Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2006 2 24 /01 /janvier /2006 12:05
Il est banal de dire que l’Europe va mal. Que la construction européenne est en panne. Et c’est vrai. L’Euro n’a pas rempli tous les espoirs qu’on avait mis en lui. Il n’y a pas de Constitution. L’économie ne redémarre pas vraiment. L’Europe sociale n’avance pas, au contraire. Les services publics sont démantelés. Le déficit démocratique augmente. Les égoïsmes nationaux mènent la danse. Les Etats nationaux se cherchent un sens, une identité. Que faire ?

Par ailleurs, on pourrait dire la même chose de la Wallonie. Le récent rapport statistique du CESRW « Regards sur la Wallonie 2005 », neutre politiquement, montre que nous nous classons fort mal par rapport aux régions européennes anciennement industrielles et comparables. Pourtant, la régionalisation, cette "importante autonomie wallonne" a été obtenue - trop tard et trop lentement - parce que les intérêts des francophones de Belgique en général et des Wallons en particulier n'étaient pas ou plus défendus dans la Belgique unitaire de plus en plus dirigée par la Flandre et pour la Flandre. Les partis traditionnels ont fini par s’y résoudre (et encore !) à contre cœur. Depuis, à côté de trop rares réussites ponctuelles, les dirigeants de la Wallonie n’ont pas su - ou n’ont pas voulu ? - éradiquer les vices de fonctionnement de la Belgique. Ils les ont reproduits, ils les ont amplifiés, ils les ont aggravés : lotissement partisan de la fonction publique ; clientélisme ; saupoudrage intense des crédits et des subventions (plan Marshall ou pas) ; confusion totale entre partis et administrations ; suprématie des présidents de partis sur les gouvernements ; désintérêt, voire dérision, à l’égard de l’identité wallonne et de la politique culturelle, etc.. L'Etat wallon (puisqu’on est dans un Etat dit fédéral…) est en train de nous prouver une chose : il enfonce les Wallons plutôt qu'il ne les libère. En théorie, son émergence devait être un stimulant. La Wallonie dans l’Etat belge ou dans ce qui lui succédera semble bien être condamnée à une sorte de « provincialisation » sans issue. Elle mérite beaucoup mieux.
 
"Il y a belle lurette que, comme chez nous,
les blagues sur les blondes ont remplacé les blagues belges…"
Il faut un choc psychologique. En Europe et en Wallonie. Partout.

Nous Wallons, nous seuls, pouvons le provoquer. Prenons notre destin en main. Osons le choix de la France.

On peut aisément prévoir que la demande de réunion de la Wallonie à la France serait un choc culturel (une surprise) énorme pour la majorité des Français.
Quoi ? Une région européenne évoluée souhaite être réunie à la France ? Quelle découverte inouïe !
Malgré les difficultés, les débats de société, la crise des banlieues, les querelles politiques, les doutes, l’autocritique permanente quand ce n’est pas du dénigrement, la société française s’apercevant tout à coup qu’elle fait encore et toujours rêver ! Qu’elle peut encore être attirante. Quel coup de fouet au moral ! Quel choc ! Quel élan pour un des principaux pays moteurs de la construction européenne.

Nous pouvons changer l’Histoire. Rendre la confiance à la France et ainsi remettre l’Europe en marche. Excusez-moi du peu !
royercog.jpg
Est-ce possible ? Les Français voudront-ils de nous ?

Rappelons-nous l’émotion et l’élan d’enthousiasme qui a traversé toute la société française, lorsque en février 1976, la population de la petite île de Mayotte se prononça par référendum à une très large majorité pour son maintien dans l'ensemble français avec le statut provisoire de collectivité spéciale. Statut qui lui fut accordé malgré un casse-tête politique, juridique et… linguistique fort complexe : faire entrer dans le droit commun français une société de structure musulmane, minoritairement de langue française en plus. Malgré une résolution de l'ONU contre la position de la France ! Rien de tout ça pour nous. Notre société, notre culture et notre organisation sociale sont superposables à la société française, à quelques détails mineurs près.

Y serions-nous une région de seconde zone ?

Certainement pas. La France qui n’est plus un Etat centralisé, a une forte tradition de solidarité. Rien de comparable avec ce que nous vivons. A-t-on déjà entendu un politique breton dire : « plus un centime pour l'acier lorrain » ? Un Charentais se plaindre parce que ses impôts paieraient une voiture neuve tous les 4 ans aux « fainéants » du Pas-de-Calais ?

Et il y a belle lurette que, comme chez nous, les blagues sur les blondes ont remplacé les blagues belges…

Ce choix fort. Ce choix courageux. Ce choix, à la fois fou et si raisonnable, serait un choix gagnant pour tous. Nous y gagnerions en solidarité et donc en prospérité, en reconnaissance et en identité aussi. La France retrouvant la fierté, y gagnerait en territoire, population, et surtout en poids politique et identité nationale.
L’Europe, elle, retrouverait un moteur puissant dans un Etat français qui aurait retrouvé l’envie de croire en son destin. Nous Wallons, pouvons changer l’Histoire. Influencer le destin de l’Europe.
Pensons-y !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...