Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 19:10

Le Nouvel’Observateur publie sous la plume de Claude Askolovitch un pensum assez pathétique : « Belgique : la déchirure ». Le sous-titre donne le ton et les limites de l’exercice. : « Pour conjurer le risque du divorce entre Flamands et Wallons, la Belgique avait choisi un Etat fédéral pesant, compliqué mais rassurant. Il ne marche plus. Et les solutions avancées pour le remplacer - indépendance ? Autonomie ? Confédération ? - donnent le vertige... ». 

Bref, une vision un peu simpliste, terriblement convenue, complètement superficielle, un recueil de témoignages sans analyse pertinente. Mais qu’est donc devenu l’hebdomadaire de Jean Daniel et Gilles Martinet ?
 
Deux passages : 

« Il était député au Parlement fédéral, et ne supportait plus les invectives flamingantes. Alors, Claude Eerdekens, président du groupe socialiste, a lancé en défi : «Si vous voulez que la France se trouve aux portes de Bruxelles, alors allez-y . . .» C'était le 10 juillet 1996. Onze ans après, Eerdekens, toujours député, n'a pas renié son adresse séparatiste. «Les Flamands veulent faire de nous des sous-hommes dans notre pays. Ils ont tort, parce que nous ne serons pas éternellement en crise. Mais s'ils persistent à vouloir casser la Belgique, alors il faudra penser sérieusement à la France ! Et j'en viens parfois à souhaiter qu'on y arrive...» 
Parfois ? Un réveil prudent ? Non, vous rêvez !
 
Dans son appartement du beau Bruxelles, une vieille dame, adepte de Mitsouko de Guerlain et de la littérature française, avoue son regret d'avant. Elle porte un nom bellement historique : Antoinette est la fille de Paul-Henri Spaak, l'incarnation même de l'Etat belge, Premier ministre en 1939, résistant à Londres, reconstructeur de son pays après la guerre et inventeur de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier. Antoinette était la soeur de l'Europe, la fille de son créateur, l'héritière du meilleur de la Belgique. «Mon père a incarné la Belgique, c'est vrai. Mais sa Belgique était francophone uniquement. On a grandi ainsi. Mon grand-père était allé à Paris pour l'enterrement de Zola. Il militait pour notre rattachement à la France... Aujourd'hui, j'en suis fière.» 
Ah bon ? Ce n’est pas le message qu’elle et son parti semblent distiller…

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Emmanuel 07/09/2007 11:00

Curieux hommes et femmes politiques belges,  c'est un peu comme s'ils disaient vivement le rattachement à la France mais dans le cadre d'une Belgique unie entre flamands et wallons, vous avez dit schizophrène ?

Claude Thayse 07/09/2007 11:05

Problème d'identité(s)... C'est quoi, être "Belge" ? Conflits entre les aspirations et la réalité...Schizophrènes ? Sachant qu'en plus beaucoup d'entre-eux sont parano... ;-)

JACQUE 07/09/2007 09:53

Il est vrai que plusieurs(ex) mandataires politiques, sans doute plus clairvoyants que les autres, ont perçu depuis longtemps ce qui arrive aujourd'hui et les plus intelligents lorgnaient déjà vers la France. Dommage que leur appartenance à leur parti ne leur ait pas permis d'exprimer et d'exposer cette belle perspective.Rappelons-nous aussi le mot de P-H.Spaak au moment de la signature de la capitulation de la Belgique (je pense), alors qu'une vague hésitation flottait au moment de désigner les places autour de la table: "Moi d'abord!"Ce n'était pas de la morgue, c'était l'affirmation de de soi, de sa valeur et de sa dignité, même à un moment humiliant.Responsables politiques francophones, vous êtes presque dans une situation semblable, inspirez-vous du courage et de la ténacité de ce grand homme. S'il en existait encore davantage de cette trempe, nous ne serions sans doute pas dans la situation que nous connaissons aujourd'hui....

Claude Thayse 07/09/2007 10:45

Bien dit !

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...