Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 08:40
Le fait que le MR soit acquis à l’idée « qu’il faudra aller vers un certain confédéralisme » est un fait important. Mais si le MR accepte le principe d'une réforme de l'Etat, elle doit être négociée, équilibrée et consensuelle, ils le disent : « Participer à une réflexion sur l'avenir de la Belgique ne signifie pas que l'on partage l'entièreté des demandes des autres partis, flamands en particulier ». Toutefois, il semble que les réformateurs ne soient pas opposés à une certaine régionalisation de la fiscalité (société et personnes physiques). D'ailleurs, les soustractionnels actuellement autorisés (6,25 pc) ne sont toujours pas utilisés par les régions. Certains d’entre-eux sont aussi favorables à une régionalisation de l'emploi ou à l'activation des chômeurs, par exemple. A noter que Richard Miller a fait procéder à un vote sur la ligne ainsi adoptée : unanimité. Armand De Decker et Maingain devaient être vachement distraits…
 
Faut-il dès lors crier à la trahison de la cause francophone comme d’aucun ? Soyons sérieux, le MR s’est rendu compte que n’être demandeur de rien était contraire à son propre intérêt. C’est simple. Il répond même ainsi aux attentes de la partie de la population qui composera la cohorte des manifestants de ce dimanche. 
 
Ceci dit, tous les membres de ce parti ne sont pas aveugles. Comme dans les autres partis traditionnels, il y a chez eux des gens qui sont proches de nos thèses, qui les partagent même,  et qui le disent à l’abri des micros et oreilles des journalistes, survie professionnelle oblige !
Et je ne parle pas uniquement des « rattachistes de service » qu’on sort du placard quand on en a besoin, parce qu’il faut bien ratisser large… Les rumeurs persistantes qui me sont arrivées de différentes origines faisant état de contact entre « des réunionistes de haut niveau » et des membres de partis traditionnels pourraient bien accélérer les choses, à condition que l’objectif visé sont bien la mise en avant de notre cause et pas d’assouvir des ambitions trop personnelles… L’entrisme « extériorisé »  à la NVA  a montré son efficacité.
 
Le confédéralisme, c’est un pas dans la bonne direction. C’est la reconnaissance d’Etats séparés. Mais ce n’est pas un raccourci. Malgré l’effet pédagogique que nous pouvons en attendre il peut hélas être aussi – et surtout - une étape de trop et retarder la réunion à laquelle on finira par arriver. Or, il y a urgence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Jean - Louis 22/11/2007 22:14

Encore moi ! Ayant tapé " France , Régionalisme " sur Google , je suis arrivé sur un forum du " Soir " ou des idées intéressantes et contrastées , ce qui est très bien , concernant le rattachement à la France sont exprimées par différents intervenants dont des Français . Ce qui m'a frappé , c'est le souci de ces derniers de rassurer , arguments à l'appui ,  tous les Wallons quant à l'accueil " personnalisé " qui leur serait fait , tant par la population que par le pouvoir . Par contre , un des leurs s'étonne des réticences exprimées par pas mal de nos concitoyens et en retire l'impression que le rattachement serait vu ici comme un mal nécessaire que seules des raisons économiques - le maintien de " transferts" - justifierait . Sans tomber dans un idéalisme béat , le fait de faire partie d'un grand pays de langue et de culture identiques aux nôtres et d'être enfin débarrassé du souci de ne pas heurter les flamands complexés suffit à mes yeux à se réjouir sans réserve de ce que ce rattachement soit enfin réalisable si même des difficultés sont à prévoir dans la phase de transition . Ce serait bien de nous en rendre compte et de le faire savoir à nos futurs compatriotes ! 

Jean - Louis 22/11/2007 21:24

Les événements vont se précipiter même si , dans le camp flamand , les " confédéralistes " l'emportent provisoirement sur les séparatistes . En 2009 , et sans doute avant , la radicalisation de leur électorat par le Vlaaams belang , Dedecker et Spirit les obligera à abattre leurs cartes , même s'ils souhaitent que la scission soit imputable aux francophones . Ce qui est remarquable , c'est l'évolution qui se produit dans l'opinion publique francophone , je constate dans les commentaires mis sur les blogues que de plus en plus de nos concitoyens réalisent enfin que le maintien de la Belgique signifie uniquement une sujétion totale de notre communauté à la Flandre triomphante  . Seul point négatif , beaucoup croient encore à la viabilité d'une Belgique " résiduelle" et ne semblent même pas envisager la possibilité d'un rattachement à la France , c'est sur ce point qu'il y a un énorme effort pédagogique à entreprendre d'autant plus que l'opération , enthousiasmante à terme , ne se fera cependant pas sans inconvénients durant la période de transition . Bien amicalement à tous !

Claude Thayse 23/11/2007 12:22

Tout à fait d'accord. Il est temps de passer à la pédagogie. Patience, ça se prépare.J'observe également une énorme prise de conscience en France. Je ne peux pas faire état ici des messages de soutien qui parviennent sur ce blog de divres Groupements politiques ou non, mais c'est important. Sans jouer au devin, il est clair dque même les milieux nationalistes les plus pointus en Flandre sont embêtés par ce qui se passe. Ils ne sont pas prêts. ils attendent 2010 année des referenda écossais et catalan pour ne pas apparaître comme les premiers. Et donc une rupture venant, d'ici-là, de la part des "francophones" les arrangerait bien...

borriello benoit 20/11/2007 23:31

A ce rhytme la, en sera francais dans 50 ans .........

Claude Thayse 21/11/2007 08:37

null

Jean - Louis 18/11/2007 18:34

Vous portez cette cause depuis des années et je comprends votre impatience mais je crois que cette étape intermédiaire est non seulement inévitable - l'opinion wallonne n'est pas encore psychologiquement prête pour un rattachement à la France et les leaders politiques y renâclent par crainte de perdre les postes de pouvoir qu'ils occupent dans le régime actuel - mais aussi indispensable pour continuer à remettre un peu d'ordre dans notre région ,  notamment dans les structures politiques et dans l'enseignement  ,et y faire évoluer les mentalités dans le sens d'une meilleure prise en compte des réalités tellement changeantes du monde dans lequel nos enfants devront vivre . En particulier nous devrons nous intéresser de près à ce qu'est la France d'aujourd'hui , notre future patrie que nous connaissons et apprécions depuis toujours mais peut - être de manière trop superficielle tant nous avons été imprégnés des " valeurs " de la belgitude . Bref , il y a de quoi occuper trois ou quatre ans afin d'être plus présentables lorsque nous demanderons notre réintégration dans la République

Claude Thayse 18/11/2007 19:46

Je partage votre avis. Mieux, je plaide en ce sens. Il nous manque un parti politique qui fasse preuve de pédagogie en la matière. Et surtout de convaincus qui passent du temps (hélas !) à collationner et mettre en forme tous les arguments. En tous cas soortir des slogans et incantations simplistes.

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...