Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 15:25

L’intérêt d’un exercice comme celui d’hier qui consiste à recomposer une chronologie cohérente consiste à se replonger dans les livres et à retrouver des informations ou des arguments auxquels on ne pense plus.
 
Il en va ainsi de l’ancienneté des relations difficiles entre les populations de parlers « thiois » et « romans ». 
 
Pour beaucoup, les « problèmes linguistiques » sont récents et inventés par quelques extrémistes de chaque bord. Et pourtant, sans qu’il y ait eu de marquage physique ou administratif, une frontière linguistique existe depuis très longtemps. Quels que soient les régimes qui se sont succédés dans nos régions.
L’église, seule structure dominante et constante depuis la fin de l’Empire romain, en a toujours perçu l’ampleur et tenu compte en structurant son organisation pour éviter les tensions. 
Ainsi que l’ont montré Maurice-A. Arnould et H. Hasquin, Philippe II, fils de Charles Quint, réorganise entre 1559 et 1561 les évêchés médiévaux qui auparavant « chevauchaient la frontière des langues ». 
A la même époque, les collèges de Jésuites sont répartis en deux provinces « pour faciliter l’administration et pour assurer la concorde et l’union sacrée ». Les Carmes et les Récollets ont adopté le même principe au XVIIème siècle, les Capucins en 1712.
On retrouve cette même préoccupation en 1781, contre un projet d’édit sur les ordres contemplatifs qui prévoyait une assemblée unique et l’élection d’un « Visiteur général ».  Le Grand Conseil de Malines - instance supérieure de justice des Pays-Bas – et les conseils de justice provinciaux  qui souhaitaient éviter « des prépondérances des maisons des provinces flamands ou wallonnes, ce qui pouvait entraîner de murmures et des dissensions ».

(Sources : L’identité wallonne, par P. Destatte, Namur 1991 – Ouvrage publié par la présidence de l’Exécutif wallon)

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Pour la petite histoire...
commenter cet article

commentaires

Michel 17/01/2008 12:40

Cher monsieur Moreau, Je suis entièrement d'accord avec vous pour saluer le travail effectué par Claude Thayse sur son blogue mais également en collaboration avec quelques autres sur le site "Debout la Wallonie" . Il sais combien j'apprécie son travail. Il est des fois où un point de désaccord apparait. J'ai la chance de disposer de son numéro de téléphone et de son adresse électronique pour lui en faire part et il arrive qu'il tienne compte de mes remarques .Mais je suis également militant au RWF et mon soucis constant est de fédérer dans la mesure de mes faibles moyens les différents courants du réunionisme afin de faire progresser notre cause dans l'opinion wallonne et bruxelloise.Que le site du RWF ne vous satisfasse pas entièrement est une opinion honorable mais qui ne dois pas vous empêcher de faire confiance aux personnes qui dans les différents arrondissements s'investissent et s'exposent (de moins en moins) à l'opprobre des biens pensants belgicains.en défendant l'alternative réunioniste pour la Wallonie et pour Bruxelles. Et surtout en attendant  le triomphe de la cause défendue par Claude et par tant d'autres, goutez aux plaisirs de faire partie des initiés en fréquentant les différents sites réunionistes où il y a toujours quelque chose à glaner. Et pourquoi ne pas voter lorsque l'occasion vous en est donnée pour un ou des candidats moins en vue. Chaque suffrage exprimé en faveur du réunionisme peut servir à montrer la voie au hésitants. 

Claude Thayse 17/01/2008 13:46

Bonjour Michel !Fédérer, d'accord, tu sais combien je m'y suis attaché pendant ma présidence. Mais il ne faut pas non plus être naïf (ce que tu n'es pas !). Certains personnages sont destructeurs et nuisent à la cause par leurs attitudes, leur égo et leurs propos. Tout n'est pas parfait dans le petit monde des réunionistes.Mais là où je suis d'accord, c'est que la grande majorité des militants de base sont des personnes tout à fait exceptionnelles et désintéressées. J'en ai rencontré beaucoup et je n'ai jamais été déçu.C'est aussi le cas de ceux qui collaborent à "Debout la Wallonie !". Et ça se sent, la preuve c'est le succès de fréquentation de ce site.

Guillaume 14/01/2008 16:33

Un sketch d'un humoriste suisse sur les problèmes linguistiques en Suisse. On peut faire pas mal de parallèles avec les flamands qui parlent entre eux le flamand et pas le bon néerlandais et les suisses allemands qui ne parlent pas l'allemand mais le suisse allemand entre eux. http://www.dailymotion.com/video/x32l62_marietherese-porchet-la-lecon-de-ge

Ø 13/01/2008 17:55

Vous faites non seulement oeuvre historique mais également prospective ...Les Carmes et les Récollets ont adopté le même principe au XXIIème siècle

Claude Thayse 13/01/2008 18:34

Diable ! En effet !

Yann Moreau 13/01/2008 16:13

Merci Monsieur Thayse pour toutes les informations que vous mettez en ligne. Je suis étonné que le site de votre parti se limite à des copies d'articles de presse ou à des analyses critiques négatives.La présentation des arguments est assez rébarbative et franchement, même si je suis acquis à la cause que vous défendez, j'hésite à voter pour le RWF.  J'ai lu dans d'autres commentaires que je ne suis pas le seul à le penser.  Pouvez-vous le faire évoluer ?

Claude Thayse 13/01/2008 18:33

Merci pour ce compliment. J'essaye modestement de faire avancer la réflexion.Si je cotise bien au RWF, seul parti réunioniste existant actuellement  - le  renouvellement de ma carte de membre aura lieu en septembre-octobre 2008 - je n'y ai aucune écoute, ni aucun relais. Je ne peux donc pas vous répondre positivement.Le RWF a un président - dirigeant qui est Paul-Henry Gendebien et un "Chargé de communication" du nom de Joël Goffin désigné par le premier sur base de ses compétences particulières dans ce domaine. C'est eux qui élaborent le site internet et toutes les communications. C'est donc directement à ces personnes que vous devez adresser vos critiques et propositions d'amélioration. Voici l'adresse : rwf@rwf.beVous pouvez également vous adresser à un responsable local. Leurs noms figurent sur le site.

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...