Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2006 1 16 /01 /janvier /2006 12:28
Bientôt un nouveau «Walen buiten» ! Voilà le titre d’une interview du président du FDF, publiée le 13/01/2006 sous la signature de Francis van de Woestyne dans « La Libre ».
   
On y apprend, mais ce n’est pas nouveau, que Monsieur Maingain, ne partage pas le régionalisme de Van Cau. Il veut au contraire des « institutions francophones unifiées  : un gouvernement, un Parlement ». Amusant ça ! En 2001 et pour beaucoup moins que ça, Jean-Marie Severin, alors président du Conseil de la Communauté française, a été jeté comme un malpropre. Décidément, les choses évoluent très vite au MR…
C’est surtout la preuve que c’est une sorte de « sauve qui peut institutionnel » qui devient la règle dans les différentes tendances du parti unique PS-MR-CDH-ECOLO-FN qui règne en maître sur nos régions.
   
Si je peux éventuellement être d’accord avec lui sur le principe qui veut que « seule l'unité des francophones nous permettra de contenir le choc et de faire face », je ne peux vraiment pas le rejoindre dans sa réflexion ni surtout dans sa conclusion. Soyons sérieux, les Francophones et les Wallons n’ont jamais pu, pour des raisons de nombre, de moyens ou de volonté, tenir un dialogue équilibré avec les Flamands. La vraie négociation, la seule, qui mettra fin, une fois pour toute, aux problèmes communautaires sera celle qui aura lieu entre les Etats successeurs de la Belgique. La Flandre et… la France. Et pas un machin unissant Bruxelles et la Wallonie.
  
En effet, une "Mini-Belgique sans la Flandre" ? Qui pense sérieusement qu'elle serait viable ? Beaux débats en perspective pour choisir une capitale administrative ! Le manque de continuité territoriale accroîtrait le bien réel « sentiment national bruxellois » dont le FDF est en grande partie responsable, en plus d’être la conséquence paradoxale des contraintes imposées par la Flandre à la ville depuis 1963. Les courriers des lecteurs et les propos des politiques incitent à penser que les deux régions ne pourraient vivre ensemble sans heurs…
  
Que dit-il encore ? « Les francophones sont en position historique de faiblesse parce qu'ils n'ont pas voulu la fusion Région wallonne-Communauté française, parce qu'ils n'ont pas voulu associer les francophones bruxellois à un gouvernement unique des francophones » ? Ça non plus, ce n’est pas nouveau comme propos !
  
Mais ce n’est pas là, et de loin, la seule raison de notre position de faiblesse. La principale raison, c’est l'existence de la Belgique.
C’est l’Etat belge qui avec la complicité des partis francophones a transféré tout le pouvoir économique à Bruxelles d’abord, puis à la Flandre ensuite. (Jules Destrée l’écrivait déjà en 1911 !)
C’est l’aveuglement de nos partis traditionnels qui n’ont pas voulu voir – et qui ne semblent toujours pas vouloir le voir – que les partis flamands ont un autre projet politique qu’un Etat solidaire, unique et démocratique. Mais est-ce de l’aveuglement ou du calcul politique à court terme ? Usons du pouvoir et après nous les mouches… (*)
   
Il ajoute : « Des institutions unifiées ne nieraient pas la réalité régionale wallonne. Je suis le Bruxellois le plus pro-wallon ». Pourquoi autant d’insistance sur le fait qu’il serait « pro wallon » ? Ce n’est pas la première fois qu’il le dit… Méthode Coué ? Doit-il s'en convaincre ? Il semble avoir quelque peu tempéré son  dédain pour "une république de bord de Meuse", déclaration faite à la télé il y a quelques années...
  
Et enfin : « Je veux que les Wallons soient plus forts dans leur identité ». Oui… Comment va-t-il faire de l'extérieur ? Comme à la RTB(f) – la voix de la Communauté française de Belgique, ou des derniers dinosaures du belgicanisme, c’est selon… - ou sur RTL qui encouragent un sentiment schizophrénique en qualifiant de « belge » tout ce qui est positif et de « wallon » tout ce qui ne va pas bien ?
  
Non, soyons sérieux, ce n’est que dans un ensemble cohérent et bienveillant que la Wallonie et Bruxelles, deux régions à part entière, pourront avoir une identité forte.
Cet ensemble, c’est la République française. (**)
  
(*) A ce propos, j’étais présent à Linquebecque lors de la manifestation de soutien aux francophones de la périphérie de Bruxelles lors du dernier épisode de la saga B-H-V. Dans le public, de nombreux (± 150) membres du FDF qui sont venus écouter la bonne parole : « Ce ne sont que quelques politiciens flamands qui sont nos adversaires. Non à la flamandisation ! Rassurez-vous, nous sommes les garants de l’Unité de la Belgique. Nous ne céderons sur rien ». Ces braves gens avaient l’air d’y croire… Ou de vouloir y croire encore...
  
(**) Bonne nouvelle, si on peut dire… La cause du réunionisme progresse bien dans les esprits. Plusieurs personnes s’étant proposées pour figurer sur les listes électorales du RWF ont subi des pressions discrètes mais précises « d’amis » engagés dans les partis politiques traditionnels insistant sur les conséquences heureuses sur leur vie professionnelle qu’aurait un désistement…
  
Nouvelle culture politique ? La rénovation des partis traditionnels avance bien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...