Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 12:12
Ainsi donc, le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a finalement estimé que l'émission spéciale interrompant le programme « Questions à la Une » du 13 décembre 2006 « Bye Bye Belgium » (le fameux faux JT consacré à la scission de la Belgique) a été diffusée sans être présentée de manière constante et suffisamment claire comme de la fiction et dès lors sans prendre les mesures nécessaires pour empêcher la confusion auprès d'une partie de ses téléspectateurs. Vu l'énorme impact médiatique qu'a eu le programme litigieux, le CSA a décidé que cet avertissement devait être assorti de l'obligation de publier un communiqué reprenant les termes de la décision.
 
Ouais… Amusant quand on sait que tous les partis politiques qui composent le Conseil d’Administration étaient bien au courant du contenu.
 
J’en profite pour revenir avec un texte que j’avais archivé fin décembre au cas où et qui vient d’être re-publié sur un forum. Texte des Professeurs Koen Lemmens, Paul de Hert et Serge Gutwirth de la faculté de droit et de criminologie de la VUB dans le Morgen du 22 décembre dernier. Sous un titre qui se passe de commentaires : « Zeg dan dat België beter barst »...
 
Que disaient-ils ?
Une chose claire : on ne peut être simultanément pour le confédéralisme et contre l’indépendance de la Flandre. C’est en effet la même chose.
 
« Il n’y a, dans la doctrine constitutionnelle, pas la moindre discussion au sujet du fait qu’une confédération ou ligue d’Etats, est une relation de coopération établie par un traité, qui précise les compétences que ces Etats souhaitent exercer en commun. En d’autres termes, quiconque se déclare en faveur d’un Etat belge confédéral (contradictio in teminis), est d’emblée en faveur de l’indépendance des Régions.
 
Une Belgique confédérale implique que les Régions sont entièrement souveraines, et qu’elles négocient après cela dans un traité international, d’exercer en commun certaines compétences. Ce traité peut aussi être répudié à tout moment. De toute façon, une Belgique confédérale signifie qu’il est mis un terme à la Constitution et qu’elle est remplacée par un traité international.
 
Le confédéralisme n’est donc pas une forme plus accusée de fédéralisme. C’est quelque chose de fondamentalement différent et cela suppose l’indépendance des Etats confédérés en cause. Concrètement, cela signifie que les confédéralistes et les séparatistes ont le même objectif : l’indépendance de la Flandre. Tout simplement, les confédéralistes envisagent que les Régions antérieurement belges, s’accordent pour établir entre elles un traité, tandis que les séparatistes trouvent que, même cela, c’est trop demander. Il n’était donc pas si déplacé de la part de la RTBF de suggérer dans son émission qu’il y a en Flandre plus de partisans de l’indépendance qu’on ne le croit communément. »
 
Ils poursuivent en précisant « qu’il est cependant inadmissible que certains partis politiques, qui prétendent défendre le confédéralisme, passent pudiquement sous silence le fait qu’ils sont (en réalité !) pour l’indépendance flamande. Une telle attitude témoigne de fort peu de respect pour un honnête débat ainsi que pour la population. Tout comme il est regrettable que la presse s’abstienne de mettre cela en lumière. Nous laissons de côté la question de savoir s’il s’agit de mauvaise foi, ou si l’on n’est pas intellectuellement en mesure de comprendre ce que signifie le confédéralisme. Mais nous croyons qu’il est fort peu probable que ceux qui bricolent nos institutions n’aient pas conscience de la portée réelle de leurs propres points de départ. Il est plus grave encore que la population ne soit pas informée correctement des implications des légitimes aspirations flamandes à un Etat confédéral. La phase dans laquelle imprécisions et malentendus étaient admissibles est cependant depuis longtemps dépassée. »
 
Voilà qui a le mérite d’être clair et est bien loin des affirmations dogmatiques à l’emporte pièce, et passablement hypocrites, d’un Sénateur centro-humaniste francophone qui se contente de simplifier les choses en disant que « le confédéralisme, c’est le fédéralisme des cons… ». Mais peut-être estime-t-il que les wallons et les Bruxellois francophones ne seraient pas intellectuellement en mesure de le comprendre…
 
Gageons que les choses vont s’accélérer après l’inévitable scission de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, dernier obstacle à l’établissement de frontières régionales claires et définitives pour une Flandre enfin homogène.
Allons, les choses avancent ! Espérons simplement que ça se fasse sans trop de casse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...