , pour ma part,le pari que leur mandataire actuel n'y parviendra pas , car , tout vélléitaires que soient les responsables Francophones , il est certaines bornesimpossibles à faire franchir à leur électorat.  Opinion d'un citoyen Français 

Goulven 28/04/2008 20:48

Ce titre est judicieusement choisi : à 3 jours près (11 mai) c'est l'anniversaire de la bataille de Fontenoy, qui a vu en 1745, un assortiment d'armées coalisées (Provinces Unies, Autriche Angleterre) perdre devant les armées françaises. Cet à  cette occasion qu'aurait été prononcée cette phrase par le Maréchal de Noailles. Espérons pour vous que cet augure en soit favorable!!(Personnellement je prèfère la citation de Surcouf, répliquant au capitaine anglais qu'il venait de prendre à l'abordage qui lui lançait rageusement :"Vous les français, vous vous battez pour l'argent, nous pour l'Honneur!""Et bien Monsieur, chacun se bat pour ce qu'il n'a pas!")C'est toujours d'actualité...Goulven

Claude Thayse 29/04/2008 08:47


Bien vu !


didier 28/04/2008 15:03

C'est vrai que la tension est remontée d'un cran avec la réapparition (prévisible) de BHV en première ligne ces derniers jours.Le côté irrationnel que revêt ce dossier en Flandre m'étonnera toujours. Au point où ils en sont, ils pourraient parfaitement attendre le 15 juillet et voter la scission à ce momen-là (ils respecteraient un accord et prendraient un peu de hautenr), mais non: il faut voter tout de suite. Maintenant ...C'est exactement cela en fait: les Flamands se sont enfermés dans leur logique et leur intransigeance communautaire jusqu'à l'absurde... A tel point qu'ils s'aveuglent totalement et parviennent à présent à accuser les francophones de les "forcer à voter" la scission... Sera-ce le début de la fin? Enfin?

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...