Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 12:31
Pasteur, "le hasard ne favorise que les esprits préparés"...
 
J’ai entendu ce matin, à la radio, l’interview de Benoît BAYENET, professeur de politique économique et de finances publiques à l'ULB et co-auteur de l'ouvrage « L'Espace Wallonie-Bruxelles. Voyage au bout de la Belgique » paru aux éditions De Boeck, avec Philippe LIEGEOIS (CEPS/Instead Lux) et Henri CAPRON (ULB). Je n’ai pas encore lu ce livre… Mais ce que j’en ai déjà entendu est assez intéressant. Ainsi le redressement de la Wallonie serait confirmé (*). Ainsi, ils nous apprennent qu’il a fallu plus de cent ans à la Flandre pour rattraper son retard économique.
 
Mais, si j’ai bien compris, les auteurs basent toute leur analyse sur l’économique. Est-ce suffisant ? Où mettent-ils l’émotionnel qui est à la base de beaucoup de choix politiques ? Comme je l’écrivais ci-dessous dans : « Le divorce avec la Flandre, entre utopie et réalisme… Où est la place du Politique ? » ? Sans nier l'importance de l'économique.
 
Benoît BAYENET présentait les auteurs comme partisans d’un fédéralisme de coopération. Fort bien.
Mais n’est-ce pas la définition du fédéralisme, partout sauf en Belgique ?
Mais, ce fédéralisme de coopération que souhaitent les partis francophones, comment pourront-ils le concilier avec la vision du même fédéralisme de coopération des partis flamands engagés dans la difficile négociation pour former un gouvernement  ? Le sens des mots est-il vraiment encore le même de chaque côté de la frontière ?  
(*) Avec des nuances, puisque dans la postface, Jacques Thysse (UCL) conclut : « En résumé, pour améliorer les économies wallonnes et bruxelloises, il reste à faire beaucoup plus qu'on ne le pense généralement. Malheureusement, de nombreuses raisons laissent croire que le plus dur n'est pas nécessairement derrière nous. il est donc urgent de l'expliquer clairement à nos concitoyens...»

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

didier 01/08/2007 13:50

tu as raison !l'idée que le problème belge se résumerait à de simples arguments économiques (un différentiel de richesses entre nord et sud qui alimenterait les tendances centrifuges) sont pour bonne part à côté de la plaque.ce que j'ai entendu au sujet de ce livre me fait penser qu'il s'inscrit dans cette logiqueon aura beau faire de la Wallonie et de Bruxelles des régions prospères... que ça ne changerait probablement que peu de choses Le mouvement flamand est bien antérieur à ce différentiel économique (qui alimente certes les forces centrifuges, mais qui n'en est pas la cause!), et les pommes de discordes les plus fortes (ex. BHV et les facilités) n'ont strictement rien à voir avec l'économique.On est dans du pur symbole, dans un nationalisme romantique et irrationnel.De même, répondre aux mises en cause flamandes des transferts nord-sud par des études chiffrées n'a pas de sens. Ce qu'il faut comprendre, c'est que si la Flandre met en cause ces transferts, c'est parce qu'à ses yeux la Belgique n'a plus de légitimité à exister, et qu'ils ne veulent plus payer pour nous.Dure réalité, mais c'est ainsi...Comment ne pas l'avoir compris? Cette idée est maintenant exprimée ouvertement par les hommes politiques et la presse en Flandre.

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...