Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 22:56
Je reviens sur les déclarations surprenantes du CD & V et N-VA qui se déclarent prêts à attendre... 2009 (le lendemain des élections régionales) pour la mise en application de la future réforme de l'Etat, histoire d’aider Didier Reynders à abattre les socialistes en ne donnant pas de compétences supplémentaires aux gouvernements régionaux où le PS est au pouvoir. 

Si pour l'élaboration de la réforme, « le parlement doit pouvoir commencer immédiatement les travaux », mais que les modalités, comme l’échéancier et la méthode à utiliser ne doivent pas être fixés, la base pour le cartel reste les cinq résolutions du Parlement flamand, avec un accent particulier sur les leviers socio-économiques et les soins de santé. 

Par contre, et c’est là que tout se joue : « un accord sur la scission de l'arrondissement BHV est une condition évidente pour rentrer dans un gouvernement  ». C’est là que tout se joue, parce que cette revendication a l’air presqu’anodine. Or, comme je l’avais écrit dans : « 
L'heure décisive approche pour les Bruxellois », « Loin d’être symbolique comme on l’a prétendu, la scission de BHV entre bel et bien dans la logique d’indépendance. La marche irrésistible de la Nation flamande suppose la fixation de frontières d'Etat : telle est en est le sens. La dissolution de la Yougoslavie a en effet consacré en Europe le principe selon lequel les limites administratives internes acquièrent, en cas de sécession, le caractère de frontières d'Etat protégées par le droit international. Les éventuels Etats européens sont liés par ce principe qui maintiendrait les communes à facilité dans la Flandre indépendante. Les effets d'une scission seraient irréversibles.
 
Encore faudrait-il que ces limites administratives soient établies de manière univoque et définitive. Or, tant que la scission de BHV n'est pas consommée, ce n'est pas le cas. Ses limites chevauchent et contredisent celles des régions linguistiques et des Etats fédérés de Flandre et de Bruxelles. Elles sont une indication claire de l'opposition persistante d'une des parties à la limitation de Bruxelles aux 19 communes ».
 
Cette attitude, apparemment conciliante pour les partis francophones qui craignent par-dessus tout une réforme de l’Etat, n’est donc pas si anodine que ça.
Il faut reconnaître que c’est bien joué de la part des Flamands !

Ceci dit, je ne suis pas opposé à cette scission. Ce que je souhaite évidemment, c’est qu’elle se fasse dans le Droit des gens. Autrement dit, que ce ne soit pas un partage à l’influence sur un coin de table comme lors du Congrès de Vienne. Quand décision il y aura, celle-ci ne peut se faire sans consultation des habitants des communes concernées, quartier par quartier et même rue par rue. Il faut que les limites (les frontières !) soient redessinées pour ne pas léser les Flamands qui y habitent depuis toujours, comme les Francophones ou les Wallons qui s’y sont installés en toute bonne foi, victimes de la légende entretenue contre toute logique d’une Belgique unitaire et unie d’Ostende à Arlon. Avec des compensations, pourquoi pas, pour ceux qui se retrouveraient coincés dans un nouvel Etat qu’ils n’ont pas choisi. Nouvel Etat ? Oui, puisque nous serions alors entré dans une vraie logique de confédéralisme en attendant la suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Thayse - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...