Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 06:55

Une fois n’est pas coutume, je répercute un communiqué de presse. Il faut dire que l’événement le mérite. Comme moi, vous avez certainement appris par la presse ce qui pourrait passer pour un canular : le changement de nom de la gare Euro-Liège-TGV de Liège-Guillemins en Liège-Limburg !

45 ans après avoir perdu les Fourons, 7 ans (1990) après l’appellation de l’aéroport en « Liège Airport » (à vos souhaits !) la francité à Liège en prend un nouveau coup. Les dirigeants liégeois seraient-ils devenus fous ? Leur argument « d'internationaliser » Liège est ridicule. Liège est déjà internationale de fait, et depuis longtemps !

Connue pour son histoire plus que millénaire, centre culturel de première importance, Liège est située au centre du triangle d’or Paris - Amsterdam - Francfort et est en plein redéploiement économique.

Marcourt (Ministre de l’économie) et Demeyer (Bourgmestre de Liège) – tout deux, proches de Di Rupo, ceci expliquant ça, lui qui aime tant plaire à « nos amis Flamands » comme il les appelle - y seraient favorables ? Ce n'est évidemment qu'une annexion flamande de plus. Je suis d'avis de garder le nom original. après tout, on n'a pas cru utile de changer Paris-Nord ou Bruxelles-Midi par exemple.  Et s'il faut une appellation internationale digne de ce nom, elle pourrait être Liège-
Calatrava ou Liège-Charlemagne comme le propose le communiqué ci-dessous. Mais certainement pas "Liège-Limbourg" à moins de réclamer le changement de nom de port d'Anvers en "Antwerpen-Liège"... en échange. Tant qu'on fait dans le ridicule...
 
A moins que... Liège-Fourons...

Plus sérieusement, mais je suis sans doute un peu parano (encore qu’il n’y a qu’eux qui survivent en politique…) est-ce vraiment un hasard si « on » a pris tellement de retard pour faire cette liaison vers l’Allemagne au point qu'elle risque d'être supplantée par la nouvelle ligne Paris-Strasbourg ?
La SNCB et ses autorités de tutelle sont-elles vraiment soucieuse du développement d’une ville fort décentrée par rapport à la Flandre ? Ce pays aurait-il changé ? Ce pays où ce qui est bon pour la Flandre est bon pour tous et où ce qui est d’intérêt flamand est toujours d’intérêt national alors que ce que est wallon (Air connu !) n’est que d’intérêt régional ? (*)
---------------------------------------------------

Communique de l’Arrondissement de liège du Rassemblement Wallonie-France à propos du changement de nom de la gare de Liège-Guillemins.

Liège-Limburg !
Limburg !

Nous avons peine à le croire. Ainsi, Messieurs Marcourt et Demeyer seraient prêts à vendre Liège en même temps que le nouvel objet de sa fierté ?

Ont-ils pu imaginer que le redressement du bassin liégeois se ferait au prix d'un tel renoncement ?
 

Non, car il est évident qu'une région a besoin d'une identité forte pour se relever.
 
Si on veut souligner la dimension eurégionale de la gare TGV de Liège, sans en déposséder les Liégeois, le nom de Charlemagne s'impose de lui-même, auquel un ministre wallon se doit de penser.
 
Liège, a besoin de se réconcilier avec elle-même, avec l'esprit d'entreprise, avec la modernité !
 
Liège-Charlemagne, cela sonne comme un défi. Cela flatte l'orgueil des Liégeois, eux qui ont longtemps été la conscience de la Wallonie. Cela peut contribuer au réveil de toute une région qui n'en finit pas de se coucher.
 
Liège-Charlemagne, serait-on descendu si bas que l’on ait peur d'évoquer l’Empereur d’Occident ?
 
Seraing, le 8 juillet 2007.
 
Yves PIERLOT
Président de l’arrondissement de Liège du RWF
rue Verte 166/42 - 4100 SERAING
Tél. : 04/338.58.61
Courriel : kyudo@scarlet.be

En complément : répondez au sondage du Journal "La Meuse" : http://www.lameuse.be/services/les_sondages/page.shtml 
 

Et un article sur un blog liègeois : http://liege28.skynetblogs.be/post/4727059/lanschluss-menace-la-gare-des-Guillemins


(*) A rapprocher de la réflexion de Georges Truffaut en 1937...

Un peu d'histoire : Extrait adapté de l’article Politique extérieure et Mouvement wallon de l’Entre-deux-Guerres de Paul Delforge. Encyclopédie du Mouvement wallon, tome III, p. 1291

13 octobre 1937 : l’Allemagne accepte de respecter la neutralité belge à condition que la Belgique ne concoure à aucune action militaire dirigée contre elle. Elle promet même assistance à la Belgique si une tierce puissance l’attaquait… En contrepartie, Bruxelles doit s’abstenir de toute hostilité envers le Reich… ce qui interdit de mettre le territoire à la disposition des forces françaises agissant contre l’Allemagne, soit comme passage, soit comme base d’opérations.

Le 21 octobre, Georges Truffaut, député socialiste de Liège et militant de la Ligue d’Action wallonne, interpelle le ministre des Affaires étrangères, Paul-Henri Spaak. Pour Truffaut, cette garantie de l’Allemagne n’est autre qu’un pacte belgo-allemand qui, de plus, se révélera une cynique duperie en vertu du système philosophique pratiqué par les nazis.

Truffaut : "La thèse favorite des théoriciens nazis est exprimée ainsi : l’Allemagne est une nation en perpétuel devenir. N’est juridique que ce qui est utile au peuple allemand. Un traité, une promesse ne peut dès lors être qu’un événement accidentel, momentané, provisoire, dans la croissance du peuple allemand. Utile à une certaine époque, il peut cesser de l’être à une autre. Conformément à cette thèse, il ne vaut alors plus rien.
Cela illustre d’une façon saisissante la précarité de la garantie que vous [Spaak] vous flattez d’avoir obtenue. Pour moi, je serai peut-être victime ; je ne veux, en aucun cas, être dupe."
 

(Tout ça ne vous rappelle rien ? Remplacez Allemagne par Flandre ? Les nombreux accords toujours remis en question ? Les facilités bétonnées et rebétonnées dans la Constitution , Etc...)
La prédiction de Truffaut se réalisera quelque trente mois plus tard… 
 

Un autre exemple récent ?

Souvenez-vous de la dernière visite de Mr Leterme au Pays-Bas.  C'était il y a quelques mois, à peine. Le soir même de sa visite, il annonçait que la Flandre et, par voie de conséquence, les autres régions belges renonçaient à la vignette autoroutière. Il favorisait ainsi les camions hollandais sur le sol belge, étant entendu qu’en échange les hollandais laissaient les flamands draguer l'Escaut qui permet d'accéder au port d'Antwerpen .

Résultat ? La Wallonie n'ayant plus de vignette autoroutière, perdait ainsi une importante source de revenus pour entretenir son réseau autoroutier !
Conclusion : ce sont les wallons avec leurs impôts qui paieront leurs autoroutes et qui donc financent l'accès à l'Escaut.
On peut se demander aussi pourquoi les partis francophones n'ont pas (trop) réagi à l'époque… Simplement parce qu'ils pensent que remettre en cause l'attitude flamande, c'est risquer de remettre en cause la sécu, le chômage, la solidarité fédérale... et que les flamands ne demandent pas mieux que ça. 
Et de jour en jour, l'arrogance flamande croît, confortée par les renoncements successifs des francophones. Il n'y a pas de raisons pour que ça change...

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Coup de gueule
commenter cet article

commentaires

Hippolyte 10/07/2007 11:32

1. Une autre suggestion : étant donné que la gare de Liège sera la seule vraie gare TGV de Wallonie (d'autres gares comme Mons et Namur ont quelques TGV mais c'est sans commune mesure), l'appellation "Liège-Wallonie" est à envisager. Trop simple peut-être ?2. Concernant l'avancement des travaux de la SNCB, il y a sûrement de quoi creuser. Mais la faute n'est pas exclusivement du côté de la SNCB. Les financements régionaux sont aujourd'hui réalité dans certains projets ce qui exige une vision politique. On peut légitimement s'interroger sur sa présence ou son absence côté wallon par ce seul fait : comme le précisait le journal "Le Soir", avec l'inauguration du TGV-Est (français), les Arlonnais se rendent désormais plus rapidement à Paris qu'à Bruxelles...Des travaux sont bien prévus sur la ligne Bruxelles-Namur-Luxembourg pour grapiller quelques minutes mais l'argent investi servira surtout à assurer un entretien des voies trop longtemps délaissé !3. Bravo pour votre blog(ue) que je lis avec attention.

Claude Thayse 10/07/2007 13:10

"Wallonie" ? Quelle horreur, vous n'y pensez pas ! Marcourt, Graffé, Fontinoy (pour D. Reynders) et compagnie préféreront faire plaisir à la Flandre. Je suis d'accord avec vous, la SNCB n'est pas seule en cause. Loin de là. Il y a une absence de projet politique de toute façon.Merci pour votre appréciation.

Fran�ois 09/07/2007 12:06

Cette idée (!), c'est à mourir de rire ou de honte, ou les deux. Opportunisme de bas étage. C'est un cas nulard.

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...