Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 12:23
Notre combat est indissociable de celui de la défense de notre langue française. Voici un courrier que je viens d’envoyer aux députés européens des différents partis de la Communauté française ainsi qu'au commissaire européen de Jodoigne. Je ne manquerai pas de publier leurs réponses. Et je vous invite à leur écrire également...
 
Vous savez qu'Eurostat (dont le siège est à Luxembourg et l'appellation officielle est Office statistique des communautés européennes) est le service statistique de la Commission européenne. Il a été fondé en 1953 pour répondre aux besoins de la CECA (Communauté économique du charbon et de l'acier). À partir de 1958, Eurostat devient l'organe statistique de la CECA, de la CEE (Communauté économique européenne, aujourd'hui Union européenne) et d'EURATOM. Les organismes abonnés à la série dite "Eurostat en bref" reçoivent en ce moment une courte note d'information rédigée en allemand, en anglais et en français, mais ce sera ... la dernière fois. Voici, en effet, un extrait de ce message :

"Chers abonnés,
Vous êtes destinataire de notre publication "Statistiques en bref" disponible en trois versions linguistiques, anglais, français et allemand. En janvier 2008 Eurostat a pris la décision de rationaliser la production de cette collection. En conséquence, à partir du 1er avril 2008, les Statistiques en bref ne seront plus produites qu'en anglais, les versions en langues française et allemande ne seront plus publiées. A partir de maintenant vous ne recevrez plus que la version anglaise.
"


Eurostat, c'est-à-dire la Commission européenne, a donc "décidé" de rayer la langue française des publications en question. On se demande bien de quel droit, puisque le français est l'une de ses langues officielles depuis sa naissance il y a plus de 50 ans et que d'ailleurs, aucun des membres fondateurs de la CECA (traité signé le 18 avril 1951), ni des signataires du Traité de Rome (25 mars 1957) n'était anglophone. Le motif invoqué aujourd'hui est donc la rationalisation.
 
Comptez-vous réagir ? Il apparaît, en effet, de plus en plus clairement, depuis 1973 avec l'entrée de la Grande-Bretagne, mais sans doute surtout depuis 1995 et l'élargissement de l'Union européenne, que la langue française ne cesse de reculer rapidement au niveau des institutions européennes et que le destin que celles-ci lui promettent n'est autre que celui de sa lente et méthodique mise au tombeau.
 
Je vous remercie de la suite que vous donnerez à la présente et vous prie de croire, etc…

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

dujardin jean 17/03/2008 21:26

Je ne comprends pas que la France se bat si peu plus pour défendre sa langue,que ce soit en Europe ou dans la francophonie,pendant que de nombreux militants dépensent du temps et de l'argent pour défendre et conserver le français comme langue internationale.Il serait trop long d'énumérer tous les manquements à ce sujet .Les responsables devraient être sanctionnés.

Feuilly 13/03/2008 14:21

J'avais parlé d'un problème analogue autrefois sur mon blogue, mais au sujet du protocole sur les brevets.
Pour ceux que cela intéresse:

http://feuilly.hautetfort.com/archive/2007/09/25/la-defense-et-illvstration-de-la-langve-francoise.html

Claude Thayse 13/03/2008 14:54

Oui, le protocole de Londres... J'en ai un peu parlé, mais trop peu : Défense de la langue française

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...