Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 19:00

Matin Première la chaîne de l’info de la RTB(f), ce matin. L’invité était le vice-président bruxellissime du MR. Il y a eu des propos d’une audace incroyable, jugez-en… 
 
« Les « Francophones » (*) ne doivent pas se croire protégés par l’Etat fédéral. Les Flamands se sont érigés en nation. » Quelle découverte !
 
Sa solution : imaginer un Etat Bruxello-wallon… Mais toujours dans le cadre de la Belgique, rassurez vous bonnes gens !

Voilà ce qu’on appelle un beau coup de pub à destination de ses électeurs bruxellois et de la périphérie (oui, ceux qui font la fortune des marchands de drapeaux) puisqu’il exige en même temps la continuité territoriale entre Bruxelles et la Wallonie par l’élargissement de l’entité politique bruxelloise à 31 autres communes… pour des raisons économiques. (le fameux Hinterland)
Bruxelles tirant la Wallonie, LA seule solution au retard de développement de cette dernière…
 
Et bien entendu sans qu’on ne demande l’avis de personne. Nous sommes toujours dans la logique du XIXème siècle mâtinée d’ancien régime qui sert de fil conducteur à toute la réflexion. (voir ce que j’écrivais à propos du « Groupe Wallonie-Bruxelles » dont il fait partie et auquel il fait référence pour justifier sa proposition).

Rien de bien neuf, on en conviendra.

(*) Il prononce « frankeupheunes »
 

Mise à jour :  José Fontaine a publié le 26/02 un billet sur le forum qu'il anime où il fait un rappel historique des relationsentre le Rassemblement wallon et le FDF après 1980. Pour avoir vécu cette période comme simple sympatisant RW et Wallon, je ne suis pas loin de partager sa conclusion. « Parce qu'il peut être perçu comme autonomiste et fédéraliste, le FDF fait, a fait et fera encore, je le crains, bien plus de tort à la cause wallonne qu'aucune autre formation politique même flamande. Les ennemis de la Wallonie sont au FDF. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Eric B 26/02/2008 08:40

En réalité, Maingain préconise la bilinguisation du Brabant wallon : "C'est ce que nous proposons aux négociateurs flamands. Dans le Brabant wallon, l'activité de Waterloo, Braine-l'Alleud ou La Hulpe (...) est étroitement liée à la proximité de Bruxelles. Nous sommes prêts au bilinguisme d'une grande région bruxelloise qui épouserait pratiquement tout le coutour de l'ancienne province du Brabant." Que dites-vous de cette profession de foi belgicaine :"(...) je souhaite ardemment que la Belgique fédérale perdure. (...) Je rappelle que ma mère est flamande et que j'ai été élevé dans le respect de sa langue comme dans le respect de la langue de mon père. Et si certains en Flandre me perçoivent comme l'équivalent francophone de Bart De Wever ils commettent une lourde erreur : je ne suis ni un nationaliste ni un séparatiste." Ces deux citations sont extraites de Perspectives francophones n° 42, janvier-février 2008, p. 8.Je ne vois donc pas pourquoi les réunionistes devraient le ménager... Pour ma part, je refuse catégoriquement la bilinguisation du Brabant wallon et son annexion, partielle ou totale, à la Région de Bruxelles.

Claude Thayse 26/02/2008 11:04

Je ne reçois et donc ne lis pas cet opuscule partisan, mais ces déclarations ne sont pas nouvelles. J'ai déjà dit, à plusieurs reprises, tout le mal que je pense de ces fausses bonnes idées. Billets dans lesquels je partage tout à fait votre conclusion. Le Brabant wallon est Wallon et doit le rester.A l'heure où on met en place une Europe économique sans entraves, les considérations economico-commerciales dont se nourrit sa proposition n'ont pas de raison d'être. Ne nous laissons pas entraîner dans ce faux débat. Les flux économiques n'ont rien à voir avec les frontières sociologiques et humaines.Sur ses propositions indignes, il n'y a pas que les réunionistes (étrangement silencieux d'ailleurs...) qui ne devraient pas le ménager, mais bien tous les Wallons.

Pierre 25/02/2008 22:47

Que cache le départ de la NVA ?Quelles vont maintenant être les forvces en présence et avec quelle volonté ?J'ai peur que la Belgique revive à nouveau.Mais peut-être est-ce reculer pour mieux sauter par la suite ???

Renaud Lachamp 25/02/2008 17:20

Merci pour tous les commentaires.
Quelque soit les manoeuvres politiques auxquelles vous faites allusion,et notamment la "perversité " dont ferait preuve le sieur Reynders, on ne peut tout mettre sur le compte de celles ci. Olivier Maingain est ce qu'il est ( il est d'ailleurs dans l'opposition à Bruxelles ), mais ce qui est clair, c'est que son projet d'Etat Francophone permet d'avoir une référence à caractère institutionnel ( à l'instar des 5 fameuses résolutions votées par le Parlement Flamand ) . Evidement attendre l'aprés 2009 pour le graver dans le marbre est pour le moins curieux, mais lorsque l'on ne peut plus avoir confiance en des individus ( et notamment des politiciens dont le crédit semble épuisé ), alors il reste des institutions de référence et les textes qui les accompagnent .
Faire un Etat "Wallo-Brux ", c'est" dégager le terrain", le clarifier administrativement . Il ne s'agit donc en aucune manière de sacraliser ce politicien, mais d'en faire un marche pied ou un cheval de Troie . Après , il sera toujours de temps de s'en débarrasser .
Car pour l'instant , je ne vois rien d'autre et c'est ce que j'appelle , à tort ou à raison, de la stratégie politique.
Voilà , ce que je voulais vous dire . Ais je tort ? Ais je raison ? Aprés tout , je ne suis qu'un .....Français égaré dans les brumes du Nord !!
Evidemment ,Denis Ducarme, c'est beaucoup plus sérieux.

J.P. Roos 25/02/2008 17:01

Pour une fois, Claude, je ne suis pas d'accord avec toi. Je pense qu'il est assez malvenu de s'en prendre systématiquement à Maingain. On peut, bien entendu, ne pas être d'accord avec lui sur tout (et c'est mon cas, comme bien tu penses), mais on ne peut pas lui contester le mérite d'oser (enfin) employer l'expression "Etat Wallonie-Bruxelles", tout comme il est indéniable que c'est à lui que revient la paternité de la revendication francophone d'étendre le territoire de Bruxelles. Dans l'état d'avachissement des élites francophones que nous connaissons aujourd'hui, ce n'est pas si mal, tu en conviendras.Ne mettons pas tous ceux qui ne pensent pas (tout haut) comme nous dans le même sac.

Claude Thayse 25/02/2008 18:48

Mon Cher Jean-Paul,Je n'ai aucun état d'âme quand il s'agit de lui reconnaître la paternité de la revendication francophone d'étendre le territoire de Bruxelles. Là où je ne le suis pas, c'est qu'il a, à plusieurs occasions, proposé d'étendre Bruxelles au delà des communes de la périphérie en englobant des communes du Brabant wallon pour des raisons purement économiques. Nous Wallons, respectons trop les Bruxellois que pour les englober dans un machin sans leur demander leur avis. J'aimerais qu'il en soit de même à l'égard des Wallons. Ce qui n'apparaît pas dans sa proposition d'Etat "Buxelles-Wallonie". Je pense que c'est aux deux régions (en fait dans un véritable Etat fédéral, on parlerait déjà d'Etats...) à choisir leur destin. mais pour ça, il faut.. un choix. C'est un peu comme pour la coordination des Peuples de langue française où il s'est auto-proclamé unique représentant de Bruxelles et de la Wallonie...Ceci dit, sa sortie n'est pas neuve et a le mérite de mettre les autres devant leurs responsabilités et de les obliger à se découvrir. En principe...Sans compter que ça doit titiller "nos amis néerlandophones" comme dit ce bon Di Rupo. Mais ça, c'est une autre histoire.

Max 25/02/2008 13:53

Allé je vais etre un peu mechant....  Dites....dans mon hainaut profond et desoeuvré, on n' a que faire de ce que raconte Maingain.Nous on voit Lille qui arrive a se developper,on entend parler de grand axe vers l'allemagne et la Hollande d'un coté et le Havre de l'autre et comme  la soeur Anne on ne voit rien venir.Le Hainaut c'est plus d'un million de personnes.l'idée d'un Rassemblement Wallonnie France doit aussi se developper ici si on veut atteindre un seuil critique de sympathisant.Vivre sans le PS wallon certains en ont peur, les Coq pretentieux du MR on s'en mefie, Ecolo est trop fleur bleue et le Cdh est tourné vers le passé. So what ? Voila...Un petit coup de gueule en passant. ;)

Claude Thayse 25/02/2008 15:39

Pour compléter le fond de ma pensée, je dirais que les wallons ont trop de respect envers les Bruxellois pour leur imposer publiquement leurs visions de ce qui est bon pour Bruxelles.

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...