Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 11:50

Daniel Ducarme, responsable du MR section « international » et accessoirement résidant dans le Cotentin, s’exprime dans « Le Soir » et « Libération » pour évoquer une «  association » avec la France… si la Flandre poursuit ses obstructions.
 
Ses propos sont plus modérés dans le Soir (qui reconnaît que le « libéral-réformateur » n'est certainement pas isolé, ni dans son parti ni dans son pays…) que dans Libé où il avoue clairement  « qu’une majorité de politiciens francophones estiment, en privé, que « les carottes sont cuites » : pour eux, la scission n’est plus qu’une question de temps. »
 
Bien sûr, on ne peut que se réjouir de ce type de propos. Enfin !
 
Mais il est à craindre que ce ne soit que de la musculation. Que l’intervention  Daniel Ducarme ne participe d’un chantage envers la Flandre (il précise qu'il n'est « absolument pas rattachiste ») à qui on sait combien l’idée du rattachisme fait peur. Eerdekens l’a fait avant lui. Sans persévérer vraiment. Le fait qu’il tienne ces propos, qui ont fait l’objet d’une discussion au sein des instances dirigeantes, avec la bénédiction du MR me font craindre une manœuvre tordue.

Il n’empêche, si la situation reste bloquée, cette perspective donne de l'air aux Wallons et belges francophones en entrouvrant la porte vers la France. Que Ducarme et le MR le veuillent ou non.
 
Quand même, le discours n’est pas inintéressant, même s'il s'inscrit clairement dans sa campagne pour les élections régionales à Bruxelles en 2009. Citons le : « Il faut désormais préparer un «avenir francophone», car « la Belgique est à bout » (Là, il reprend ce que disait François Perin). Il souhaite donc la naissance d’une «Belgique française» qui réunirait les régions de Bruxelles (francophone à 90 %) et de Wallonie, éventuellement étendue aux cantons germanophones de l’est. Et comme il ne croit pas à «l’efficacité d’un micro Etat isolé dans l’Union européenne» (Bien vu, voilà qui flingue l’idée saugrenue de la « Belgique continuée »), Ducarme propose non pas un rattachement pur et simple à la France, car « nous avons une identité particulière (?) à faire respecter », mais une « association ». En clair, les fonctions régaliennes comme la politique étrangère et la défense seraient assumées par « l’Hexagone » (Pourquoi ne pas dire : « la France » ?). Pour Ducarme, la Belgique française aurait le même statut que la Polynésie française.
 
Je ne peux qu’admirer son utilisation partisane du fonctionnement des institutions françaises. Relisez ce que j'écrivais sur le statut de la Polynésie dans : « La fin du syndrome de Waterloo ? » le 9 septembre dernier. Mais pourquoi pas, c'est un premier pas. Il doit ménager ses électeurs.
 
Mais pourquoi diable ce choix de la Polynésie française par Ducarme ?
Bon sang, mais c’est bien sûr ! Pour la défiscalisation… Sacré Daniel, va ! Mais j'y reviendrai.

Dans un autre style, il y a ceci auquel les belgicains n'ont pas encore pensé... 
Lire aussi le point de vue de Fabrice Grosfilley qui donne un éclairage intéressant sur son blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Luc PETIT 17/12/2007 17:01

Pourriez-vous svp dégonfler une bonne foi pour toutes cette baudruche d'identité propre ?Je ne vois franchement pas en quoi les Wallons seraient moins Wallons et les Bruxellois moins Bruxellois au sein de la nation française ! Qu'avons-nous donc de si particulier qui puisse justifier le maintien d'une structure étatique propre ? Le speculoos, Tintin ou les Saxe-Cobourg ? C'est d'un grotesque !

Claude Thayse 17/12/2007 19:06

Là, je partage tout à fait votre point de vue. Les Wallons, comme les Bruxellois francophones, comme les Bretons, les Normands, les alsaciens, les auvergnats, et j'en passe et des meilleures resteront ce qu'ils sont au sein de la Nation française. La France s'est formée de la volonté de ces différentes "identités" à vivre ensemble. Je vous suggère vivement la lecture de ce billet : Ville par ville : Le vrai visage des Français. En réalité, Ducarme, comme les autres cherche surtout le status quo. Il faut dire aussi que 177 ans de propagande laisse des traces. Cette volonté d'identité différente, c'est schyzophrénique.

Thierry 17/12/2007 14:34

Comme vous, je suis un républicain ...mais jouons là subtil,patient  et diplomate car il faut bien progressivement l'accord de la masse silencieuse qui reste attachée (et restera jusqu'au bout) attaché à sa vieille Belgique ...donc l'idée d'etapes est excellente et visons l'effet d'entrainement comme une équipe qui enchaine une premiere victoire qui lui donne une pêche d'enfer...!La Polynesie: c'est loin, les natifs autochtones sont de l'ethnie(je ne sais pas si c'est le bon mot) polynesienne( Pacifique sud -Océanie)...évidemment donc qu'un Montois ou une Liégeois ou un Valenciennois ou un Messin sont proches...à suivre le scrutin d'auto determination en Nouvelle Caledonie je ne sais plus quand Bien d'accord que Jean4mer est un démocrate et un ...Français.De gauche et je subodore ancien sympathisant jeune plus à gauche , donc peu enclin à aimer "l'annexion à la Napoleon", il represente bien le Français de base qui dans sa très grand majorité quand il est bien informé ,tout naturellement veut la France plus forte,donc plus grande ...et là on ne parle pas de 4 millions de Pieds Noirs débarquant avec les valises d'Algerie en Afrique du Nord mais directement de  "Français" du Nord restant chez eux et amenant 160 000 km2 et une population passant de 64 à 68 millions.

Francois Collette 17/12/2007 12:46

@ ThierryOK, pourquoi pas, pour un statut transitoire, mais vouloir garder la Brabançonne + le drapeau + la smala royale, c'est complètement délirant ! Le seul point positif que j'accorde au "dépité" Ducarme, c'est d'avoir donné un fameux coup de pied au derrière dans la fourmilière des belgicains intégristes et obstinés. En cela, je le répète, il a fait plus en un WE que le RWF en dix  ans.

Thierry 17/12/2007 09:17

Je lis cet info.excellent et que de chemin depuis juin.on peut penser que c'est aussi un moyen de pression sur les partis flamands mais au moins desormais, l'option réunioniste s'affiche .Franchement, avec du recul,j'ai toujours plaidé pour une étape transitoire comme celle de Ducarme avec au bout de disons 10 ans un scrutin d'auto determination par exemple-voulez vous continuer de la sorte,devenir une grande région française ou arrêter le lien etc etcCe qui compte ,c'est d'ARRIMER le bateau Belgique française au socle France.Chaque chose en  son temps.Imaginiez vous il y a 6 mois un Ducarme osons parler ainsi?Non...Alors on apprécie!Carton jaune à mon compatriote Quatremer qui parle de 0,39% pour le RWF.Il aurait pu donner les pourcentages en zone de langue française ...Mais bon...passons

Claude Thayse 17/12/2007 10:02

D'accord avec presque tout ce que vous écrivez. Le terme "autodétermination" utilisé est important. De toute façon, lil y aura des étapes. Ce que je n'(aime pas dans "l'option Ducarme", c'est précisément le statut "polynésie". En gros, la Polynésie reçois un chèque - son budget de fonctionnement - et s'organise un peu comme elle le veut. Le Préfet de Région a la "simple mission " de contrôler si cet argent est dépensé suivant les règles administratives. L'approche Ducarme va dans ce sens... Il dit à la France : "Payez, et nous nous débrouillerons entre nous comme avant, ne vous occupez surtout pas de nos affaires..." Le beure, l'argent du beure et le sourire de la crémière... Quoi !La réunion - sous une forme à déterminer par une négociation - c'est aussi le choix d'un modèle de société. Républicain.Par ailleurs, Quatremer laisse publier, par le responsable de la communication du parti sous différents pseudonymes, et sans jamais la modérer,  la prose extraite du site Internet de Gendebien dans les commentaires à ses billets. C'est une forme de soutien, non ?

Demarcq 16/12/2007 22:23

Ce sont toujours les politiciens en fin de course qui disent que le roi est nu, quand ils n'ont plus de bénéfices à espérer de l'Etat belge. Mais ça fait un clou de plus dans le cercueil de ce dernier, c'est ainsi qu'il fait prendre cette intervention.

J'en retiens surtout ce passage:
"La périphérie bruxelloise n’est pas une excroissance pathogène de Bruxelles, c’est une zone de vie, d’échanges et de développement incluant des communes dites « wallonnes » et dites « flamandes ». Il est temps d’envisager dans cette optique de réconciliation, une région bruxelloise forte de ses 19 communes et une région urbaine « Bruxelles-Ile d’Europe » qui respecterait l’auto-détermination et dont les populations concernées seraient invitées à se prononcer par voie de référendum."

Référendums dans les communes à difficultés (en néerl.: "faciliteiten")? Héhé, je n'en espérais pas tant!

Claude Thayse 21/12/2007 15:17

J'aime bien aussi le mot "autodétermination" qui a enfin été prononcé...

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...